Je souhaite obtenir des informations sur une formation complète concernant le thème DIVI dispensé
par un organisme de formation certifié par l’état.
Que la formation soit finançable par mon CPF (idéalement) ou autre


L’engouement pour la fintech SPAC se poursuit et deux grands noms de la fintech ont annoncé des accords la semaine dernière. ArgentLion et OppLoans (tous deux renommés OppFi) sont tous deux rendus publics via les SPAC, les accords devraient être conclus d’ici la fin du deuxième trimestre.

J’ai rencontré les PDG des deux sociétés aujourd’hui pour connaître la trame de fond de leurs accords SPAC. Mais avant d’entrer dans ces conversations, une petite introduction aux SPAC. SPAC signifie Véhicule spécialIl s’agit de sociétés cotées qui ont été créées expressément pour acquérir une société existante. Ils existent depuis des décennies, mais ils ont connu une résurgence au cours des derniers mois. Nous poursuivons tout le monde SPAC s’occupe de la fintech ici.

MoneyLion signe un contrat avec Fusion Acquisition Corp.

MoneyLion a été fondée en 2013 et a commencé sa vie en tant que plateforme de crédit à la consommation en ligne. Cependant, le PDG et fondateur Dee Choubey n’a jamais vu cela comme un point d’entrée pour offrir une gamme beaucoup plus large de services financiers. Mais en tant que prêteur, ils ont également adopté une approche différente: ils ont proposé une application de GFP gratuite pour aider leurs clients à prendre de meilleures décisions financières. En 2016 (quand j’ai enregistré ça Entretien podcast avec Dee) Les clients peuvent connecter des comptes bancaires ou de carte de crédit et obtenir des informations sur la façon d’économiser de l’argent ou de bâtir une meilleure vie financière.

Ce premier produit de prêt a maintenant disparu, car MoneyLion est devenu une application de financement à service complet, ou comme ils l’appellent «l’expérience bancaire mobile tout-en-un». Ils offrent des services bancaires mobiles, des avances de fonds instantanées, des comptes d’investissement, des prêts pour les emprunteurs, des cartes de débit de récompense et bien plus encore.

Quand j’ai demandé à Dee pourquoi il avait décidé d’entrer en bourse, il a parlé du profil plus élevé d’une société ouverte et de la capacité améliorée de lever des capitaux. Ils n’auraient pas pu lever autant de capitaux sur les marchés privés, donc un accord SPAC était la solution la plus efficace.

En parlant de l’accord, voici quelques-uns des détails qui ont été partagés dans le Présentation investisseurs. MoneyLion fusionnera avec Fusion Acquisiton Corp (symbole: FUSIBLE) dans le cadre d’une transaction de 2,9 milliards de dollars. La fusion est dirigée par Jim Ross, un ancien dirigeant de State Street Global Advisors, et ils ont été introduits en bourse en juin 2020 pour acquérir une société de technologie financière d’une valeur d’entreprise inférieure à 3 milliards de dollars. Ron Suber a présenté l’équipe de MoneyLion à Fusion et a conseillé sur la transaction.

L’accord a une valeur de transaction implicite de 2,4 milliards de dollars et MoneyLion reçoit un produit net de 526 millions de dollars. Cela leur permet d’accélérer le développement d’un certain nombre de nouveaux produits, y compris une offre achetée plus tard et payée plus tard, une carte de crédit sécurisée et une plateforme de crypto trading et de récompenses.

Vous avez pris la décision il y a quelques années de vous éloigner du secteur des prêts et de vous concentrer sur la création de votre plate-forme technologique. La meilleure façon de créer un logiciel consiste à ingérer de grandes quantités de données. Ils ont toujours un produit de crédit, Credit Builder, pour un crédit allant jusqu’à 1 000 $ sur un maximum de 12 mois qui est utilisé par environ 20% de leurs clients. La plupart achèveront ce produit après six à neuf mois.

Dee a déclaré que MoneyLion n’était pas intéressé à devenir une banque. Ils aiment l’approche «bilan» afin de pouvoir croître rapidement et développer de nouveaux et meilleurs produits. Ils sont heureux de fournir un portefeuille numérique et de se concentrer sur la technologie. Ils feront tout ce qu’une banque pourrait faire sans la partie du bilan.

