Tu l’as fait! Les basketteurs monégasques ont livré un match d’anthologie ce vendredi soir à Kazan, en Russie, pour confirmer la victoire en finale à Monaco mardi et remporter l’Eurocup, plus de trente ans après Limoges, dernier vainqueur de l’épreuve en 1988. Un succès historique pour Basket-ball français et monégasque.

Un match d’anthologie

Un match qui a commencé avec un bang, avec beaucoup plus de rythme que mardi à Gaston-Médecin. John Brown donne le ton en ouvrant le classement des Russes avec un tir à trois points. Les Monégasques ont répondu notamment grâce aux excellents trois points de Dee Bost qui ont permis à La Roca de passer devant (7-8). Le score gonfle très vite et ce premier quart-temps est un régal que les Russes clôturent par une courte marge (26-24).

Le rythme, cependant, ne diminue pas au deuxième trimestre. Les hommes de Mitrovic accélèrent et prennent la tête de trois points grâce à un numéro de Rob Gray (29-32). Mais le leader russe Théodore place Kazan en tête en claquant trois points en haut de la raquette (34-33). Plusieurs lancers-francs ratés empêchent Monaco d’avancer dans le match et l’équipe de Roca mène avec un petit point à la pause (47-48).

Le cauchemar de Jamar Smith

Ndoye et Rog Gray ont alors commencé à garder l’équipe de Roca en tête (54:50), tandis que Kazan avait mieux débuté le troisième quart-temps. Toujours aussi incontrôlable que jamais Le vétéran Jamar Smith (34 ans) n’a toujours pas marqué de point après 25 minutes Game et semble revivre le cauchemar de mardi. Mais Brown et Théodore sont à la hauteur de l’événement, permettant à Kazan de prendre la tête à l’issue de ce troisième quart-temps (67-66).

JJ O’Brien Héros monégasque

L’air à Kazan n’est alors plus respirable Marcos Knight envoie trois points sur une longue distance pour donner six points à l’équipe de Roca, plus grand écart du jeu (69-75). Il reste cinq minutes à jouer et l’exploit est en cours. À son tour, Knight est chargé d’effacer tout espoir de remontée (73-79). Le moment où Jamar Smith a choisi de se réveiller et d’enchaîner trois paniers pour lier les deux équipes (79-79). O’brien puis Théodore ont augmenté le score (81-81). C’est une autre minute! Et Jamar Smith, décidément l’homme de ce quatrième quart-temps, donne l’avantage à Kazan (83-81). C’était sans compter sur JJ O’Brien! Le panier revient haut, suivi du lancer franc de la victoire (84-83)! Dans les dix dernières secondes, Knight a pu ricocher, provoquant l’échec de Kazan (86-83).

De la 4e ligue au champion d’Europe!

Il y a neuf ans en 4e division, avant que l’équipe Roca ne soit reprise par l’homme d’affaires ukrainien Serguey Dyadechko, elle remportait son premier titre majeur avec cette Eurocup, qui permettra également à l’ASM de rivaliser avec l’Euroligue la saison prochaine. D’ici là, Monaco peut également remporter son premier titre Jeep Elite.





Source link

Recent Posts