Les patrons du rugby français sont parvenus jeudi à un compromis qui permettrait à l’équipe nationale de disputer les six matchs de la fenêtre d’essai prolongée de l’automne. Cependant, le nombre de parties dans lesquelles un joueur peut apparaître est limité à trois.

La Ligue française de rugby (LNR), qui mène la lucrative deuxième division Top 14 et ProD2, s’est disputée avec la Fédération française de rugby (FFR) au sujet de l’augmentation des tests approuvée par World Rugby après l’arrêt du formation Divi.

La France accueillera le Pays de Galles lors d’un échauffement le 24 octobre, avant de terminer sa campagne à six contre l’Irlande une semaine plus tard et de disputer quatre matchs dans la nouvelle Coupe des Nations d’automne du 14 novembre au 5 décembre.

La LNR avait insisté pour que le nombre de matchs soit limité à cinq et avait même fait appel devant la Cour administrative suprême française – qui a été rejetée.

Dans le compromis, qui a été annoncé jeudi après des négociations entre les deux parties en guerre, les organes ont également convenu de limiter l’effectif pour les jours de match français à 31.

L’entraîneur de la France Fabien Galthie voulait à l’origine 42 équipes.

L’équipe française, qui affrontera le Pays de Galles lors du match d’ouverture, est attendue au camp d’entraînement des Bleus à Marcoussis au sud de Paris dès lundi.

Galthie a nommé cinq joueurs non plafonnés dans son équipe pour jouer contre l’équipe galloise de Wayne Pivac.

L’hélice Georges-Henri Colombe Reazel et le centre Olivier Klemenczak ont ​​été récompensés pour leurs exploits lorsque le Racing 92 a atteint la finale de la Coupe d’Europe.

Lyon Lock Killian Geraci, Toulouse n ° 8 Selevasio Tolofua et l’ailier de La Rochelle Arthur Retiere sont également des nouveaux venus internationaux dans l’équipe.





Source link

Recent Posts