Je souhaite obtenir des informations sur une formation complète concernant le thème DIVI dispensé
par un organisme de formation certifié par l’état.
Que la formation soit finançable par mon CPF (idéalement) ou autre


Temps de poésie au cycle 3

Pour revenir à l’article Kybans Den AyleenJe présenterai ma manière de concevoir ce temps de poésie dans ma classe.

Nous sommes (presque) tous d’accord pour dire que réciter la même poésie 25 fois en même temps est plus qu’ennuyeux.

Alors, voici comment je le fais:

1) la fréquence : par mois.

2)Les poèmes proposés : du coup je vous propose plusieurs (entre 5 et 8) poèmes au choix à copier. Jusqu’à présent, j’ai fait l’excellent travail de Cenicienta et son recueil de poèmes. Je les projette sur le vidéoprojecteur, je les lis, nous en discutons, nous nous moquons d’eux, nous les commentons, nous les expliquons.

Ici vous trouverez, ma nouvelle collection de poèmesqui peut être utilisé de manière plus autonome …

3) La copie : Ensuite, chacun fait son choix et je distribue la fiche demandée à chaque enfant. Vous le copiez à nouveau sur votre livret de poésie: le titre est centré en rouge, les majuscules sont également en italique en rouge et le nom de l’auteur en rouge a été déplacé à droite du carnet. Attention, quel que soit le niveau scolaire, certains élèves ne se rendent pas compte de la nécessité d’aller à la ligne au même endroit que le poème original. N’oubliez pas de les répéter!

4) La correction : Lorsque vous avez terminé, écrivez au tableau. Pas de file d’attente au bureau! Jamais ! (Et d’ailleurs, je fais ça pour tous les sujets.) Je les appelle ensuite dans l’ordre d’enregistrement pour les corriger.

5) L’illustration : Après avoir corrigé les cahiers ou attendu votre tour pour commencer par un dessin illustratif. Nous pouvons (si nous n’avons pas d’iPad) fournir des photocopies de modèles de dessins qui correspondent au sujet. Vous pouvez (ou non) vous en inspirer. Le dessin est TOUJOURS fait en premier avec un stylo gris (papier). Ensuite, les lignes dessinées sont repassées avec un feutre et colorées avec un crayon de couleur.

6) récitation (ou la déclamation): Selon la longueur du poème que vous choisissez, vous apprendrez tout d’un coup pour la semaine suivante ou deux fois pour les deux semaines suivantes. Ils le disent tous le même jour à la même heure. Ce sont le président et le sous-président de la classe qui administrent cela. Ils remettent en question et notent dans mon livre de l’enseignant l’appréciation qu’ils leur donnent en accord avec le reste de la classe et moi. Nous avons établi des critères précis: on parle de vitesse, d’articulation, d’intonation, d’intensité … Après tout cela, ils seront évalués quel que soit le poème choisi … Si le président considère qu’un dessin est bien fait, il demande son auteur s’il est d’accord, je l’ai montré à toute la classe. Il est alors souvent applaudi. J’aime ce moment!

Conclusion : Il m’a fallu de nombreuses années pour trouver cette organisation … depuis, je n’ai jamais fléchi, c’est un moment de classe collectif supplémentaire! Donc cette technique n’est pas ennuyeuse car ils n’ont pas tous le même poème au début et ensuite ils font très attention à exprimer leurs opinions. Je laisse l’occasion, bien sûr, à ceux qui n’auraient pas pu l’apprendre (avec un mot des parents à l’appui * je le précise bien dans la discussion de rentrée) de le réciter le lendemain ou le lendemain …



Source link

Recent Posts