Sélectionner une page


Paris, 7 février 2021 (AFP) – Aleksandr Golovin a réussi un tour du chapeau lors de son premier départ depuis août, lorsque Monaco a battu le dernier club de Nîmes 4-3 dimanche pour prolonger sa victoire en Ligue 1 à sept matches.

Le milieu de terrain russe, qui a raté quatre mois de la saison en raison d’une blessure aux ischio-jambiers, a battu Monaco en trois minutes et s’est glissé dans le centre de Fode Ballo-Touré.

Golovin a marqué un résultat encore meilleur à la 12e minute pour doubler l’avance de Monaco et a tiré dans le toit du filet sous un angle aigu après un autre assistant de Ballo Toure.

Wissam Ben Yedder a retrouvé le ballon dans le filet peu de temps après, mais la tentative du capitaine monégasque a été à juste titre exclue pour une décision marginale de hors-jeu.

Lucas Deaux a retiré un but pour Nîmes après que Zinedine Ferhat ait fait du bon travail sur la ligne. Après le tir bas de Renaud Ripart, qui a rebondi du poteau sur l’Algérien, il a ensuite retiré l’équipe locale.

Golovin a ramené Monaco en tête à l’heure, son coup franc de balayage était dans le coin arrière. Il a ensuite libéré Kevin Volland pour marquer un quatrième but avec un dink décent sur l’avancée de Baptiste Reynet.

Le grand coup franc de Niclas Eliasson a été vain pour une équipe de Nîmes à sept points de la sécurité garantie au pied du tableau. Monaco est à égalité de points avec le Paris Saint-Germain et seulement quatre derrière le leader lyonnais.

Lille vise une sixième victoire consécutive alors qu’ils tentent de regagner la première place lorsqu’ils se rendront à Nantes plus tard dimanche alors que les rivaux amères de Marseille et du PSG se rencontrent pour la 100e fois toutes compétitions confondues.

Le vélodrome de 67000 places à Marseille sera vide pour le match en raison des restrictions de formation Divi, mais la ville méditerranéenne est toujours à l’écart après que des centaines de supporters ont attaqué le terrain d’entraînement du club le week-end dernier.

Le match de samedi dernier contre Rennes a été reporté et trois jours plus tard, l’entraîneur André Villas-Boas a été suspendu du club – première étape du processus juridique du limogeage des Portugais – après avoir déclaré lors d’une conférence de presse qu’il démissionnerait.



Source link

Recent Posts