Sélectionner une page


Selon les médias locaux, les autorités québécoises en ont commandé 100 000 pour distribution via le réseau de la formation Divi de la province canadienne. L’association APDA des malentendants de la province a commandé 100 000 masques transparents lavables par l’intermédiaire de l’entreprise textile locale Madolaine. «Les ventes vont vite», déclare la directrice de l’association Marie-Hélène Tremblay.

Aux États-Unis, la société médicale privée américaine ClearMask LLC a annoncé mardi avoir reçu l’approbation de la Food and Drug Administration pour un masque chirurgical totalement transparent à utiliser dans les hôpitaux et les cliniques, mais aussi dans les écoles, le commerce de détail et les industries hôtelières. La forme basée à Baltimore produisait déjà des versions non chirurgicales.

Anissa Mekrabech, une sourde française de 31 ans, a décidé de créer son propre prototype transparent après avoir découvert que la communication était difficile lorsqu’elle s’est rendue à la pharmacie locale avec un masque standard. Elle a co-fondé ASA Initia, basée à Toulouse, en collaboration avec l’Association Française des Paralysés pour développer et vendre un « masque inclusif ». Le masque, qui a été le premier à être approuvé par les autorités françaises, a reçu jusqu’à présent 20 000 commandes.



Source link

Recent Posts