Sélectionner une page


QSL, une société spécialisée dans les opérations de terminaux portuaires, l’acconage, les services maritimes et le transport, poursuit son expansion par l’acquisition d’Empire Stevedoring Co. Ltd. loin de Montréal. Cette transaction rapproche QSL de son objectif de devenir le leader nord-américain de son secteur d’activité.

Cette alliance entre deux acteurs respectés de l’industrie maritime québécoise permettra à QSL de compléter son offre de services en ajoutant l’expertise en manutention de conteneurs profonds développée par Empire Stevedoring et en augmentant sa présence géographique sur les marchés canadien et américain. QSL opère à Chicago depuis plus de 15 ans et a pénétré le marché du golfe du Mexique l’année dernière avec l’acquisition d’installations à Houston, au Texas. Empire Stevedoring opère également à Houston et à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, et a une forte présence au Canada, notamment à Montréal, dans les Grands Lacs et dans les provinces de l’Atlantique.

Empire Stevedoring a été fondée à Montréal en 1931 et est une entreprise familiale de 4e génération ayant des liens étroits avec l’industrie maritime. Pour assurer son avenir, l’entreprise a entamé des discussions avec QSL pour évaluer les options possibles.

Les deux sociétés sont liées par une histoire de 40 ans. En 1980, le fondateur de QSL, Denis Dupuis, a contacté les propriétaires d’Empire Stevedoring, la famille Chodos, leur demandant de s’associer avec eux pour acquérir des installations dans une douzaine de ports. Depuis, la famille Chodos est impliquée dans QSL.

Andrew Chodos reste président et chef de la direction de l’Empire Stevedoring Division, qui conservera son nom.

«En plus de notre présence accrue aux États-Unis, cette transaction, sous réserve des approbations réglementaires, permettra à QSL de devenir le seul opérateur de terminal portuaire et débardeur avec une présence aussi importante au port de Québec et au port de Montréal. Cette alliance offre de nouvelles perspectives d’avenir prometteuses, non seulement pour l’industrie maritime, mais aussi pour l’économie québécoise. Pour QSL, cela signifie une augmentation significative de sa présence sur le marché des porte-conteneurs avec son potentiel considérable pour l’avenir de l’industrie. Le Québec possède tout le savoir-faire pour devenir un chef de file dans ce segment de marché. «- Robert Bellisle, président et chef de la direction de QSL.

«Mon grand-père, Sam Chodos, un immigrant d’Europe de l’Est, a construit Empire Stevedoring pour un client à la fois. Son sens de l’innovation lui a permis de se démarquer de la concurrence. Mon père Ted est devenu directeur de l’entreprise en 1975 et l’a considérablement agrandie. J’ai pris la relève à la mort de mon père en essayant de maintenir cet esprit d’excellence et d’innovation. Ce n’est pas facile pour moi de tourner cette page de l’histoire de ma famille, mais je sais que M. Bellisle et son équipe continueront le rêve de mon grand-père. J’accompagnerai QSL dans ce nouveau chapitre pour en faire un leader de la chaîne logistique. «- Andrew Chodos, président et chef de la direction d’Empire Stevedoring.

«La fusion de ces deux sociétés permettra d’atteindre un objectif qui me tient toujours à cœur: la croissance continue de nos entreprises nationales. Je suis convaincu qu’en mettant en commun l’expertise de nos équipes chevronnées, nous pouvons atteindre de nouveaux sommets et accroître notre part de marché canadienne et internationale. «- Denis Dupuis, fondateur, président et actionnaire de QSL.
Source: QSL





Source link

Recent Posts