Le vocabulaire du théâtre

I Un lieu et des gens

Acteur : Vraie personne jouant un rôle.

Dramaturge: Une vraie personne qui écrit des pièces de théâtre.

Réalisateur: Une personne réelle qui propose une adaptation scénique de la pièce: Il choisit le casting, les décors, les costumes, conduit les acteurs vers une interprétation du texte …

Cabane: Lieu où les acteurs se changent et se maquillent devant la scène.

Décor: Mauvais paysage (intérieur, extérieur) sur et derrière la scène. Il montre l’appartenance sociale, le genre de la pièce, donne des indices sur le lieu et l’époque.

Costume: Habit du personnage, qui indique son statut, sa position sociale.

Plateau: Pour les acteurs, la scène signifie le sol de la scène.

II Un texte

1) Composition

Parcelle: Répartition du travail. Dans le passé, la durée correspondait au temps qu’il fallait pour manger des bougies. À l’époque classique, il y en avait cinq ou trois chacun.

Scène: Lieu où se déroule le jeu. Division d’un acte.

Exposition: Première scène représentant les personnages, les lieux, le contexte, l’heure. Nous parlons d’une scène d’exposition.

Résultat: Correction de l’action et du problème à la fin du jeu.

Nœud: Moment tendre dans l’action où les différents problèmes se mélangent.

Twist spectaculaire des événements: Rebond ou même inversion totale en action.

2) organisation

Didascalies: Indications directionnelles: le jeu (son, expression, gestes), le décor et les costumes. Ils apparaissent en italique dans le texte.

Tirade: Parlez longuement d’un personnage qui n’est pas seul sur scène.

Monologue: Longue tirade d’un personnage qui se parle souvent. C’est ainsi que vous révélez les pensées et les sentiments des personnages au théâtre.

Stichomythies : Échange rapide de réponses courtes.

Les répliques : Commentaires des personnages.

De côté : De l’italien, cette expression est utilisée lorsqu’un caractère adresse sa ligne séparément (sans que les autres caractères l’entendent).

III genres

La tragédie: Nommez des antonymes pour la comédie. Une sorte de pièce où domine le registre tragique. Le tragique est la peinture d’un destin auquel on ne peut échapper. La plupart du temps, la pièce vise à provoquer les larmes (pathétiques) du spectateur, mais surtout sa pitié pour les personnages qui tentent d’échapper à leur destin. Attention, la tragédie ne se termine pas forcément mal.

La comédie: Antonyme de la tragédie. La comédie est un type de jeu dans lequel le registre comique prédomine. Il appartient à l’auteur de provoquer le rire du spectateur à travers des processus variés.

  1. éclairage

Le mot «théâtre» vient du grec ancien «theorein», qui signifie «contempler». Le théâtre était donc étroitement lié à la lumière et à la vision dès le départ. C’est avant tout un art visuel.

L’éclairage est donc très important dans le théâtre. Il crée une atmosphère, une atmosphère, accompagne les acteurs, leur donne du relief. Il crée des effets indispensables à la performance de l’acteur, à la mise en scène et au texte lui-même. L’éclairage est si important qu’il peut même être vu comme un comédien supplémentaire sur scène.

Voici quelques concepts d’éclairage dans le théâtre:

  • Les panneaux latéraux: Ce terme désigne toutes les lumières venant des côtés par rapport aux acteurs que le public regarde. Les panneaux latéraux façonnent le corps et sont largement utilisés en danse. Il y a des parois latérales hautes, des parois latérales à hauteur de poitrine et des côtés à profil bas.

  • Parcourir la page: Les sources se trouvent au bas des ailes entre les niveaux des ailes (petits rideaux sur les côtés de la scène). Le sol n’étant pas éclairé (et donc invisible), les acteurs donnent l’impression de flotter dans l’espace.





Source link

Recent Posts