Sélectionner une page


8h30-9h00 Inscription

9: 00-9: 15

Bienvenue

Modérateur:

  • Franciscus A. Godts, Directeur exécutif de la Banque mondiale, Belgique

9: 15-9: 45

Séance d’ouverture: Migration et développement – Le Groupe de la Banque mondiale et la route vers le Pacte mondial

Modérateur:

  • Dilip Ratha, chef, KNOMAD, Banque mondiale

Chaise:

  • Kamal Amakrane, Directeur pour les migrants et les réfugiés, Cabinet du Président de l’Assemblée générale, 71e session

9: 45-11: 00

Panel I: La «politique» de la migration: fragilité et gouvernance

Panélistes:

  • Xavier Devictor, conseiller du directeur principal, Groupe Fragilité, conflits et violence, Groupe de la Banque mondiale
  • Shelly Pitterman, Représentante régionale du HCR pour les États-Unis et les Caraïbes
  • Miles Vitomir Raguz, directeur régional principal de la Banque de développement du Conseil de l’Europe
  • Benu Bidani, Responsable de la pratique, Pratique mondiale de la pauvreté, Groupe de la Banque mondiale
  • Katarina Mathernova, directrice générale adjointe, DG NEAR, Commission européenne

Modérateur:

  • Tom Nuttall, chroniqueur de Charlemagne, The Economist

Certaines personnes tirent à cause de diverses causes politiques: Fragilité, échec des contrats sociaux, mauvaise performance, conflit et persécution politique. Comment la communauté internationale devrait-elle relever ces défis? Au-delà de la simple division des réponses humanitaires et de développement en deux parties, cet organe examinera de manière critique nos travaux antérieurs sur la fragilité et la gouvernance et extraira des informations clés pour évaluer comment cela affecte les réponses à la migration. Sommes-nous réactifs plutôt que préventifs? Comment pouvons-nous nous assurer que les troubles civils déclenchés par les médias sociaux conduisent à des institutions dignes de confiance qui survivront après la fin du moment révolutionnaire? Pouvons-nous utiliser l’e-gouvernement pour moderniser les services publics et nous fier aux commentaires des citoyens pour instaurer une confiance mutuelle? Quelle est l’importance de la réforme du secteur de la sécurité et du programme de développement dans les situations d’après conflit caractérisées par des déplacements internes et forcés?

11h00-11h15 pause café

11: 15-12: 30

Panel II: «L’économie» des migrations: pauvreté, inégalités et emploi

Panélistes:

  • Vazil Hudak, vice-président de la Banque européenne d’investissement
  • Stefano Signore, chef d’unité Migration, emploi et inégalités, DG DEVCO, Commission européenne
  • Michal Rutkowski, directeur principal, Travail mondial, protection sociale et pratique de l’emploi, Banque mondiale
  • David Metcalfe, directeur général, Bureau de l’Europe et du Moyen-Orient, Affaires mondiales Canada
  • Manuela Tomei, Directrice, Division des conditions de travail et de l’égalité de l’Organisation internationale du travail, BIT

Modérateur::

  • Kristina Mikulova, conseillère slovaque du directeur exécutif du Groupe de la Banque mondiale

Certaines personnes tirent à cause de ça Économie migratoire: Inadéquation des compétences et marchés du travail déformés, pauvreté et inégalités, manque d’emplois et d’opportunités commerciales et faibles filets de sécurité sociale. La communauté internationale doit redoubler d’efforts pour élaborer des stratégies fondées sur des données factuelles pour les pays d’origine et d’accueil. Comment soutenons-nous les moyens de subsistance les plus vulnérables au retour à la pauvreté et pourvoyons-nous aux jeunes et aux femmes? Pouvons-nous améliorer nos compétences et adapter les programmes de formation professionnelle aux besoins des secteurs en pénurie de main-d’œuvre? Les pays d’origine ont-ils une compréhension suffisante des effets de l’évolution démographique nationale sur l’emploi et la migration de main-d’œuvre? Peut-être plus important encore, nous exploitons le potentiel économique des réfugiés et des migrants dans les pays d’accueil, et si non, quels sont les obstacles sur notre chemin?

