Sélectionner une page


Le Laboratoire national de recherche atmosphérique (NARL) de Gadanki, près de Tirupati, a formé un consortium pour renforcer la recherche atmosphérique basée sur les radars.

Le consortium de recherche coopérative de radars atmosphériques de haute puissance a été formé avec cinq radars de haute puissance de la stratosphère, troposphère / mésosphère – stratosphère – troposphère (ST / MST) fonctionnant dans différentes parties du pays dans différentes conditions climatiques et orographiques.

Les radars du NARL, Gadanki (Andhra Pradesh); Université Cochin des sciences et de la technologie (CUSAT), Kerala; Institut de recherche Aryabhatta pour les sciences d’observation (ARIES), Nainital dans l’Uttarakhand; Université Gauhati, Guwahati (Assam); et l’Université de Calcutta (Bengale occidental) sont utilisés pour mesurer le vent, la turbulence, les paramètres météorologiques et ionosphériques avec d’excellentes résolutions de hauteur et de temps.

La formation du consortium vise à renforcer la science et la technologie de l’atmosphère grâce à des programmes coordonnés d’observation radar, d’éducation, de formation et d’échange. L’effort, qui a été lancé jeudi sous la forme d’une session de formation, a réuni 60 délégués, dont des professeurs, des membres du corps professoral, des scientifiques, des post-doctorants et du personnel technique. Le programme comprenait des didacticiels sur les techniques radar ST / MST, la recherche de paramètres et les techniques de résolution de problèmes technologiques.

La formation fournie ici est destinée à former des travailleurs pour la recherche météorologique et climatique et à répondre aux exigences opérationnelles d’un grand nombre de radars météorologiques dans le pays.



Source link

Recent Posts