Il est fortement recommandé de sauvegarder régulièrement votre base de données et avant chaque mise à niveau ou mise à jour.

Vous serez en mesure de Restaurez votre base de données à partir d’une sauvegarde Quand quelque chose ne va pas.

REMARQUE : Les étapes suivantes concernent la sauvegarde de votre base de données, y compris vos publications, pages, commentaires, MAIS PAS des fichiers et des dossiers tels que des images, des fichiers de rubrique et d’autres fichiers sur votre serveur. Pour plus d’informations sur la sécurisation complète de votre site, consultez l’article Sécurisez votre site WordPress.

> Pour en savoir plus sur l’utilisation de cPanel, consultez notre article dédié

cPanel est un panneau de contrôle populaire utilisé par de nombreux hébergeurs Web. Vous pouvez utiliser la fonction de sauvegarde pour sauvegarder votre base de données MySQL. Ne générez pas de sauvegarde générale, ils sont utilisés à des fins d’archivage et ne peuvent pas être restaurés directement via cPanel. Trouvez « Télécharger la sauvegarde de la base de données MySQL / Télécharger la sauvegarde de la base de données MySQL » et cliquez sur le nom de votre base de données. Un fichier .gz est généré et téléchargé sur votre ordinateur.

Il n’est pas nécessaire de décompresser ce fichier pour le restaurer. Utilisez la même interface cPanel et utilisez le bouton « Parcourir » pour trouver le fichier .gz sur votre ordinateur, puis téléchargez-le. Une fois le téléchargement terminé, il apparaîtra au bas de la fenêtre. Si vous téléchargez cette sauvegarde sur un nouvel hébergement, vous devrez d’abord créer une base de données vide avec le même mot de passe de base de données qu’auparavant. Si vous changez votre mot de passe, assurez-vous de le changer également dans votre fichier wp-config.php.

Au-dessus de ↑

phpMyAdmin est le nom du logiciel utilisé pour traiter votre base de données.

Les informations suivantes ont été testées sur phpMyAdmin version 4.4.13 avec MySQL version 5.6.28 sur un serveur Linux.

phpmyadmin_top

Processus de sauvegarde rapide Processus de sauvegarde rapide

Si vous souhaitez sauvegarder toutes les tables de votre base de données sans effectuer de compression, vous pouvez utiliser la méthode simple. Pour restaurer cette sauvegarde, votre nouvelle base de données ne doit contenir aucune table.

  1. Connectez-vous à phpMyAdmin sur votre serveur.
  2. Sélectionnez votre base de données WordPress dans la fenêtre de gauche. Dans cet exemple, le nom de la base de données est « wp ».
  3. La fenêtre de droite vous montre toutes les tables de votre base de données WordPress. Cliquez sur l’onglet Exporter / Exporter en haut de cette fenêtre.

4. Assurez-vous que l’option Rapide / Rapide est sélectionnée et cliquez sur OK. Un fichier est ensuite téléchargé. Selon la taille de votre base de données, la génération de ce fichier peut prendre un certain temps.

phpmyadmin_quick_export

Au-dessus de ↑

Processus de sauvegarde personnalisé Processus de sauvegarde personnalisé

Si vous souhaitez modifier le comportement par défaut, sélectionnez Sauvegarde personnalisée. À l’étape 4 ci-dessus, choisissez Personnalisé / Personnalisé. Des options avancées sont alors proposées.

phpmyadmin_custom_export

Table (s) La section Table (s) La section

Toutes les tables de votre base de données sont sélectionnées par défaut. Si votre base de données héberge des outils autres que votre site WordPress, sélectionnez uniquement les tables qui correspondent à votre installation WordPress. Pour les distinguer, recherchez les tables dont les noms commencent par le préfixe wp_ ou par le préfixe personnalisé spécifié dans votre fichier wp-config.php.

Si vous n’avez qu’un seul site WordPress installé sur votre serveur, laissez les paramètres inchangés (ou cliquez sur « Tout sélectionner / Tout sélectionner » si vous avez désélectionné les éléments).

Au-dessus de ↑

La section Sortie La section Sortie

Dans la section Compression, choisissez Zippé ou Zippé pour compresser les données.

phpmyadmin_export_output

Au-dessus de ↑

La section de mise en forme La section de mise en forme

Assurez-vous d’avoir sélectionné « SQL ». Contrairement au CSV et à d’autres formats, cette option contient également une séquence de commandes SQL.

