Je souhaite obtenir des informations sur une formation complète concernant le thème DIVI dispensé
par un organisme de formation certifié par l’état.
Que la formation soit finançable par mon CPF (idéalement) ou autre


WallStreetBets, une communauté Reddit axée sur les discussions financières, a apparemment réintégré le secteur des marchés boursiers avec une vigueur renouvelée à la lumière du rallye d’hier des actions meme en fin de session.

Comme nous signalé mercredi, dans un mouvement surprenant qui a pris le marché au dépourvu, GameStop (NYSE: GME) Les actions ont augmenté de plus de 100%, mettant fin à la séance de négociation régulière à 91,71 $. Cette force s’est poursuivie pendant les heures creuses lorsque les actions de GameStop ont culminé à 153 $. AMC (NYSE: AMC) L’action a également connu une augmentation de près de 20 pour cent lors de la séance de négociation régulière hier.

Wallstreetbets est de retour? GameStop et plus de Surge, Crashes Reddit

Selon JP Morgan, les hedge funds ont été lents Ajouter à leurs positions courtes Au milieu des préoccupations de valorisation sur le marché en général, les rendements obligataires continuent d’augmenter en raison de la hausse des anticipations d’inflation. Le géant de Wall Street pense que la majeure partie de l’action de court-circuit a eu lieu ce lundi. Cependant, étant donné que les données sur les intérêts courts de détail sont rétrogrades, cette augmentation des positions courtes peut ne pas être reflétée dans les données de détail pendant deux semaines. Pourtant, cette montée en flèche de l’intérêt à découvert pour les actions meme aurait pu fournir le catalyseur nécessaire à une autre bataille entre les traders de WallStreetBets et les hedge funds, qui ont doublé leurs positions courtes accrues.

Les lecteurs sauraient que la première bataille entre les concessionnaires WallStreetBets et les hedge funds a eu lieu en janvier, lorsque l’action GameStop a clôturé un peu moins de 500 $. Les traders de WallStreetBets ont constaté que les actions GameStop étaient fortement tronquées. En fait, l’intérêt à découvert pour l’action – le nombre cumulé d’actions vendues à découvert et exprimé en pourcentage du nombre total d’actions disponibles à la négociation – était d’environ 140%. Les traders de WallStreetBets ont décidé d’acheter non seulement des actions GameStop, mais également des actions d’autres sociétés fortement réduites, y compris AMC Entertainment, afin de mettre une brève pression et d’augmenter les prix de ces actions meme par ordre de grandeur pour punir la tactique de vente à découvert agressive de employait un certain nombre de fonds spéculatifs. Cependant, la bataille s’est largement apaisée lorsque des courtiers de détail comme Robinhood ont commencé à restreindre les avoirs de leurs clients dans ces actions très volatiles à une seule action, ce qui a fait chuter progressivement les cours des actions de Meme par rapport à leur sommet.

Au centre de cette bataille en cours entre WallStreetBets et les hedge funds se trouve la conviction du détaillant que la structure du marché est intrinsèquement injuste. Nous en avons discuté Revente d’actions et le rôle que cette pratique joue dans la distorsion de la structure du marché dans notre article de janvier. En termes simples, la réhypothèque est une pratique utilisée par les courtiers de détail pour prêter des actions détenues par leurs clients à des tiers dans des comptes sur marge. Alors que la ré-hypothèque permet d’emprunter des actions à des courtiers ayant une forte demande pour une action particulière, ce qui se traduit par une efficacité globale sur le marché plus large, elle contribue également à créer des positions courtes synthétiques concentrées qui peuvent dépasser la totalité du flottant d’une action comme avant le cas avec GameStop. D’un point de vue éthique, permettre aux hedge funds de raccourcir la totalité du flottant d’une action est extrêmement problématique, et certains sont extrêmement problématiques. En conséquence, les régulateurs devraient examiner attentivement les règles de revente des stocks.

Aujourd’hui, nous aimerions discuter d’un autre aspect de cette saga. Comme mentionné précédemment, les courtiers de détail comme Robinhood ont commencé à restreindre les stocks d’actions memes de leurs clients à la fin du mois de janvier. Robinhood génère l’essentiel de ses revenus en vendant le flux de commandes de ses clients aux market makers, qui sont essentiellement des sociétés de trading haute fréquence (HFT) comme Citadel. Cependant, compte tenu de l’achat concentré d’actions Meme par WallStreetBets et d’autres détaillants en janvier et de l’effondrement des stocks de ses clients qui en a résulté, les revenus de Robinhood ont fortement chuté. Dans le même temps, la Depository Trust & Clearing Corporation (DTCC) aurait augmenté les exigences de garantie pour Robinhood à la lumière de cet environnement de risque croissant. La combinaison de ces deux événements a vraisemblablement contraint la maison de courtage de détail à réduire son risque en limitant l’inventaire de ses clients.

WallStreetBets salue David et Goliath contre des titans financiers, et le gagnant déterminera comment le marché traite la vente à découvert et la restructuration de la dette

Désormais, les sceptiques des sociétés HFT ont depuis longtemps souligné le rôle douteux que ces géants du trading jouent sur le marché, les accusant d’être en première ligne avec les commandes au détail. Cependant, les entreprises HFT affirment qu’elles augmentent la liquidité du marché, ce qui permet aux détaillants de bénéficier des améliorations de l’exécution des ordres. Cependant, cette affirmation n’est que partiellement correcte. Bien que les sociétés HFT jouent un rôle constructif dans des conditions de négociation normales, elles cessent de fournir des liquidités en période défavorable, ce qui augmente la volatilité qui prévaut. Lors de la récente audition du comité des services financiers de la Chambre sur la saga WallStreetBets, les membres de la Chambre ont discuté de l’imposition d’une taxe sur les transactions, également connue sous le nom de taxe Tobin, sur chaque transaction. La taxe de 0,1% aurait un impact nominal sur les détaillants. Cependant, les sociétés HFT qui effectuent des transactions des centaines de fois au cours d’une séance de négociation donnée feraient probablement faillite. La Maison Blanche a transmis son aussi Etre prêt envisager une taxe Tobin. Si cette mesure était mise en œuvre, Citadel et d’autres sociétés HFT devraient fermer. De plus, Robinhood devrait alors changer de modèle économique et peser à nouveau sur ses clients.

Le combat entre WallStreetBets et les titans du marché se poursuit pour le moment. La structure de base de l’ensemble du marché est en jeu. Restez à l’écoute!





Source link

Recent Posts