Sélectionner une page


Par Service de messagerie express

VIJAYAWADA: Le Cabinet d’État, qui s’est réuni mardi, présidé par le Premier ministre YS Jagan Mohan Reddy, a décidé de restituer aux agriculteurs les 2180 acres de terres enregistrées à l’achat pour la zone économique spéciale de Kakinada (KSEZ). C’est probablement le deuxième exemple dans le pays après Singur et Nandigram au Bengale occidental, où les superficies déclarées pour les zones économiques spéciales ont été restituées aux agriculteurs après leur rejet des projets.

«Les habitants de six villages – Srirampuram, Bandipeta, Mummidivaripodu, Pativaripalem, Ravivaripodu et Ramaraghavapuram – n’ont pas besoin d’être évacués comme suggéré par les gouvernements précédents. De plus, toutes les tombes prélevées dans ces villages seront restituées. En outre, les restrictions sur les transactions foncières dans ces villages seront levées en vertu de l’article 22A de la loi sur l’enregistrement », a déclaré le ministre de l’Information et des Relations publiques Perni Venkataramaiah (Nani) aux représentants des médias tout en informant les décisions du cabinet.

LIRE AUSSI: Le gouvernement de l’Andhra prévoit de fournir 15000 roupies aux femmes des castes supérieures dans le cadre du programme EBC Nestham

La décision a été prise sur la base des recommandations du comité nommé par le gouvernement, présidé par le ministre de l’Agriculture K Kannababu en janvier. Le comité a présenté son rapport au premier ministre mardi. Le Cabinet a également décidé de fournir Rs 5 lakh de plus par acre pour 657 acres de terres rapportées à SEZ, en plus de la compensation précédemment annoncée par le gouvernement et la société GMR, afin que les agriculteurs ne soient pas touchés.

Plus important encore, tous les cas enregistrés contre les agriculteurs dans les manifestations contre l’acquisition de leurs terres pour le CFEZ contre les agriculteurs sont retirés. La restitution des terres aux agriculteurs est l’aboutissement de plus d’une décennie de lutte des agriculteurs de Kakinada qui ont refusé de céder leurs terres.

À la fin des années 1990, Kakinada Seaports Limited (KSPL), qui gérait le port en eau profonde de Kakinada, a proposé la zone économique spéciale polyvalente adjacente au port maritime dans le cadre de son plan d’expansion. Le gouvernement TDP de l’époque a approuvé la proposition de ZES, qui a ensuite été approuvée. Le processus d’acquisition de terrains pour la ZES a été lancé par le gouvernement du Congrès suivant, conformément à la décision du Centre.

Plus de 10 000 acres de terres ont été déclarées pour la ZES dans les mandaux U Kothapalli et Thondangi du district de East Godavari. Une partie des terres a été acquise par le gouvernement de l’État et mise à la disposition de la KSPL, et une partie des terres a été acquise à titre privé par la société.

Pendant ce temps, il y avait une forte opposition aux ZES et certains agriculteurs ont même demandé des recours juridiques, tandis que d’autres ont refusé de céder leurs terres en toutes circonstances. En 2011, la KSEZ est devenue une filiale de la société GMR. En 2012, le leader du TDP N Chandrababu Naidu a soutenu l’agitation des agriculteurs et a promis de protéger leurs terres. Après la formation du gouvernement, cependant, seule une augmentation de la compensation a été proposée pour la terre, qui a été rejetée par les paysans agités. Ils ont labouré les terres enregistrées dans le cadre de leur protestation avant les élections de l’Assemblée finale.

Au cours de sa Praja Sankalpa Yatra, le patron du YSRC, Jagan Mohan Reddy, a assuré aux agriculteurs excités de Pithapuram qu’après l’arrivée au pouvoir de son gouvernement dans l’État, il veillerait à ce que la terre leur soit restituée et que les villages seraient exclus de la juridiction de le CFEZ.

« Contrairement au patron du TDP Naidu, Jagan a tenu sa promesse aux agriculteurs », a déclaré Perni Nani. Le cabinet a précisé qu’aucune des installations industrielles de la ZES de Kakinada n’est autorisée à rejeter les eaux usées en dehors de la zone et qu’elles doivent être traitées dans un endroit séparé. De même, Divis Labs à Tuni devrait également traiter les eaux usées elles-mêmes, a déclaré le ministre.

Grand soulagement
Les habitants de 6 villages n’ont pas à déménager de leur place, car ils ont été exclus de la zone de responsabilité de la SEZ Kakinada

Plus d’aide
Une somme de Rs 5 lakh de plus est versée aux agriculteurs pour 656 acres de terres enregistrées pour la zone économique spéciale



Source link

Recent Posts