NDTV

New Delhi Television Ltd. Les fondateurs et promoteurs Prannoy Roy et Radhika Roy ont fait appel devant la Cour suprême contre l’injonction du Securities Appellate Tribunal (SAT) datée du 4 janvier 2021. L’ordonnance a ordonné à NDTV de déposer 50 pour cent de l’amende infligée par SEBI.

Dans sa décision du 4 janvier 2021, la SAT a décidé que les plaintes déposées par les fondateurs devaient être examinées et a demandé que la question soit répertoriée le 10 février 2021 pour résolution finale. SAT avait ordonné «de déposer 50% du montant déclaré devant l’intimé dans les quatre semaines à compter d’aujourd’hui. Si le montant ci-dessus est déposé, le montant restant ne sera pas récupéré tant que la plainte est en cours. « 

L’ordonnance Sebi le mois dernier leur a infligé une amende totale de 27 milliards de roupies pour prétendument secret de certains accords de prêt.

Dans un autre dépôt réglementaire lundi, la société a annoncé que NDTV avait été condamnée à une amende de 12 roupies pour non-respect présumé de la réglementation SEBI de 1997 (acquisition substantielle d’actions et prise de contrôle).

Dans un appel interjeté par NDTV contre la décision attaquée, le Hon’ble Securities Appellate Tribunal (« SAT ») de Mumbai, lors d’une audience le 11 janvier 2021, a rejeté l’appel interjeté par NDTV à la lumière du jugement du 4 septembre, 2019 de la Haute Cour Hon’ble Bombay a été adoptée, annulant l’ordonnance contestée.

« SEBI a déposé un SLP auprès de la Cour suprême contre l’ordonnance d’invalidation en instance, qui est en instance », a déclaré la société dans un dossier déposé lundi.

Le négoce de New Delhi Television Ltd s’est terminé à Rs 39,40 chacun, soit une baisse de Rs 0,3 ou 0,76% sur l’ESB.





Source link

Recent Posts