Rafael Nadal a fait irruption dans l’Open de France vendredi, franchissant une nouvelle étape confiante pour atteindre le record de Roger Federer de 20 grands titres, tandis que Simona Halep et Dominic Thiem ont fait un travail étonnamment bref avec des adversaires difficiles.

Le 12 fois champion de Roland Garros a envoyé le numéro 74 mondial italien Stefano Travaglia en seulement 95 minutes 6: 1, 6: 4, 6: 0 et a remporté sa 96e victoire du tournoi.

Nadal affrontera ensuite le 213e qualifié américain Sebastian Korda, le fils du champion de l’Open d’Australie 1998 et du vice-champion de l’Open de France 1992 Petr Korda, pour un quart de finale.

« Je pense que j’ai joué le meilleur match de l’année à Roland Garros aujourd’hui », a déclaré Nadal, qui a joué 96-2 lors de sa 16e participation à Roland-Garros.

« Je suis très content de cette victoire et j’espère pouvoir continuer comme ça. Je joue plutôt bien et j’ai joué plus agressivement que ces derniers jours. »

Nadal n’a pas lâché un set à Paris cette semaine, malgré le classement combiné de ses adversaires jusqu’à présent à 606, y compris celui de Korda, qui a admis avoir donné à son chat le nom de l’Espagnol.

Korda, 20 ans, a battu Pedro Martinez en deux sets et est devenu le premier homme en dehors du top 200 à atteindre les 16 derniers à Paris depuis le Français Arnaud di Pasquale en 2002.

Hugo Gaston, le seul Français resté dans le tirage au sort, est rapidement devenu le deuxième homme de bas-rang au quatrième tour lorsque le numéro 239 mondial a battu le champion 2015, Stan Wawrinka, avec 2-6, 6-3, 6-3 , 4-6 choqué. 6-0 dans un match nul interrompu par la pluie.

Gaston, 20 ans, rencontrera ensuite l’Autrichien Dominic Thiem, troisième, finaliste à Nadal à Paris depuis deux ans. Il a rompu la résistance précoce du Norvégien Casper Ruud et a remporté une impressionnante victoire 6: 4, 6: 3, 6: 1.

« En général, j’étais très satisfait de ma performance. Je pense que c’était l’une des meilleures de cette année », a déclaré le champion de l’US Open Thiem.

La gagnante féminine Halep, la gagnante 2018, a vengé la défaite de Roland Garros face à Amanda Anisimova l’an dernier en battant l’adolescente américaine 6-0, 6-1 en seulement 54 minutes.

La championne en titre de Wimbledon n’a commis que sept erreurs faciles en prolongeant sa meilleure victoire en carrière à 17 matchs.

« Je pense que j’ai joué un très bon match. J’étais très agressif et je savais depuis l’année dernière que je devais changer quelque chose et je l’ai fait aujourd’hui », a déclaré Halep.

« J’ai pris le contrôle du jeu. Je pense que j’ai fait un excellent travail et j’ai un peu changé de tactique. »

Halep affrontera un autre adversaire de 19 ans, Iga Swiatek de Pologne, pour atteindre les quarts de finale. Elle n’a perdu qu’un match lorsque les deux se sont rencontrés ici il y a 16 ans.

Le statut de Halep en tant que première coureuse féminine a été renforcé après la retraite de Serena Williams, en plus du manque de numéro 1 mondial et de champion en titre Ashleigh Barty, ainsi que de la gagnante de l’US Open Naomi Osaka.

– ‘Pas de pression’ pour Halep –

« Je ne ressens aucune pression. Bien sûr, je m’attends à jouer du bon tennis, mais cela ne veut pas dire que je dois gagner chaque match », a déclaré Halep.

« Je veux juste essayer de saisir ma chance à chaque fois que je monte sur le terrain et je ne pense pas au titre. C’est très loin. »

La double quart de finaliste Elina Svitolina a assuré qu’elle restait la deuxième semaine avec une victoire 6-4 et 7-5 sur la Russe Ekaterina Alexandrova, 27e tête de série.

L’Ukrainienne Svitolina est pleine de confiance après avoir remporté sa 15e carrière en WTA à Strasbourg le week-end dernier et doit affronter Caroline Garcia.

Espoir à domicile Garcia a jeté Elise Mertens, la 16e tête de série, 1: 6, 6: 4, 7: 5 hors de la course et a mis fin à la victoire fâchée contre la Belge avec sa sixième balle de match.

Swiatek a limogé l’ancienne finaliste de Wimbledon Eugenie Bouchard 6-3, 6-2 pour sceller le retour aux 16 derniers.

Le sixième partant Alexander Zverev rencontrera le qualifié italien Marco Cecchinato, qui a battu Novak Djokovic alors qu’il se rendait aux demi-finales 2018 à Roland Garros.

Zverev, finaliste à l’US Open le mois dernier, rencontrera l’adolescent italien Jannik Sinner s’il progresse.

Sinner a battu Federico Coria en deux sets et est passé à son compatriote Lorenzo Sonego dans les 16 derniers. Sonego profite de sa meilleure course en Grand Chelem et s’est imposé contre Taylor Fritz avec 36 points et a marqué une victoire 7-6 (7/5), 6-3 7-6 (19/17).

Kiki Bertens tentera de la convaincre de sa victoire orageuse sur Sara Errani, après quoi la cinquième tête de série néerlandaise a quitté le peloton en fauteuil roulant.

mw / dj



Source link

Recent Posts