Le Bureau juridique de l’AIEA a achevé la première série de webinaires sur le droit nucléaire. Lancés en octobre 2020, neuf webinaires couvraient la série, qui était divisée en trois parties. La série couvrait les quatre principaux domaines du droit nucléaire international et national: la sûreté nucléaire, les garanties et la responsabilité civile pour les dommages nucléaires. Développée en tant qu’alternative en ligne à certaines des activités de formation du Bureau des affaires juridiques, la série de webinaires interactifs a présenté plus de 2 500 flux auxquels ont participé des responsables politiques, juridiques, réglementaires et techniques de plus de 100 pays.

«Comme l’a déclaré précédemment le directeur général Grossi, l’AIEA ne s’est pas arrêtée une minute malgré les défis de 2020. Au sein du Bureau des affaires juridiques, nous nous engageons à trouver des moyens de continuer à fournir une assistance juridique à nos États membres en ce moment où des événements physiques ne peuvent être organisés. Cette série fructueuse de webinaires a fourni une occasion précieuse d’aborder et de répondre aux besoins actuels en droit nucléaire de nos États Membres », a déclaré Peri Lynne Johnson, Conseillère juridique de l’AIEA et Directrice du Bureau juridique de l’AIEA.

La série de webinaires a été particulièrement utile pour les fonctionnaires des pays souhaitant renforcer leur cadre juridique nucléaire national existant en identifiant la définition et l’objectif, ainsi que les principales branches du droit nucléaire national et international. «De nombreux responsables birmans ont assisté à cette série de webinaires», a déclaré Tin Tin Nyo de la Division de l’énergie atomique du Myanmar, ministère de l’Éducation. «Comme nous avons dû reporter la réunion législative prévue avec l’AIEA, la série a fourni un forum à plusieurs parties prenantes pour les sensibiliser à la question du droit nucléaire. Nous espérons continuer à travailler en personne ou virtuellement avec le Bureau juridique de l’AIEA pour élaborer un projet révisé de loi atomique. « 

La série a été mise en œuvre dans le Programme d’assistance législative de l’AIEA. Il ciblait les pays qui ne sont pas parties à certains ou à tous les instruments juridiques internationaux pertinents adoptés par ou sous les auspices de l’Agence et / ou sont en train de renforcer leur cadre juridique national existant dans le domaine nucléaire. Pays participant à la Programme de coopération technique de l’AIEA eu l’occasion de comprendre les principes, les objectifs et la portée des traités et de reconnaître les avantages d’être partie aux traités pertinents.

Bien que les États-Unis disposent d’un cadre juridique et réglementaire bien établi, plusieurs responsables ont également participé à la série. «J’ai choisi de participer à la série pour mieux comprendre comment l’AIEA soutient les pays bénéficiaires avec la législation nucléaire. J’ai été particulièrement intéressée par l’avis de l’AIEA sur le rôle de la Convention de 1997 sur la réparation complémentaire des dommages nucléaires, a déclaré Jody Martin de la Commission de réglementation nucléaire des États-Unis.

Le Bureau des affaires juridiques organise chaque année un cours intensif de deux semaines sur le droit nucléaire Institut de droit nucléaire (NLI), ouvert à 60 candidats, principalement des avocats des États membres de l’AIEA. Le NLI a normalement lieu en Autriche, mais a été reporté à 2021. La série de webinaires offrait une possibilité de formation alternative. «J’avais hâte de participer à l’Institut de droit nucléaire car j’ai aidé à rédiger la loi nucléaire nationale», a déclaré Sâabèsèlè Jean Augustin Somda du ministère de l’Environnement du Burkina Faso. « Bien que les webinaires sur le droit national au sens large aient été utiles, j’ai hâte d’assister au NLI en 2021. »

Compte tenu du succès de cette série de webinaires et en réponse à l’intérêt manifesté par l’industrie, les cabinets d’avocats, les ONG, la société civile et les universités, le Bureau juridique de l’AIEA a organisé un webinaire à l’intention du grand public. Le droit nucléaire en pratique: le point de vue de l’AIEAle 15 décembre 2020.



Source link

Recent Posts