R.

oyal Mail a livré aujourd’hui plus de bonnes nouvelles aux actionnaires en annonçant qu’il reprendrait son dividende dans un revirement spectaculaire.

L’entreprise a été forcée arrêter de payer des dividendes pendant la pandémie de Covid, mais a déclaré aujourd’hui qu’il paierait 10 pence par action en tant que divi final unique pour l’exercice 2020-2021.

Bien que le paiement ait été relativement modeste, il a été considéré comme un message de confiance dans l’entreprise, son Actions ont fortement rebondi après les baisses de 2019 et 2020, les revenus provenant de la livraison Internet et des lettres ayant augmenté.

La société a confirmé aujourd’hui sa solide mise à jour commerciale de mars dans laquelle elle déclarait que les bénéfices seraient d’environ 700 millions de livres sterling.

Il publiera une nouvelle politique de dividende en mai lors de la publication de ses résultats financiers 2020-2021.

Pour l’année précédente avant le déclenchement de la pandémie, un total de 25 pence par action a été payé.

Les actions de Royal Mail ont atteint 521,2 pence contre 165 pence en mars de l’année dernière. L’action a gagné 2% en négociation ce matin.

Royal Mail a annoncé plus tôt ce mois-ci que les lettres continuaient non seulement à afficher des volumes de colis records, mais étaient également de retour à la mode, avec des volumes de publicité, d’affaires et d’affranchissement étonnamment élevés.

Aujourd’hui, GLS a lancé son service de colis international – une version outre-mer de l’activité britannique Parcelforce.

Le groupe a informé les investisseurs qu’à la fin du mois de mars 2025, il ferait plus que doubler son bénéfice d’exploitation par rapport au chiffre précédent à 500 millions d’euros et générerait un flux de trésorerie disponible de 1 milliard d’euros. Les investissements restent à 3-4% des revenus.

Le bénéfice ajusté de la division sera d’environ 350 millions de livres sterling au cours du prochain exercice.



Source link

Recent Posts