Le photojournaliste new-yorkais John Minchillo se met en position pour photographier une cartouche de gaz lacrymogène déclenchée dans une foule par des policiers de Saint-Paul le jeudi 28 mai 2020 à St. (Photo AP / Julio Cortez)

Les photojournalistes sont confrontés à d’énormes problèmes de sécurité. Ils sont faciles à identifier, transportent du matériel lourd, souvent coûteux, et doivent nécessairement être proches de l’action, ce qui les rend particulièrement vulnérables. Par partager leurs expériences Avec notre campagne #SafetyInFocus, le CPJ met en évidence les risques auxquels les photojournalistes sont confrontés en service et le coût d’une photo.

Vidéos: quels sont les risques?

Plus de couverture par le CPJ des photojournalistes

AP / Wilfredo Lee

Depuis 1992, lorsque le CPJ a commencé à suivre systématiquement les meurtres de journalistes à travers le monde, 173 photographes ont été tués tout en effectuant leur travail. En 2020, le CPJ a documenté 20 photojournalistes derrière les barreaux.

Infographie conçue par Debbie Ullman / United Photo Industries

Vous êtes photographe et avez besoin de conseils?

Demandez à un expert. Si vous, un collègue ou votre organisation avez une question relative à la sécurité et souhaitez travailler avec un expert du CPJ, veuillez remplir un formulaire pour Journalistes ou pour Salles de rédaction.



Source link

Recent Posts