Les bénévoles aident à servir des milliers de repas gratuits

Emplacement de l’Armée du Salut, rue Pinnacle, Belleville (Photo: soumise)

Pendant la pandémie de COVID, des milliers de personnes ont pris leur dîner à l’Armée du Salut à Belleville chaque mois.

La directrice des services communautaires et familiaux, Connie Goodsell, a déclaré à Quinte News que lorsque l’Armée du Salut a fermé sa salle à manger pour la première fois en mars 2020, elle a servi 1986 repas ce mois-là.

Un an après le début de la pandémie, en mars 2021, 3069 repas ont été servis, soit une augmentation de plus de 1000.

Selon Goodsell, certains soirs, 150 personnes récupèrent les repas gratuits et la moyenne est de 75.

Elle dit qu’ils ne pourraient pas le faire sans les bénévoles.

«Nous ne pouvons pas avoir trop de monde dans le bâtiment juste à cause de la distanciation sociale. Je dirais donc que nous n’avons pas autant de bénévoles qu’avant COVID. « 

Goodsell désigne spécifiquement un volontaire.

«Nous avons un monsieur qui vient tous les lundis, mardis et qui a 80 ans, mais vous ne le sauriez pas. Il est juste en train de cuire une tempête pour nous. Il est merveilleux. « 

Elle ajoute: «Nous avons un merveilleux groupe de femmes qui viennent le jeudi. Ils ne sont qu’une centrale électrique dans notre cuisine et nous leur en sommes reconnaissants. Ils ne cuisinent qu’une tonne de repas pour nous. Le groupe d’église de l’Armée du Salut vient encore une fois par mois et travaille pour nous. Nous avons des habitués chaque semaine. « 

Comme annoncé fin 2020, l’Armée du Salut ne rouvrira pas son friperie après la fin de la pandémie, mais aménagera une salle à manger au rez-de-chaussée de l’immeuble de Pinnacle Street.



Source link

Recent Posts