Sélectionner une page


Premier promet de régler le «problème» après une enquête du Journal de Montréal publiée ce week-end.

Contenu de l’article

QUÉBEC – Il est «totalement inacceptable» que les citoyens des magasins de Montréal ne puissent parfois pas être servis en français, dit le premier ministre François Legault.

«Je n’ai pas aimé ce que j’ai vu dans les résultats de l’enquête publiés ces derniers jours sur la situation des Français à Montréal», a déclaré Legault lors d’une conférence de presse à Montréal lundi lorsque le gouvernement a annoncé son plan pour une économie respectueuse de l’environnement. .

«Je trouve totalement inacceptable que nous ne puissions pas être servis (en français) dans les magasins. Le projet de loi 101 dit clairement que le français est la langue des affaires au Québec.

«Nous avons donc un problème. Nous allons le réparer. Simon Jolin-Barrette a déjà présenté un plan au caucus et au cabinet.

«Nous le polissons. Il sera publié prochainement. Mais cela contribuera grandement à nous assurer que nous sommes servis en français dans les magasins de Montréal. « 

Legault a répondu à une enquête sur la Magazine de Montréal sorti au cours du week-end. Le journal a rapporté que le familier « Salut » Les salutations dans les magasins seront uniquement « Bonjour ».

La publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Sur les 31 magasins interrogés par le journal avec des reporters en civil et des caméras, 16 ont accueilli les clients en anglais uniquement. Dans certains cas, il était impossible d’être servi en français même lorsque le client demandait des services en français.

Le ministre de la Langue du Québec, Jolin-Barrette, était Élaboration d’un plan d’action linguistique pendant des mois et dit qu’il le montrera « très bientôt ».

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a également fait part de ses préoccupations concernant le manque de français dans les magasins.

«Le statut de notre langue commune est très important pour moi», a déclaré Plante dans un tweet, soulignant que Montréal prépare également un plan.

«J’ai lu ce rapport et ce n’est pas acceptable. À Montréal, les clients doivent pouvoir être servis en français. Période. »

La publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

Jolin-Barrette a également répondu dans son propre tweet que les Québécois ne devraient jamais avoir de problèmes à être servis en français.

« Cette situation n’est pas acceptable », a tweeté Jolin-Barrette. «Nous avons affaire à un droit fondamental. Les Québécois pressent le gouvernement d’agir. Nous prendrons des mesures. « 

La publicité

Cette annonce n’a pas encore été chargée, mais votre article continue ci-dessous.

Contenu de l’article

pauthier@postmedia.com

twitter.com/philipauthier

Remarques

Postmedia s’efforce de maintenir un forum de discussion dynamique mais civil et d’encourager tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. La modération des commentaires peut prendre jusqu’à une heure avant qu’ils n’apparaissent sur le site Web. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail lorsque vous recevrez une réponse à votre commentaire, lorsqu’un fil de commentaires que vous suivez est mis à jour ou lorsqu’un utilisateur suit les commentaires. Visitez notre Règles de la communauté Plus d’informations et de détails sur la personnalisation de votre E-mail les paramètres.





Source link

Recent Posts