Pour le reste de cette section, laissez les autres paramètres inchangés.

phpmyadmin_export_formatspecific

Au-dessus de ↑

La section des options de création d’objet La section des options de création d’objet

Sélectionnez l’instruction « Ajouter DROP TABLE / VIEW / PROCEDURE / FUNCTION / EVENT / TRIGGER ». Avant de créer un objet dans votre base de données pendant la récupération, l’instruction SQL est appelée DROP pour supprimer les anciennes tables existantes avant de créer les nouvelles, le cas échéant.

phpmyadmin_export_object

Au-dessus de ↑

Laissez toutes ces options inchangées.

phpmyadmin_export_data

Cliquez maintenant sur le bouton « Go » en bas de la fenêtre. Un fichier est ensuite téléchargé. Selon la taille de votre base de données, la génération de ce fichier peut prendre un certain temps.

Remarquer: Vous n’avez PAS vos fichiers et dossiers – tels que. B. Vos photos – sauvegardées, uniquement vos messages et les paramètres de votre site Web.

Au-dessus de ↑

phpMyAdmin ne peut pas prendre en charge de très grandes bases de données. Vous devrez peut-être utiliser directement les commandes MySQL / MariaDB si nécessaire.

À l’invite de commande de votre ordinateur, accédez au répertoire dans lequel vous souhaitez restaurer l’exportation de votre base de données.

[email protected]:~> cd files/blog
[email protected]:~/files/blog>

Utilisez la commande mysqldump avec le nom de votre serveur MySQL, votre nom d’utilisateur et le nom de la base de données. Il vous sera alors demandé votre mot de passe. Entrez pour obtenir de l’aide sur cette action man mysqldump.

Pour sauvegarder toutes les tables de la base de données:

mysqldump --add-drop-table -h mysql_hostserver -u mysql_username -p mysql_databasename

Comment sauvegarder uniquement certaines tables définies de la base de données:

mysqldump --add-drop-table -h mysql_hostserver -u mysql_username -p mysql_databasename

Exemple:

[email protected]:~/files/blog> mysqldump --add-drop-table -h db01.example.net -u dbocodex -p wp > blog.bak.sql
Enter password: (type password)

Utilisez bzip2 pour compresser votre fichier de sauvegarde:

[email protected]:~/files/blog> bzip2 blog.bak.sql

Vous pouvez combiner les deux commandes ci-dessus sur une seule ligne:

[email protected]:~/files/blog> mysqldump --add-drop-table -h db01.example.net -u dbocodex -p wp | bzip2 -c > blog.bak.sql.bz2
Enter password: (type password)

Instruction bzip2 -c est après le personnage | (barre verticale) signifie que la sauvegarde est compressée pendant le fonctionnement et l’instruction > blog.bak.sql.bz2 Permet à la sortie bzip d’être envoyée vers un fichier nommé blog.bak.sql.bz2.

Bien que bzip2 soit plus efficace pour compresser les fichiers que les autres algorithmes de compression plus anciens (.Z, .zip, .gz), il est considérablement plus lent (avec compression comme avec décompression). Si vous avez une grande base de données à sauvegarder, gzip est plus rapide:

[email protected]:~/files/blog> mysqldump --add-drop-table -h db01.example.net -u dbocodex -p wp | gzip > blog.bak.sql.gz

Au-dessus de ↑

le Atelier MySQL (anciennement « My SQL Administrator ») est une interface permettant d’effectuer des opérations administratives, telles que: Par exemple, vous pouvez configurer votre serveur MySQL ou surveiller son état et ses performances, le démarrer et l’arrêter, gérer ses utilisateurs et ses connexions, sauvegarder, restaurer des sauvegardes et toute une série d’autres tâches administratives.

