Sélectionner une page


Situé à l’arrière de La Chiesa del Sacro Cuore del Suffragio sur les rives du Tibre, le minuscule Piccolo Museo del Purgatorio ou le « Musée des Saintes Âmes du Purgatoire », vieux de plusieurs siècles, abrite une collection de Bibles, de livres de prières, de ont été chantés par les mains des âmes au Purgatoire be.

Selon la foi catholique, l’âme est bloquée dans le purgatoire jusqu’à ce qu’elle expie ses péchés, mais peut hâter son ascension vers le ciel grâce aux prières de parents qui vivent encore sur terre. On pense que les empreintes de mains brûlées et autres marques de brûlure recueillies dans ce musée sont le produit d’âmes demandant à leurs proches terrestres de prier plus fort.

Bien que non mentionnée dans la Bible, l’idée du purgatoire est une partie très ancienne de la foi catholique, remontant au moins au 11ème siècle. L’idée que les âmes capturées peuvent avoir besoin d’être libérées vient d’une histoire qui aurait été racontée à l’abbé Odilo de Cluny à un moine revenant de Terre Sainte. Il a raconté à l’Abbott comment son navire avait été détruit et jeté à terre sur une île mystérieuse. Un ermite qui vivait sur l’île a raconté sa propre histoire d’un abîme mystérieux d’où les flammes démoniaques et les cris atroces des âmes piégées ont émergé. Il a souligné que lorsque les vivants priaient ou faisaient l’aumône aux pauvres en leur faveur, les démons se plaignaient toujours de perdre des âmes.

La libération de ces âmes captives est devenue une priorité pour l’Église et pour les membres de la famille qui pleurent des êtres chers décédés. Le 2 novembre était le jour de la Toussaint, quand on croyait que les prières des vivants intervenaient pour les croyants morts sans absolution ou pour les bébés morts avant le baptême, les libérant ainsi pour que le ciel le puisse. (Selon l’enseignement catholique, on ne peut pas aller du purgatoire à l’enfer.)

Victor Jouet, le collectionneur et missionnaire français, aurait été inspiré pour construire ce musée du purgatoire après qu’un incendie ait détruit une partie de la Chiesa del Sacro Cuore del Suffragio originale, laissant l’image brûlée d’un visage qu’il croyait être une âme captive.

La petite collection d’objets du musée est logée dans une seule vitrine en verre.





Source link

Recent Posts