Je souhaite obtenir des informations sur une formation complète concernant le thème DIVI dispensé
par un organisme de formation certifié par l’état.
Que la formation soit finançable par mon CPF (idéalement) ou autre


Les Tigres de Medicine Hat sont en route.

Alors que les clubs de la Ligue de hockey de l’Ouest basés en Alberta sont de retour pour jouer le 26 février, les Tigers entament leur match interprovincial de 24 matchs avec un match à domicile contre Red Deer.

Les débuts de saison tant attendus font suite à une saison 2019-20 réussie au cours de laquelle le club a occupé la deuxième place de la division centrale avec 85 points à la pause et une grande partie de la même équipe gagnante reviendra, à l’exception d’un trio de diplômés âgés, menés par le capitaine de longue date et meilleur buteur la saison dernière à James Hamblin, dont le placement de 92 points en troisième division a pris la troisième place.

« Nous entrons dans le match avec une équipe permanente et apprenons les systèmes et tout depuis le début », a déclaré l’ailier droit Corson Hopwo, cinquième du classement par équipe avec 41 points la saison dernière. Ryan McCracken de Medicine Hat News. «Cela ne nous facilite pas la tâche comme nous en sommes habitués. Je suis surexcité. »

En l’absence de Hamblin, les rangs offensifs des Tigers sont renforcés par deux centres de 20 ans à Brett Kemp et Ryan Chyzowski, qui a terminé deuxième et troisième du classement par équipe la saison dernière, et ce dernier qui a passé son entraînement hors saison aux côtés de l’ancien. L’entraîneur-chef des Tigres Shaun Clouston.

« C’était amusant » Chyzowski a dit à McCracken. « C’était bien d’avoir un rythme rapide et des exercices ludiques avec toi. »

Kemp et Chyzowski incluent l’espoir des Penguins de Pittsburgh Lukas Svejkovsky, qui a trouvé un nouvel équipement offensif d’une valeur de 28 points en 34 matchs avec les Tigers lorsqu’il est arrivé à Medicine Hat en basse saison l’année dernière et était finalement dans le quatrième tour de la classe 2020 sélectionné .

Svejkovsky est un ailier rapide avec de bonnes compétences en rondelle et le fils de l’ancien élève Jaroslav Svejkovsky de Tri-City. Cependant, il n’est pas le seul membre des Tigers à avoir des lignées de hockey. Il y a aussi le défenseur Dru Krebs, dont le frère Peyton Krebs, une sélection de première ronde des Golden Knights de Vegas, était capitaine de Winnipeg la saison dernière.

Pour les cancers plus jeunes, un accent particulier est mis sur la campagne 2020-2021 car elle est éligible au repêchage de la LNH. Défenseur mineur, Krebs a eu une humble recrue avec les Tigers la saison dernière, marquant 13 points en 55 matchs. Il cherchera maintenant à s’appuyer sur cet effort dans la campagne à venir dans le cadre d’une ligne entièrement bleue ancrée par des vétérans clés comme Daniel Baker et Cole Clayton.

« Je viens juste préparé et j’ai les connaissances dont j’ai besoin pour travailler et réaliser mon rêve. » McCracken a dit à Krebs. «J’ai vraiment travaillé sur ma force et ma vitesse, toutes les bases importantes de mon jeu.

«J’ai été très satisfait du travail que j’ai pu faire pour rester en forme tout le temps. Pour la plupart, j’étais simplement très optimiste que cela se produirait et que nous jouerions une saison. Je ne voulais pas entrer dans la saison sans préparation, alors je pense que cette attitude et l’objectif de quelque chose qui va se passer étaient énormes pour moi et ma motivation à continuer d’aller au gymnase et de continuer à travailler dur sur la glace. « 

Le pedigree du hockey se poursuit ensuite avec la recrue Oasiz Wiesblatt, la 12e sélection au total du repêchage de la WHL 2019, dont le frère Ozzy, un attaquant de Prince Albert, a récemment été nommé par les Sharks de San Jose au premier tour du repêchage 2020 de la LNH. Le plus jeune utilisera les conseils de la famille ainsi qu’une introduction précoce – Wiesblatt est apparu dans un match avec les Tigers en novembre dernier – pour se préparer à sa première saison junior.

«C’était tellement surréaliste d’entrer dans la salle, de voir à quel point c’est une organisation de première classe, (et) ensuite de mettre mon équipement et de voir ce qu’est vraiment la WHL était incroyable», se souvient Wiesblatt par Erin Schwab, journaliste de l’équipe des Tigres. « Je me souviens encore de chaque partie du match au fond de ma tête, c’était vraiment un honneur et je serai à jamais reconnaissant de l’opportunité que j’ai eue. »

Bien sûr, aucune équipe en compétition n’est complète sans puissance entre les tuyaux, une zone où les Tigres s’affrontent avec le gardien de 18 ans Garin Bjorklund, un conscrit des Capitals de Washington qui assume les fonctions les plus importantes cette saison avec l’ancien partant Mads Sogaard Security. être une marque de fabrique dans son pays d’origine, le Danemark.

Bjorklund a impressionné la saison dernière avec un incroyable 20-5-1-0 en 28 matchs pour un aperçu précoce d’une formation renouvelée des Tigres qui est solide de son côté avec de nombreuses options de buts à renverser si la rondelle tombe en Alberta plus tard ce mois-ci .





Source link

Recent Posts