12h30-14h00

Déjeuner

Keynote: «Culture» de la migration: ethnicité, culture et religion

Modérateur:

  • Jan Figel, Envoyé spécial de l’UE pour la promotion de la liberté de religion ou de conviction en dehors de l’Union européenne

14h00-15h15

Panel III: La «nature» des migrations: catastrophes et changements environnementaux

Panélistes:

  • Linus Bengtsson, directeur général, Flowminder
  • Rüdiger Koenig, directeur général de la prévention des crises, de la stabilisation et de la reconstruction après les conflits, ministère fédéral des Affaires étrangères
  • Tom Barrett, chef de la représentation de la Banque européenne d’investissement à Washington DC
  • Elizabeth Collett, directrice, Politique de migration en Europe

Modérateur:

  • James Dominic Edward Close, directeur, Solutions transversales aux changements climatiques, Banque mondiale

Certaines personnes migrent à cause de Catastrophes et changements environnementaux: Tremblements de terre, cyclones, inondations, évolution lente des changements environnementaux et perte d’opportunités associée. La plupart des migrations, des déplacements et des réinstallations planifiées qui se produisent en rapport avec les changements environnementaux se produiront probablement dans les pays en développement. Faisons-nous assez pour renforcer la résilience aux catastrophes et aux changements climatiques? Dans quelle mesure comprenons-nous les effets de la migration interne, y compris les mouvements de pays à ville, de ville à pays et de pays à pays, et les migrations transfrontalières sud-sud causées par les changements environnementaux? Pouvons-nous atténuer l’impact économique du déplacement en garantissant une sécurité, une fiabilité et une utilisation accrues des envois de fonds sud-sud?

15: 15-15: 30 pause café

15h30-17h00

Panel IV: Les «retours» de la migration: envois de fonds et diaspora

Panélistes:

  • Kanchan Kumar, co-fondateur et PDG de Remitr
  • Charlene Chen, chef de l’exploitation, BitPesa
  • Mohit Davar, Président de l’IAMTN et Administrateur NonExec et conseiller auprès des sociétés de paiement
  • Lisa Nestor, directrice des partenariats, Stellar
  • Annette Chammas, chef du département « Questions politiques du déplacement et de la migration » au Ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ)

Modérateur:

  • Dilip Ratha, chef, KNOMAD, Banque mondiale

Certaines personnes bougent et partagent retourne lors de la migration: Envoyer de l’argent à la maison est une puissante force cachée dans l’économie mondiale. Le montant que les migrants internationaux envoient chez eux à leurs familles et amis est certainement trois fois plus élevé que l’aide publique au développement. En outre, les envois de fonds sont beaucoup plus résilients en temps de crise que les IDE ou les budgets d’aide. Les ODD contiennent expressément l’objectif de réduire les coûts de transfert à moins de 3%. Quelles sont les limites de la technologie et de l’innovation sur les marchés mondiaux des envois de fonds? Quels obstacles pratiques, réglementaires et comportementaux pouvons-nous éliminer pour garantir que les envois de fonds destinés directement aux pauvres et aux vulnérables, sans intermédiaires, sans organismes officiels ou banques de développement, les atteignent au moment où ils en ont le plus besoin? Que pouvons-nous faire pour réduire le coût d’envoi d’argent au pays et maximiser l’impact des envois de fonds sur les économies bénéficiaires?

17 h 00 à 18 h 00

Keynote: Regard sur l’avenir et les prochaines étapes

  • Keith Hansen, Vice-président, Groupe de pratique du développement humain, Groupe de la Banque mondiale

La conférence mettra en évidence les engagements importants de la communauté internationale dans le programme de migration et discutera des défis de sa mise en œuvre à l’avenir. Pouvons-nous nous entendre sur le plus petit dénominateur commun ou visons-nous un impact transformateur qui pourrait changer les perceptions et les comportements dans les communautés d’accueil ainsi que parmi les réfugiés et les migrants? Si nous ne pouvons pas encore aborder ce dernier point, que pouvons-nous faire pour changer le discours sur les mouvements massifs de personnes dans nos circonscriptions et nos pays? La représentation de la migration comme une opportunité économique est-elle un récit à relier?

Informations de contact:

Banque mondiale

Mme Sonia Plaza: splaza@worldbank.org

Présidence slovaque du Conseil de l’Union européenne

MME. Kristina Mikulova: kmikulova@worldbank.org

Joindre à distance:

Webex:

Mot de passe de la réunion: 3cgMeEGp
Numéro de réunion: 738 000 845

Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=-UyzZqvWfJc

Détails de la vidéoconférence:
VC, Jabber, téléphone interne (SIP): 55760012@worldbank.org/(H.323): 55760012
IP externe: 192.86.102.202, suivi du numéro d’appel interne 55760012



Source link

Recent Posts