LG Electronics a annoncé que la société se retirerait bientôt de l’activité des smartphones. En conséquence, certains actionnaires de la société le 24 marsea approuvé une autre décision de scission d’une partie de l’entreprise de composants de véhicules électriques pour établir une nouvelle collaboration avec le fabricant canadien de pièces automobiles Magna International Inc.

Bien que la société n’ait pas officiellement déclaré ou expliqué les raisons derrière cela, certains pensent que les deux événements peuvent être liés.

L’actionnaire a accepté la proposition de la société de liquider l’activité de groupe motopropulseur EV de la division Vehicle Component Solutions (VS) afin de créer une nouvelle société avec le fabricant canadien de pièces automobiles. Cependant, LG reprendra la majorité des parts de la société nouvellement créée avec 51%. La coentreprise pourrait s’appeler LG Magna e-Powertrain Co. Le reste des participations appartiendra à Magna.

La nouvelle n’est pas un choc, car la société a annoncé en décembre qu’elle créerait une coentreprise avec Magna afin que LG puisse assurer sa place sur le marché de l’UE. L’avenir dans le secteur de la mobilité.

La nouvelle société hybride se concentrera sur la fabrication Moteurs et pièces de voitures électriques comme les onduleurs et les chargeurs. La société tente de faire ses débuts en juillet.

Bae Doo-Yong, directeur financier de LG qui a présidé l’AGA, a déclaré que la société se concentrerait actuellement sur la croissance de la qualité cette année. Expansion dans d’autres domaines d’activité comme les appareils ménagers et augmenter les ventes avec des produits haut de gamme comme les téléviseurs OLED. Bae a suggéré que la société recherchait des moyens de compenser ses pertes après la fermeture de l’activité des smartphones.

Pour le nouveau programme de retour aux actionnaires de LG, la société paie 1200 won (1,06 $) par action ordinaire et 1250 won par action privilégiée pour l’exercice 2020





Source link

Recent Posts