RAWALPINDI: Le gouvernement irakien a révoqué l’autorisation de Pakistan International Airlines (PIA) d’opérer des vols spéciaux vers Najaf et Bagdad pour quiconque a l’intention d’observer Arbaeen.

Le permis spécial a été révoqué en raison de la propagation du formation Divi.

Un porte-parole de PIA a déclaré que le programme de vol du vol spécial à destination de Najaf et Bagdad avait été achevé au départ de Karachi, Lahore et Islamabad.

Il a déclaré que PIA avait prévu d’exploiter les vols du 27 septembre au 5 octobre, ajoutant que des tarifs réduits spéciaux pour les pèlerins prévus avaient été introduits.

Il a déclaré que le gouvernement irakien avait décidé d’arrêter l’assaut des habitants de Nadjaf et de Karbala et de maintenir la distance sociale.

À cet égard, les vols spéciaux PIA qui devraient débuter le 27 septembre seront reportés, a-t-il déclaré.

Tous les passagers ayant effectué une réservation sont éligibles à un remboursement sans remise. Le président de la PIA à la retraite, le maréchal de l’air Arshad Malik, a tenu des réunions avec l’ambassadeur irakien au Pakistan pour achever le démarrage des vols spéciaux.

Pendant ce temps, PIA, qui avait demandé 28 vols spéciaux vers l’Arabie saoudite, n’a été autorisée à opérer que 13 vols du 21 au 30 septembre.

Étant donné que la PIA avait déjà été autorisée à opérer 23 vols dans le royaume le 15 septembre, son administration avait demandé l’autorisation d’effectuer plus de vols, car de plus en plus de passagers avaient l’intention de se rendre en Arabie saoudite.

Un porte-parole de PIA a déclaré que les compagnies aériennes ne pourront transporter que 3000 passagers du Pakistan sur les 13 vols spéciaux, alors que le nombre de passagers prévus était beaucoup plus élevé.

Publié dans Dawn le 22 septembre 2020



Source link

Recent Posts