Excellent article dans Telerama (principal magazine de la télévision française) sur Blueturn 🙂 L’article sur leur site (ci-dessous) est également très bien.

➡️La Terre vue de l’espace: et si cette image pouvait éveiller la conscience?
L’application Blueturn vous permet d’admirer la planète entière. Son inventeur, le français Jean-Pierre Goux, y voit un moyen de changer nos comportements. Cette croyance en la puissance des images sera au cœur du 21e rendez-vous de l’histoire de Blois du 10 au 14 octobre 2018.
De là-haut, le spectacle est si beau qu’il semble irréel. « Chef d’oeuvre » d’une beauté « indescriptible », « incomparable » à tous égards … Les cinq cent soixante-quatre astronautes qui ont jusqu’ici voyagé dans l’espace (et dont certains témoignages sont recueillis dans le livre Clairs de Terre, de Kevin Kelley, ed. Bordas) sont d’accord: aucune peinture au monde ne peut rivaliser avec cette palette vertigineuse de teintes dégradées ou contrastées, chatoyantes ou vaporeuses: bleu luxuriant – cyan, turquoise, outremer -, vert foncé ou délicat – Amazonie, Indonésie -, ocre et jaune – Utah, Sahel, Iran … -, rouge, rose, comme les déserts de Namibie, d’Australie … le tout saupoudré du blanc éclatant des nuages ​​qui captent la lumière du soleil et ternissent le sol d’ombres mouvantes devant le tout s’installe dans le violet tend quand la nuit tombe et la lumière de la lune glisse sur les océans d’argent …
Pourquoi une vision aussi époustouflante devrait-elle être réservée aux seuls «chanceux»? L’ingénieur français Jean-Pierre Goux a eu une idée géniale pour que tout le monde puisse y accéder. Goux n’est pas un astronaute, mais il est toujours fou d’espace jusqu’à ce qu’il écrit un éco-thriller, Blue Century (Ed. La mer salée), en 2012, dans lequel la terre joue le rôle principal. Son idée? Restaurez les images libres de droits, mais en fait consultées principalement par un petit cercle d’initiés qui sont quotidiennement depuis un satellite de la NASA, DSCOVRhttps://epic.gsfc.nasa.gov/). À l’initiative d’Al Gore, l’ancien vice-président américain, DSCOVR a en fait emporté un appareil photo avec eux lors de sa mise sur le marché en 2015 …
Avec son ami Michaël Boccara, qui comme lui est un expert en modélisation mathématique, Jean-Pierre Goux a réussi à donner un mouvement de rotation à ces images en quasi temps réel, ce qui nous donne la sensation vertigineuse comme si nous étions là pour assister à la révolution silencieuse. de notre planète … Tout porte le nom de « Blueturn »: une application gratuite qui a été lancée en 2016 et qui est accessible à tous à tout moment: que nous soyons dans le métro, dans notre lit ou au bureau, nous pouvons désormais regarder La Terre tourne dans le noir, un joyau incomparable.
Les mots manquent tout simplement
Au risque du gadget, de la banalisation? «Ces images ne sont pas seulement esthétiques, elles ont quelque chose à nous dire et qu’il faut de toute urgence partager», répond Jean-Pierre Goux, qui rêve de les diffuser à grande échelle à travers le monde et nos vies en sont toutes imprégnées. Et cela, d’autant plus que les astronautes ne transmettent ou ne partagent généralement pas ce qu’ils ont vu et vécu là-haut – les mots manquent tout simplement. Alors ils restent enfouis en eux, ces visions presque oniriques et avec elles leur extraordinaire pouvoir d’inspiration …
Car au-delà de leur caractère esthétique, ces images demandent et bougent. C’est l’autre point sur lequel presque tous les «chercheurs de l’espace» sont d’accord: quand on voit la terre d’en haut, une «mutation» existentielle se produit, une «métamorphose» intérieure. « Lors d’un vol dans l’espace, l’esprit de chaque astronaute est transformé », a déclaré le Russe Boris Volynov, qui a participé à trois missions spatiales. L’Américain Edgar Mitchell, le sixième homme à marcher sur la lune, l’a également reconnu: «En tant que techniciens, nous sommes allés sur la lune, et en tant qu’humanistes, nous sommes revenus. «  »
