Sélectionner une page


Dans une curieuse tournure du destin, le calendrier des rencontres – qui a été déterminé par les positions finales respectives des équipes en phase de groupes – a déclenché les trois mêmes affrontements qui ont débuté l’année civile au premier tour des Six Nations Guinness.

Le Pays de Galles, l’Irlande et la France ont gagné en février – répéteront-ils l’exploit ce week-end ou l’Italie, l’Écosse et l’Angleterre pourront-elles se venger?

Les hommes d’Eddie Jones l’espéreront sûrement lorsqu’ils essaieront d’ajouter plus de couverts à leur armoire à trophées après avoir remporté le titre Guinness des Six Nations plus tôt cet automne.

Pour ce faire, ils devront battre une équipe de France déterminée à terminer une excellente année sur un point culminant en dépit de manquer certaines de leurs grandes stars.

Ailleurs, l’Irlande et l’Écosse se disputent la troisième place, tandis que le Pays de Galles et l’Italie cherchent des victoires moralement stimulantes lors de leur rencontre à Llanelli.

Voici ce qui vous attend pour un autre week-end de rugby …

SAMEDI

Géorgie v Fidji – 11h00 GMT

La première action de la Coupe des Nations d’automne le week-end de la finale comprend les deux équipes des Six Nations non-Guinness lorsque la Géorgie rencontre les Fidji à BT Murrayfield.

Los Lelos s’est amélioré régulièrement au cours de la compétition et a marqué les premiers points du tournoi lors d’une défaite de 23:10 contre l’Irlande le week-end dernier.

Ils espèrent terminer en beauté contre une équipe fidjienne qui attend simplement avec impatience la chance de jouer après que les trois matchs de groupe ont été annulés dans l’équipe en raison d’une épidémie de WordPress Divi.

L’ancien entraîneur écossais Vern Cotter a choisi une équipe passionnante et les Flying Fijians essaieront d’être à la hauteur de leur surnom à Édimbourg.

Géorgie: Soso Matiashvili, Akaki Tabutsadze, Giorgi Kveseladze, Merab Sharikadze, Sandro Todua, Tedo Abzhandadze, Vasil Lobzhanidze; Mikheil Nariashvili, Shalva Mamukashvili, Beka Gigashvili, Lasha Jaiani, Kote Mikautadze, Otar Giorgadze, Beka Saghinadze, Tornike Jalaghonia

Remplacement: Jaba Bregvadze, Guram Gogichashvili, Giorgi Kerdikoshvili, Mikheil Gachechiladze, Gela Aprasidze, Demur Tapladze, Davit Niniashvili

Fidji: Kini Murimurivalu, Josua Tuisova, Semi Radradra, Levani Botia, Nemani Nadolo, Ben Volavola, Frank Lomani; Peni Ravai, Samuel Matavesi, Mesake Doge, Tevita Ratuva, Temo Mayanavanu, Johnny Dyer, Mesulame Kunavala et Albert Tuisue

Remplacement: Tevita Ikanivere, Haereiti Hetet, Samuela Tawake, Chris Minimbi, Manueli Ratuniyarawa, Simione Kuruvoli, Seru Vularika et Waisea Nayacalevu

Irlande v Ecosse – 14h15 (GMT)

L’entraîneur-chef irlandais Andy Farrell a décrit samedi le match de barrage contre l’Écosse, classé troisième, comme un « gros bloc de construction » pour les Six Nations Guinness l’année prochaine.

Le premier match responsable de Farrell a été le début du Guinness Six Nations 2020 en février, que son équipe a remporté entre 19 et 12. Il a été renforcé par le retour du capitaine Johnny Sexton et du centre Robbie Henshaw d’une blessure.

Conor Murray et Keith Earls font également partie d’une division arrière chevronnée, tandis que le pilier de l’Ulster Eric O’Sullivan fera ses débuts internationaux s’il tombe du banc à Aviva.

L’entraîneur-chef écossais Gregor Townsend a fait des débuts internationaux pour Jaco van der Walt, en remplacement de Duncan Weir chez Fly-Half, après avoir récemment terminé sa période de qualification pour la résidence.

Il espère égaler l’impact de son coéquipier Duhan van der Merwe, qui a fait un début impressionnant dans le rugby international, tandis que Duncan Taylor devrait faire sa première apparition en Écosse depuis la Coupe du monde de l’année dernière.

L’Écosse n’a pas gagné à Dublin depuis le choc des Guinness Six Nations en 2010, lorsque le penalty tardif de Dan Parks a assuré une victoire de 23:20 à Croke Park. Après avoir cassé leur canard gallois à l’automne et y avoir gagné pour la première fois depuis 2002, ils espèrent faire de même en Irlande ce week-end.

Irlande: Jacob Stockdale; Hugo Keenan, Robbie Henshaw, Bundee Aki et Keith Earls; Johnny Sexton (capitaine), Conor Murray; Cian Healy, Rob Herring, Andrew Porter, Iain Henderson, James Ryan, CJ Stander, Peter O’Mahony et Caelan Doris.

Remplacement: Ronan Kelleher, Eric O’Sullivan, John Ryan, Quinn Roux, Josh van der Flier, Jamison Gibson-Park, Ross Byrne et Chris Farrell.

Écosse: Stuart Hogg (capitaine); Darcy Graham, Chris Harris, Duncan Taylor et Duhan van der Merwe; Jaco van der Walt, Ali Price; Rory Sutherland, Fraser Brown, Zander Fagerson, Scott Cummings, Jonny Gray, Blade Thomson, Jamie Ritchie et Matt Fagerson.

