Un article de Wikipédia, l’encyclopédie gratuite.

le Visages ((Rostra, Pluriel de latin Tribune) sont dans le Rome antique des tribunes aux Harangues qui ont été depuis 338 avant JCsont utilisés pour Juge et à orateur s’adresser aux congrégations et à la foule.

Le nom « rostres » est dérivé des spores (Rostra) des navires de guerre ennemis qui ornent la façade de la première galerie du Comitium. Les autres stands maintiennent cette tradition et « podiums » est finalement devenu un terme générique pour les stands pour Harangues sur le forum romain.

Plusieurs stalles ornées de navires de guerre ont été construites sur le forum. En dessous de’richeIl y en a trois qui se font baptiser Rostra Tria ((voir le plan).

Les visages républicains[modifier | modifier le code]

Représentation des républicains de Rostres.

La première tribune des Harangues sera ouverte au début de la république sur le Comitium, un espace à ciel ouvert où se rencontrent les autorités du pouvoir romain. Cette plate-forme a été restaurée et reconstruite à plusieurs reprises, dont l’une est en 338 av. J.-C. pendant ce temps, sa façade est couverte par le consul Andrew Maenius avec des pores en bronze (Rostra) pris par les navires de Volks dans la ville portuaireAntinm tandis que Guerres latines[1],[2].

Le Rostra impérial[modifier | modifier le code]

Reconstruction de Podium Auguste.

Au 54 av. J.-C., César fait un excellent travail sur le Forum et détruit une grande partie des bâtiments de la Comitium à l’exception du curie qui est en cours de reconstruction et le rostra est délogé[3], alors désigné par le nom Nouvelle plateforme ou alors La plate-forme à l’empereur. Auguste achève l’œuvre de César et inaugure le nouveau baptisé Rostra Podium Auguste[4].

Les visages du César adoré[modifier | modifier le code]

Lors de la construction du Temple de César, Auguste avait installé une plate-forme devant le temple (Podium à Saint-juillet) quels visages visages impériaux de l’autre côté de la promenade Forum. Celles-ci sont parfois désignées par le terme Podium ancien pour les distinguer.

Les visages du temple des Dioscures[modifier | modifier le code]

Vers le milieu de la IIe siècle de. J.-C., les Comitium est devenue trop étroite pour les grands rassemblements. Les juges et les orateurs siègent parfois sur le podium de la Temple de Dioscures qu’ils utilisent comme nouvelle plateforme[5],[6],[7]. Bientôt, les escaliers du temple ont été posés pour créer une plate-forme dont la façade était ornée d’éperons de bateau.

  1. Tite-Live, villeVIII, 12.
  2. Luc Duret et Jean-Paul Néraudeau, Urbanisme et métamorphose de la Rome antique, Realia, Les Belles Lettres, 2001, p. 79.
  3. Monsieur Sumi, Cérémonie et pouvoir: la politique à Rome entre République et Empire, University of Michigan Press, 2005, p. 78-80.
  4. Luc Duret et Jean-Paul Néraudeau, Urbanisme et métamorphose de la Rome antique, Realia, Les Belles Lettres, 2001, pp.90-91.
  5. AW Lintott, La Constitution de la République romaineOxford University Press, 1999, p. 42-49.
  6. JGF Powell et amp; J. Paterson, Cicéron l’avocat, Oxford University Press, 2006.
  7. JE Stambaugh, L’ancienne cité romaineJohns Hopkins University Press, 1988, p. 104.



Source link

Recent Posts