En humanistes, c’est-à-dire «en poètes, pacifistes et écologistes convaincus», poursuit Jean-Pierre Goux en expliquant ce phénomène bien connu de l’industrie aérospatiale: l’effet de vue d’ensemble («l’effet de la vision globale»). « Un choc qui résulte à la fois de la stupéfaction et de l’éblouissement, et qui consiste non seulement à mesurer la mesure de la beauté de notre planète, mais aussi de son caractère fragile et vulnérable » – face au noir profond, hostile et sans vie qui l’entoure Pages. «Quand un homme voit cela, il ne peut que se transformer. L’espace nous permet de voir notre monde avec de nouveaux yeux », a déclaré l’Américain James Irwin, qui a foulé le sol lunaire en 1971 lors de la mission Apollo 15.
«L’idée est de rendre ces images omniprésentes, notamment dans les domaines où elles peuvent inspirer positivement, comme la politique, l’écologie, l’art, l’éducation…» Jean-Pierre Goux.
Un an plus tard, la toute première photo de la Terre dans son ensemble, prise lors de la mission Apollo 17, a permis à toute l’humanité de partager cette prise de conscience: la photo intitulée « Blue Marble » a eu un réel impact de tremblement de terre mental partout où elle était montrée: pour la première fois qu’un homme a imaginé grâce à une image complète de ce à quoi pourrait ressembler la planète sur laquelle il vivait … Après les premiers mouvements militants écologistes comme Greenpeace, peu de choses ont été vues. Mais banalisée et reproduite à volonté (en particulier dans les manuels de géographie du monde entier), l’influence de Blue Marble s’est estompée dans la conscience alors que la course au profit et la logique à court terme triomphaient, polluant et détruisant la planète comme jamais auparavant au cours des quatre dernières décennies.
Arrêtez et regardez! aujourd’hui semble nous dire Blueturn. Pour Jean-Pierre Goux, les images de notre terre capturées par DSCOVR arrivent au bon moment pour provoquer «la conscience planétaire» et la clairvoyance devenue urgente et indispensable à partager avec le plus grand nombre. «L’idée est de rendre ces images omniprésentes, en particulier dans les domaines où elles peuvent inspirer positivement, comme la politique, l’écologie, l’art, l’éducation…» – un kit téléchargeable pour les parents et / ou les enseignants sera bientôt également disponible sur Blueturn comme de nombreux enfants que possible, une cible particulièrement réceptive. «Nous gagnerons beaucoup de temps avec la prochaine génération. Ces images arrivent juste au bon moment et aideront l’humanité à franchir la prochaine étape: la prochaine étape de notre évolution. «  »
Visionnaire Socrate
Il y a 2500 ans, Socrate rêvait de ce à quoi notre planète pourrait ressembler depuis l’espace. Du moins ce sont les mots que Platon lui attribue dans Phédon: «Là-haut, la terre entière est encore plus brillante et purement colorée que la nôtre», explique le philosophe, comme s’il était lui-même. Plus important encore, Socrate a compris à quel point cette vision, si nous pouvions les garder tous à l’œil, changerait complètement notre rapport à l’existence et aurait un impact significatif sur notre comportement ici-bas. Au lieu de cela, nous utilisons notre nez dans la poussière pour ajuster notre vision à ce que nous voyons: près du sol. Alors, comment pouvons-nous être surpris que nous manquions de perspective?
«Enfermés dans un creux, nous croyons en habiter le sommet, nous prenons l’air pour le ciel et nous croyons que c’est le vrai ciel dans lequel les étoiles se déplacent», poursuit-il à Phédo. Telle est notre condition: notre faiblesse et notre lenteur nous empêchent d’atteindre la limite de l’air. Parce que si quelqu’un pouvait planer dans les airs ou y voler avec des ailes, il pourrait […] te donner le spectacle du monde supérieur. Et si la nature lui avait donné la force de soutenir cette contemplation, il saurait que c’est le vrai ciel, la vraie lumière et la vraie terre. «  »
Il aura fallu 2 500 ans et de nombreuses errances pour que «cette contemplation se maintienne», mais finalement l’humanité aura gagné ce défi. Jean-Pierre Goux conclut que ce qui suit est encore plus difficile à réaliser: «Trouvez un projet commun sur cette belle planète avant qu’il ne soit trop tard pour le sauver. «  »
Application Blueturn: http://blueturn.earth/?lang=fr
L’ensemble du programme de la 21e édition des Evénements de l’Histoire de Blois du 10 au 14 octobre 2018.
https://www.telerama.fr/idees/la-terre-vue-depuis-lespace-cette-image-peut-elle-reveiller-les-consciences,n5843782.php





Source link

Recent Posts