Sélectionner une page


(Agence Ecofin) – De plus en plus de pays africains envisagent de mettre en place des réglementations spécifiques pour les réseaux sociaux. En général, l’objectif est de réduire la diffamation et les autres discours de haine.

Au Sénégal, le gouvernement s’apprête à proposer des textes pour mettre en œuvre une nouvelle réglementation des réseaux sociaux. L’information a été donnée par le président de la République Macky Sall (photo) lors de la remise des cahiers de plaintes aux centrales syndicales. «Le gouvernement a entamé une réflexion et les textes sont presque prêts. Nous ne pouvons pas permettre à ce qui se passe actuellement dans ce domaine au Sénégal de s’épanouir. Ce n’est pas possible « il expliqua.

Il fallait que le chef de l’Etat agisse rapidement pour améliorer cette  » très faible «  Degré de régulation des réseaux sociaux au Sénégal. En particulier, il a condamné le fait que les gens puissent se cacher derrière des claviers « Détruisez gratuitement la réputation des individus et des familles ».

Le Sénégal rejoindra donc les pays qui ont récemment manifesté leur intérêt pour une meilleure régulation des réseaux sociaux sur leur territoire. Il y a quelques jours, Maurice a également lancé une consultation pour commencer à mettre en œuvre de nouvelles règles dans ce domaine.

Servan Ahougnon

Lisez aussi: 19/04/2021 – Maurice: Le régulateur des communications consulte la régulation des réseaux sociaux





Source link

Recent Posts