Vous pouvez effectuer la plupart de ces tâches via une interface de ligne de commande telle que celle fournie par mysqladmin ou alors MySQLCependant, MySQL Workbench est plus avantageux pour les raisons suivantes:

  • L’interface graphique le rend plus intuitif.
  • Il offre une meilleure vue d’ensemble des paramètres essentiels aux performances, à la robustesse et à la sécurité de vos serveurs MySQL.
  • Il affiche des indicateurs graphiques des performances de votre serveur, ce qui facilite la configuration de votre serveur.
  • Il est disponible sur Linux, Windows et MaxOS X et permet à un client distant de sauvegarder des bases de données sur toutes les plates-formes. Tant que vous avez accès à vos bases de données MySQL sur le serveur distant, vous pouvez sauvegarder vos données partout où vous avez un accès en écriture.
  • La taille d’une base de données à sauvegarder est illimitée, comme c’est le cas avec phpMyAdmin.

Les informations suivantes ont été testées avec MySQL Workbench version 6.3.6 pour se connecter à MySQL version 5.6.28 sur un serveur Linux.

mysql_workbench_top

Au-dessus de ↑

Sauvegarder la base de données Sauvegarder la base de données

Cela suppose que vous avez déjà installé et configuré MySQL WorkBench afin de pouvoir vous connecter au serveur de base de données MySQL (local ou distant). Pour les instructions d’installation, consultez la documentation de votre version de MySQL Workbench pour votre système d’exploitation ou pour cette documentation en ligne.

  1. Démarrez MySQL Workbench.
  2. Cliquez sur l’instance de base de données lorsqu’elle apparaît en haut de la page. Sinon, cliquez sur « Base de données> Connecter la base de données » dans le menu du haut puis sur « OK ».
  3. Dans la fenêtre de gauche, cliquez sur « Exporter les données ».
mysql_workbench_export
  1. Sélectionnez votre base de données WordPress à sauvegarder.
  2. Entrez le répertoire cible dans les options d’exportation. Vous devez disposer des autorisations d’écriture sur cet emplacement.
  3. Cliquez sur « Démarrer l’exportation » dans le coin inférieur droit de la fenêtre.
mysql_workbench_export2

Au-dessus de ↑

Restaurer une sauvegarde Restaurer une sauvegarde

  1. Démarrez MySQL Workbench.
  2. Cliquez sur l’instance de base de données affichée en haut de la page, ou cliquez sur Base de données> Connecter la base de données, puis sur OK.
  3. Dans la fenêtre de gauche, cliquez sur le bouton «Importation / restauration de données».
  4. Spécifiez le répertoire d’emplacement de vos fichiers de sauvegarde. Cliquez sur le bouton « … » à droite, sélectionnez un répertoire de sauvegarde et cliquez sur « Ouvrir ».
  5. Dans le coin inférieur droit de la fenêtre, cliquez sur Démarrer l’importation. La restauration commence alors.
mysql_workbench_import

Au-dessus de ↑

En plus de MySQL Workbench, il existe de nombreux outils d’interface graphique que vous pouvez utiliser pour sauvegarder / exporter vos bases de données:

Au-dessus de ↑

Tu peux en faire un Rechercher dans le répertoire des plugins WordPress pour trouver l’extension de sauvegarde qui vous convient.

Les instructions suivantes s’appliquent à l’extension Sauvegarde WP-DB ::

Au-dessus de ↑

Programme d’installation WP-DB-Backup Programme d’installation WP-DB-Backup

  1. Recherchez «WP-DB-Backup» dans leadministration > Extensions > Ajouter.
  2. Installez l’extension et activez-la.

Au-dessus de ↑

sauver sauver

  1. Aller àadministration > Outils > Sauvegarde.
  2. Les tables de base WordPress sont toujours sauvegardées. Vous avez également d’autres options.
wp-db-backup_table

3. Sélectionnez vos options de sauvegarde. Votre fichier de sauvegarde peut être téléchargé ou envoyé par e-mail.

4. Enfin, cliquez sur le bouton « Sauvegarder maintenant » pour démarrer la sauvegarde. Vous pouvez également planifier des sauvegardes régulières.

wp-db-backup_settings

Au-dessus de ↑

Restaurer les données Restaurer les données

Le fichier créé est un fichier SQL standard. Pour plus d’informations sur l’utilisation de ce fichier pour restaurer votre site, consultez l’article Restaurez votre base de données à partir d’une sauvegarde.

Au-dessus de ↑

Traduit par Jb Audras
Relecture par Bruno Tritsch & Jenny Dupuy
Dernière mise à jour le 12 février 2020



Source link

Recent Posts