Chaque pilote de course MV Agusta des années 50 sera une moto spéciale. Cependant, si le propriétaire d’origine est Stanley Hailwood, père du neuf fois champion du monde et 14 fois vainqueur du TT de l’île de Man, Mike « The Bike » Hailwood, nous cherchons vraiment quelque chose de très important. Tim Ag Sardarov, PDG de MV Agusta Motor, a reconnu l’importance de la moto et MV Agusta a donc acquis le MV Agusta CSS 175 modifié en 1954. Catawiki, une maison de vente aux enchères en ligne basée à Amsterdam, spécialisée dans la représentation des vendeurs d’articles haut de gamme uniques.Vélo de course MV Agusta Hailwood: moto vintage«Nous sommes tous très excités ici au siège de Schiranna», explique Sardarov. «Ce vélo extraordinaire rentre chez lui là où il est né il y a environ 70 ans! En tant que grand premier projet pour le département de restauration des nouveau-nés, nous sommes maintenant en mesure de restaurer de précieuses motos anciennes dans leur état d’origine à l’usine MV Agusta grâce au travail des héritiers passionnés des artisans qui les ont construites. « Vélo de course MV Agusta Hailwood: 1954 MV Agusta CSS 175Le MV Agusta 175 CSS de 1954 était un hot rod pour l’époque qui produisait 15 ch à 8800 tr / min et avait un piston à haute compression et un carburateur plus gros que le CS antérieur qu’il avait déplacé. Bien que la fourche Earles caractéristique du CSS soit absente, ce CSS a été modifié pour la course. Il dispose de deux carburateurs TT Amal, de pneus Avon, d’un tachymètre Smiths, d’un échappement mégaphone et d’un carénage complet. De plus, la cylindrée est passée de 175 cm3 à 204 cm3.Vélo de course MV Agusta Hailwood: Mike The BikeComme pour beaucoup de vélos de course vintage, l’histoire est un peu sombre. Stanley Hailwood a vendu la moto à Chris Newport en 1958 alors que Mike Hailwood n’avait que 18 ans et venait de commencer à courir dans le Grand Prix. Newport a conduit le MV Agusta CSS à Brands Hatch lors d’événements amateurs. Newport a finalement vendu le MV et a disparu des yeux du public jusqu’à son apparition aux Pays-Bas en 2012. Il a fallu encore neuf ans à Catawiki pour faciliter la vente du CSS à MV Agusta. «Nous sommes ravis d’avoir ramené la moto chez le constructeur», s’est réjoui Davide Marelli, expert de Catawiki en motos et scooters classiques. « C’est un objet de collection extrêmement rare, et où mieux l’exposer que chez MV Agusta? »Photographie de Marco Magistrini Spinelli





Source link

Recent Posts