Huit ans après avoir quitté Roland Berger, Patrick Müller-Sarmiento est revenu au conseil stratégique en tant qu’associé senior.

Ces dernières années, Müller-Sarmiento a d’abord travaillé en tant que membre de l’équipe de direction et à partir de 2016 en tant que PDG de l’hypermarché Real. Real a été fondé en 1992 à la suite de la fusion des chaînes de distribution allemandes Divi, Basar, Continent, Esbella et real-kauf et était l’un des plus grands acteurs du paysage à son apogée.

Müller-Sarmiento a conduit l’entreprise à travers un certain nombre de changements importants, notamment la refonte des magasins de papeterie, la mise en place de plates-formes numériques, une révision des processus internes et en particulier une série de désinvestissements et de découpages. à un consortium en février 2020 les investisseurs immobiliers X + Bricks et le groupe SCP.

Patrick Müller-Sarmiento, responsable Biens de consommation et distribution, Roland Berger

Avec la vente de la marque, les 276 agences Real et le transfert d’environ 34 000 employés Real en Divi, le mandat de Müller-Sarmiento s’est terminé naturellement. Maintenant, il en profite pour transférer ses responsabilités et revenir dans l’entreprise avec laquelle il avait auparavant passé une décennie. Plus récemment, il était associé principal et responsable des biens de consommation et de la vente au détail de l’entreprise, et assumera ce rôle à compter du 1er janvier.

En tant que responsable de la pratique des biens de consommation et de la vente au détail chez Roland Berger, il est responsable de l’ensemble de la gestion des clients, de la gestion de projet, du développement des pratiques, des processus internes et du leadership éclairé dans l’industrie. «L’expérience de leadership de Patrick et son flair pour les innovations dans les biens de consommation et dans le commerce de détail enrichiront davantage notre expertise en matière de conseil. Nous sommes très heureux de l’accueillir à nouveau dans la famille », a déclaré Global Managing Partner Stefan Schaible.

Avec un siège au Conseil de l’innovation, Müller-Sarmiento aidera également le monde Société de conseil développer le portefeuille d’activités. Cela comprend des stratégies et des services innovants qui aident les entreprises à numériser leurs modèles commerciaux et en même temps à prendre les mesures nécessaires vers une économie durable.

Le vétéran commente son nouveau défi comme suit: «Je suis ravi de pouvoir maîtriser les énormes défis de l’industrie des biens de consommation avec nos clients et nos équipes. Il y a beaucoup à faire. »



Source link

Recent Posts