Passons aux chiffres de MoneyLion. Ils avaient ajusté les revenus pour le quatrième trimestre de 2020 avec un taux d’exécution annuel de 102 millions de dollars, en hausse de 197% par rapport au quatrième trimestre de 2019. Leur perte annualisée au quatrième trimestre de 2020 était de 26 millions de dollars et ils ont terminé l’année avec 1,4 million d’utilisateurs. Vous vous attendez à un taux de croissance annuel moyen (TCAC) sur les ventes de 77%.

OppLoans fusionne avec FG New America Acquisition Corp et est renommé OppFi

OppLoans n’est pas votre entreprise fintech typique. D’une part, ils n’ont jamais contracté de financement externe en fonds propres. Ils ont été initialement financés par la famille Schwartz à Chicago et sont rentables depuis de nombreuses années. Cela en soi les distingue (pour une perspective approfondie Écoutez mon entretien avec Jared Kaplan, PDG d’OppLoans, en novembre dernier).

Donc, la décision d’entrer en bourse n’était pas vraiment une question de mobilisation de capitaux. Dans ma conversation avec Jared, il a dit que le déménagement concernait davantage un plus gros mégaphone. Parce qu’ils n’ont pas emprunté la voie usée de multiples tours de capital-risque, ils ont un profil plus bas que la plupart de leurs contemporains. Il a aimé l’itinéraire SPAC parce qu’il est plus efficace et pas aussi gênant que de devenir public.

OppLoans a annoncé sa fusion SPAC la semaine dernière (voir le Présentation investisseurs ici). Ils fusionneront avec FG New America Corp (symbole: FGNA), dirigé par Joe Moglia, ancien PDG et président du conseil de TD Ameritrade. Dans le même temps, la société a été renommée OppFi, je vais donc me référer à la société OppFi pour le reste de cet article.

La transaction implique une évaluation des actions à la clôture d’environ 800 millions de dollars et est entièrement financée par des liquidités de la fiducie. Si vous fouillez dans les données financières, vous constaterez que les multiplicateurs ici sont très différents des autres accords. Cela correspond à 12,2 fois le résultat net ajusté de 2021 ou seulement 6,9 fois l’EBITDA ajusté de 2021.

OppFi est un prêteur à tempérament en ligne qui a émis plus de 1,5 million de prêts pour un total de plus de 2,3 milliards de dollars, ce qui se traduit par une taille moyenne de prêt d’environ 1500 dollars. Ils réalisent plus de 100% de ventes en TCAC depuis cinq ans et sont rentables depuis de nombreuses années avec un BAIIA ajusté estimé à 99 millions de dollars pour 2020 sur des ventes de 323 millions de dollars.

OppFi a commencé sa vie en tant que prêteur direct avec plusieurs licences de prêt d’État. Vous êtes passé à un modèle de partenariat bancaire il y a quelques années et vous êtes désormais pleinement engagé dans ce modèle. Ils ont aujourd’hui plusieurs partenaires bancaires et continueront ce modèle à mesure qu’ils lancent de nouveaux produits.

En termes de nouveaux produits, ils viennent d’annoncer SalaryTap, une nouvelle fonctionnalité innovante d’augmentation de salaire rendue possible par les progrès de la révision de la paie en temps réel. Il s’agit de prêts d’une taille similaire à leur produit de base, jusqu’à 2 000 $. Cependant, le remboursement des prêts se fait à partir d’une retenue salariale. Cela signifie que les taux d’intérêt sont nettement inférieurs, en moyenne 30% du taux d’intérêt annuel. Ils intègrent des tuyaux dans les systèmes de paie directement dans leur application pour assurer une expérience utilisateur transparente.

La carte de crédit OppFi sera également disponible en 2021. Ce sera un produit final pour les clients OppFi et leur permettra d’élargir leur clientèle. Cela leur donne également un point d’entrée potentiel dans les prêts aux points de vente.

Quand j’ai interrogé Jared sur le changement de marque d’OppFi, il a dit que leur rôle était de fournir bien plus que du crédit. Vous voulez être la destination des services financiers numériques pour le consommateur de tous les jours. Cela signifie des produits multiples et la flexibilité nécessaire pour aller au-delà du crédit vers d’autres domaines de la finance, en mettant l’accent sur l’amélioration de la formation Divi financière des consommateurs de tous les jours.

Apprenez des experts SPAC

La semaine dernière a continué Emprunter Fintech Digital Nous avons invité deux experts SPAC fintech de premier plan: Brendan Carroll de Victory Park Capital et Greg Smith de FT Partners. Les deux faisaient partie de nombreuses transactions SPAC et leurs idées étaient très instructives. C’était une session animée et vous pouvez Regardez l’enregistrement ici.



Source link

Recent Posts