Sélectionner une page


Si nous nous efforçons de dresser une liste de groupes que nous condamnons ou rejetons, un argument fort en faveur de l’admission des Proud Boys pourrait être avancé. Mais le Canada Liste des unités terroristes interdites n’existe pas comme moyen d’exprimer de tels sentiments et nous ne devons pas l’utiliser comme tel.



Un groupe de personnes en uniforme: des partisans du président Donald Trump portant des vêtements associés aux Proud Boys assistent à un rassemblement à Washington le samedi 12 décembre 2020.


© (AP Photo / Luis M. Alvarez)
Des partisans du président Donald Trump portant des vêtements associés aux Proud Boys assistent à un rassemblement au Freedom Plaza à Washington le samedi 12 décembre 2020.

13 groupes supplémentaires la semaine dernière ont été ajoutés à cette liste. Parmi ces inclusions, 12 étaient relativement incontestées. Cependant, l’inclusion des Proud Boys soulève des questions et des préoccupations légitimes.

Oui, le groupe a des opinions politiques radicales et semble avoir soif de violence (un « club de combat alternatif », c’est ça) comme ils sont décrits par un groupe anti-haine de premier plan), mais la barre du «terrorisme» doit être relevée. La politisation de ce processus apparaît à la fois imprudente et potentiellement contre-productive.

Continuer la lecture: Les Proud Boys ont été ajoutés à la liste des groupes terroristes du Canada

Bien qu’il existe un argument fort pour décrire des groupes néo-nazis comme Division des armes nucléaires et La base En tant qu’organisations terroristes, les Proud Boys ont été les seuls à avoir fait l’objet d’une motion à la Chambre des communes demandant une telle désignation (le NPD a proposé la motion que les députés ont présentée Adopté à l’unanimité).

Il est encourageant que nos élus aient une mauvaise opinion des organisations d’extrême droite, mais il s’agit d’un empiètement tout à fait inhabituel sur un processus par ailleurs sobre et objectif. Il ne devrait pas être influencé par les attitudes politiques actuelles.

Un assouplissement de la définition du « terrorisme » pourrait être créer un précédent inquiétant, qui pourrait être détourné à des fins politiques.

Les Proud Boys semblent avoir été impliqués dans le soulèvement du 6 janvier à Capitol Hill. Les événements de cette journée cristallisent sans aucun doute la menace posée par l’extrémisme politique d’extrême droite. Là encore, cependant, ce n’est pas une excuse pour une ingérence politique dans ce processus. Au contraire, l’admission hâtive des Proud Boys pourrait se révéler embarrassante pour le gouvernement.

Vidéo: La Maison Blanche dit qu’elle mène un examen continu après la nomination par le Canada de Proud Boys en tant qu’organisation terroriste

Alors que certains membres de Proud Boys ont été facturés Aucune de ces accusations n’a été prouvée devant les tribunaux en rapport avec l’émeute. Absence de toute croyance le cas de l’inscription Les Proud Boys s’affaiblissent de plus en plus.

Cette justification soulève deux problèmes supplémentaires pour la décision. Le fait que les personnes impliquées dans l’insurrection font maintenant face à de graves accusations montre à quel point le droit pénal est un moyen de lutter contre ce type d’extrémisme politique.

De plus, le caractère arbitraire de la décision est révélé. Par exemple, il y a des membres du groupe d’extrême droite connu sous le nom de Oath Guardians qui ont également été inculpés en rapport avec le soulèvement. Cependant, nous n’avons pas répertorié les Oath Guards comme une organisation terroriste, même si un cas similaire pourrait être fait.

Le Canada ajoute 13 entreprises à la liste des terroristes, dont Proud Boys

SUIVANT

SUIVANT

Ou pourquoi n’avons-nous pas énuméré cela? Trois pour cent? Ou la Soldats d’Odin? Ou la Ordre des neuf angles? Ou la Bois de Boogaloo? Ou alors QAnon?

Continuer la lecture: COMMENTAIRE: l’extrémisme est une menace pour la sécurité. Cela inclut le nationalisme blanc

Certains de ces groupes sont plus dangereux que d’autres. Certains sont plus organisés que d’autres (certains peuvent être considérés comme plus de mouvements que de véritables groupes). Il y a des acteurs de loup solitaires qui peuvent souscrire à tout ou partie des croyances de ces groupes. Il y en a sans aucun doute un Menace de sécurité le existe iciCependant, une approche étroite de la lutte contre le terrorisme laissera de nombreuses lacunes.

Inscrire un groupe en tant qu’entité terroriste interdite peut fournir des outils utiles pour cibler ses dirigeants ou perturber sa collecte de fonds, mais ses utilisations sont limitées. La motion votée au Parlement est assez vague sur ces nuances, ainsi que sur la question plus large de la manière dont nous traitons l’extrémisme politique. Il s’agit bien sûr de l’application de la loi, mais aussi d’une approche plus large de la déradicalisation. Ironiquement, il s’agit également de dirigeants politiques.

Le mot «terroriste» est évidemment un terme péjoratif, et une grande partie de la conversation autour des Proud Boys semble porter davantage sur qui peut utiliser le langage le plus fort pour les dénoncer que sur tout type de conversation significative sur ce que sont ces groupes et ce qu’ils représentent mouvements et les contrer autant que possible.

La politisation des efforts de lutte contre le terrorisme ne sert qu’à miner la confiance du public dans ces efforts, ainsi que les décisions arbitraires sur les groupes inscrits sur la liste et ceux qui ne le sont pas. Tout cela peut l’emporter sur les avantages marginaux qui découlent de l’inscription des Proud Boys.

Cette liste n’est pas une solution miracle et nous ne devons pas nous fier au processus d’inscription comme moyen de lutter contre l’extrémisme politique. Les parlementaires ont raison de s’inquiéter pour des groupes comme les Proud Boys, mais la solution proposée, à laquelle on a maintenant répondu, rate le but à bien des égards.

Rob Breakenridge organise des «Après-midi avec Rob Breakenridge» sur Global News Radio 770 Calgary et un commentateur pour Global News.



Source link

Recent Posts