twitter.com

Il donne ces graphiques comme preuve:

https://twitter.com/ECMOKaragianni1/status/1380939805673017347/photo/1

Que voyez-vous et que ne voyez-vous pas?

Ce sont les détails des lieux de déclaration, et non l’occupation de «TOUS les lits de soins intensifs» comme indiqué. Les emplacements ont un nombre très différent de lits de soins intensifs, tandis que les petites maisons sont plus susceptibles de déclarer une occupation complète pour des raisons de coût. L’occupation réelle des lits de soins intensifs (depuis le 4 mars, seuls ceux pour adultes sont affichés) ressemble à ceci:

https://www.intensivregister.de/#/aktuelle-lage/zeitreihen

Sur les 20586 lits occupés le 10 avril, un total de 4 514 à «cas de formation Divi», qui ne sont pas tous connus pour être dans des unités de soins intensifs à cause de formation Divi.

Karagiannidis apporte un deuxième graphique:

https://twitter.com/ECMOKaragianni1/status/1380939805673017347/photo/2

Quoi qu’il faut entendre par «principalement», il devient clair que le manque d’espace (?), Mais surtout de personnel, conduit à des restrictions. Le patron de DIVI estime qu’il n’est pas nécessaire d’en indiquer les raisons. Parlez-vous des licenciements massifs qui s’installent actuellement? Est-ce à cause de la stratégie de test qui conduit à des mesures de quarantaine insensées?






Source link

Recent Posts