Remplacement: Stuart McInally, Oli Kebble, Willem Nel, Sam Skinner, Blair Cowan, Sam Hidalgo-Clyne, Huw Jones et Sean Maitland.

Pays de Galles v Italie – 16h45 (GMT)

Le premier match compétitif de Wayne Pivac pour le Pays de Galles a été le triomphe 42-0 contre l’Italie lors de la première manche des Six Nations Guinness de cette année. Il pourrait mettre fin à une année mitigée demain avec une performance tout aussi convaincante.

Le Pays de Galles n’a gagné qu’une seule fois depuis cette rencontre en février – une victoire 18-0 contre la Géorgie au début de la Coupe des nations d’automne – et a apporté neuf changements à l’équipe battue par l’Angleterre le week-end dernier.

George North revient pour s’aligner décentré tandis que Kieran Hardy et Callum Sheedy forment une paire de demi-arrières complètement différente. Josh Adams, qui a réussi un tour du chapeau la dernière fois que ces équipes se sont rencontrées, débute sur l’aile.

L’Italie n’a pas encore enregistré de victoire sur le terrain en 2020. Le seul succès est dû à une victoire contre les Fidji lors de la deuxième manche de la Coupe des nations d’automne.

Franco Smith a offert au demi-homme de mêlée de 19 ans Stephen Varney, né à Carmarthen, son premier départ international. L’ailier Benetton Monty Ioane – neveu de la légende australienne Digby – a également été inclus dans le onze de départ et fera ses débuts italiens à Llanelli.

Smith a exhorté son équipe à «montrer notre valeur» ce week-end et la victoire serait un véritable coup de pouce avant les Guinness Six Nations l’année prochaine.

Pays de Galles: Liam Williams; Josh Adams; George North; Johnny Williams, Louis Rees-Zammit; Callum Sheedy, Kieran Hardy; Nicky Smith, Sam Parry, Tomas Francis, Will Rowlands, Alun Wyn Jones, James Botham, Justin Tipuric et Taulupe Faletau.

Remplacement: Elliot Dee, Wyn Jones, Leon Brown, Cory Hill, Aaron Wainwright, Gareth Davies, Ioan Lloyd et Jonah Holmes.

Italie: Jacopo Trulla; Luca Sperandio, Marco Zanon, Carlo Canna et Montanna Ioane; Paolo Garbisi, Stephen Varney; Danilo Fischetti, Luca Bigi (capitaine), Giosue Zilocchi, Marco Lazzaroni, Niccolo Cannone, Maxime Mbanda, Johan Meyer, Braam Steyn.

Remplacement: Leonardo Ghiraldini, Simone Ferrari, Peitro Ceccarelli, Cristan Stoian, Michele Lamaro, Guglielmo Palazzani, Tommaso Allan et Federico Mori.

DIMANCHE

Angleterre v France – 14h00 (GMT)

L’action du week-end se terminera dimanche avec la très attendue finale Angleterre-France à Twickenham.

Eddie Jones pense que son équipe anglaise a appris en se préparant à la défaite finale de la Coupe du monde contre l’Afrique du Sud l’année dernière et pense que ses troupes seront «à leur meilleur» si elles veulent terminer un double d’automne.

Eddie Jones a renvoyé George Furbank pour affronter l'Irlande dimanche.  © INPHO

Il n’a apporté qu’un seul changement à l’équipe qui a battu le Pays de Galles lors de leur dernier match de groupe. Anthony Watson a remplacé son coéquipier de Bath Jonathan Joseph sur l’aile.

La France ne peut revendiquer aucun des onze de départ de la victoire des Six Nations Guinness contre l’Angleterre en février en raison de l’accord entre l’équipe nationale et les 14 meilleurs clubs sur la disponibilité des joueurs.

La force du rugby français fait que Fabien Galthie manque encore de talent. Gabin Villiere et Matthieu Jalibert tenteront de montrer ce qu’ils peuvent faire sur la grande scène.

Le demi de mêlée Baptiste Couilloud est le capitaine de l’équipe lors de son premier départ international, dans l’espoir de mener Les Bleus à un premier triomphe à Twickenham depuis un match d’échauffement de la Coupe du monde 2007.

Angleterre: Elliot Daly, Anthony Watson, Henry Slade, Owen Farrell (capitaine), Jonny May, George Ford, Ben Youngs; Mako Vunipola, Jamie George, Kyle Sinckler, Maro Itoje, Joe Launchbury, Tom Curry, Sam Underhill et Billy Vunipola

Remplacement: Luke Cowan-Dickie, Ellis Genge, Will Stuart, Jonny Hill, Ben Earl, Dan Robson, Max Malins et Joe Marchant

France: Brice Dulin, Alivereti Raka, Jonathan Danty, Yoram Moefana, Gabin Villière, Matthieu Jalibert et Baptiste Couilloud (capitaine); Hassane Kolingar, Pierre Bourgarit, Dorian Aldegheri, Killian Geraci, Baptiste Pesenti, Cameron Woki, Anthony Jelonch et Selevasio Tolofua

remplacement: Peato Mauvaka, Rodrigue Neti, Uini Atonio, Guillaume Dukat, Sekou Macalou, Sébastien Bezy, Louis Carbonel, Jean Pascal Barraque



Source link

Recent Posts