Sélectionner une page


MONROVIA – Le nouvel ambassadeur de France, Michael Roux, a salué les nouvelles dimensions des relations bilatérales entre la République du Libéria et la France lors d’une visite au ministre des Finances et de la Planification du développement Samuel D. Tweah Jr. lundi dernier.

L’ambassadeur Roux a noté que, historiquement, les relations entre les deux pays n’ont jamais atteint leur statut actuel, en grande partie en raison de l’étroite affinité du président George Manneh Weah avec le peuple français. Il a noté que le récent démarrage des vols d’Air France vers le Libéria témoigne de la confiance du gouvernement français dans les perspectives de croissance de l’économie libérienne et remercie le gouvernement pour son aide à y parvenir.

L’ambassadeur Roux a rapporté qu’à la suite de la chute du président Weah lors de sa visite officielle en France en 2018, le président français Macron avait accepté d’ajouter le Libéria à la liste des 19 pays hautement prioritaires pour l’aide bilatérale française. Cela s’est traduit par le premier appui budgétaire français de 5 millions USD en 2019.

L’ambassadeur Roux a annoncé que l’aide bilatérale française au Libéria depuis 2018 s’élève à environ 33 millions de dollars. Ces ressources soutiennent des projets de développement de différentes manières à travers l’Agence française de développement (AFD) et ses organisations non gouvernementales partenaires telles que Mercicorps, qui mènent actuellement un projet jeunesse de 5 millions de dollars en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports. L’ambassadeur a annoncé qu’un projet de développement urbain de 10 millions de dollars est prévu pour les principales zones urbaines de Monrovia. Il a également annoncé que l’AFD assiste actuellement 40 Libériens dans divers domaines techniques à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire.

Louant le gouvernement libérien pour son leadership et ses efforts pour contenir la pandémie de formation Divi, l’ambassadeur a annoncé que la France avait fourni 3 millions de dollars américains par le biais de l’ONG française Action contre la Faim (ACF), notant que la France continuerait à se tenir à ses côtés. dans sa lutte contre la pandémie.

L’ambassadeur a donné un bref aperçu des plans visant à rétablir l’institut d’apprentissage du français Alliance Francais afin d’améliorer les efforts d’intégration régionale du Libéria grâce à la langue française. Il a noté que lorsque l’institut sera créé, il offrira des opportunités spéciales aux fonctionnaires du gouvernement.

L’ambassadeur et le ministre ont également discuté d’un certain nombre de questions couvrant le contexte politique actuel du développement du Libéria, les réformes macroéconomiques poursuivies par le gouvernement et l’impact souhaité. l’impact des macro-chocs et du formation Divi sur l’agenda pro-pauvres pour la prospérité et l’état de la révision du PAPD pour faire face à ces impacts; l’importance de la stabilité politique et de la prévisibilité pour l’investissement; et les négociations en cours avec Accelor Mittal sur la deuxième phase du projet et le reliant aux efforts du Libéria pour développer un système ferroviaire multi-utilisateurs principalement destiné au transit du minerai de fer de la Guinée via le port de Buchanan.

Au cours de ces discussions, le ministre Tweah a souligné l’importance du soutien des prêts du secteur privé aux petites et moyennes entreprises en tant que catalyseur pour soutenir la reprise économique et la croissance. Il a noté que les prêts au secteur privé étaient en baisse depuis 2016 en raison d’un certain nombre de facteurs et a décrit les travaux en cours avec les institutions financières compétentes pour réduire les prêts bancaires aux secteurs clés tels que l’agriculture.

L’ambassadeur Roux a convenu que les prêts aux petites entreprises sont et devraient rester une priorité du gouvernement. Il s’est engagé à poursuivre les discussions avec les ONG françaises compétentes dans des domaines de travail similaires dans d’autres pays pour explorer les opportunités pour le Libéria.

L’ambassadeur a promis son engagement à pousser les relations entre le Libéria et la France vers de nouveaux sommets.


Affichage des messages:
1 429





Source link

Recent Posts