Sept Centamine (LSE: CEY) Les administrateurs ont acheté plus de 300 000 £ en actions de la société minière aurifère après un an de montagnes russes pour l’une des actions les plus performantes de l’indice FTSE 250.

Les actions avaient atteint un record de 232p après que l’or a dépassé 2000 $ en août et a commencé en dessous de 100p ce mois-ci après la fin des opérations dans une partie de la mine phare de Sukari en Égypte.

Les réparations de la paroi instable de la fosse prendront plus de temps que prévu, ce qui signifie que la production prévue pour cette année entre 400 000 et 430 000 onces d’or est bien inférieure aux 500 000 onces prévues en octobre.

Sukari, situé près de la mer Rouge dans le désert oriental, est le principal actif de la société et une étape importante pour l’industrie minière égyptienne lors de sa mise en production en 2009.

Malgré une baisse de production de 6% à 452320 onces en 2020, les résultats annuels de Centamin lundi dernier ont montré une augmentation de 54% du bénéfice sous-jacent, la société reposant sur l’efficacité opérationnelle et une augmentation de 26% du prix moyen de l’or réalisé à 1766 $.

Une augmentation de 91% des flux de trésorerie disponibles à 142 millions de dollars se traduit par un dividende total de 104 millions de dollars, y compris un dividende final de trois cents par action d’une valeur de 35 millions de dollars exigible le 15 juin.

La politique de la société consiste à associer les premiers 30% du flux de trésorerie disponible aux dividendes avant de restituer l’excédent de trésorerie aux actionnaires, en fonction des besoins de croissance futurs.

Centamin a l’intention de recommander un dividende minimum de 105 millions de dollars en 2021 pour souligner sa concentration continue sur le rendement des actionnaires sur la base d’un rendement du dividende sur cinq ans de 6,1%.

Le dividende 2020 offre un rendement de 6,7%, ce qui, selon les analystes de Jefferies, est de 2,6%, bien au-dessus de la moyenne de l’industrie mondiale de l’or. Ils ont un prix cible de 170 pence contre 140 pence pour UBS et 145 pence pour Peel Hunt.

Les administrateurs ont acheté leurs actions pour environ 104 pence la semaine dernière, y compris l’équipe de direction relativement nouvelle du président Jim Rutherford et du président Martin Horgan.

Rutherford, vétéran de la banque d’investissement, qui sur le Anglo-américain (LSE: AAL) Le conseil d’administration, pendant sept ans jusqu’en 2020, a acheté mardi plus de 50000 £ d’actions de Centamin. Horgan, co-fondateur et PDG de Toro Gold du Sénégal jusqu’à son rachat par Exploitation minière résolue (LSE: RSG) En 2019, environ 26000 £ d’actions ont été achetées le même jour.

Dans l’année qui a suivi son entrée en fonction en avril dernier, Horgan a dévoilé la première partie d’un examen de la durée de vie des actifs qui vise des économies de coûts cumulées de 100 millions de dollars d’ici 2024. Une étude détaillée sur la manière de libérer le potentiel de Sukari et de ses environs sera ensuite menée par une nouvelle équipe géologique.

Centamin s’est également engagé à accroître sa présence le long du Bouclier Arabian Nubian en Égypte et à faire progresser l’exploration du Birimian Terrane en Afrique de l’Ouest. D’autres mises à jour sont attendues cette année.

Horgan a déclaré aux actionnaires: «Centamin est une société établie – 10 ans d’histoire d’exploitation, sept ans de flux de dividendes, une cotation publique de premier ordre avec deux composants FTSE 250 cotés en bourse, une structure de capital entièrement distribuée avec un bilan solide.

« C’est une excellente plateforme sur laquelle l’équipe Centamin peut s’appuyer. »

Les autres administrateurs qui ont acheté des actions à Londres la semaine dernière étaient le CFO Ross Jerrard, le directeur non exécutif Dr. Ibrahim Fawzy, qui a acheté jeudi des actions d’une valeur de 146 804 £, et Mark Bankes. Dr. Catharine Farrow et Dr. Sally Eyre a acheté à la Bourse de Toronto, où la société a sa double inscription.

Rogers de WPP espère gagner à nouveau

Un achat de 400000 £ auprès de WPP (LSE: WPP) Les actions du CFO John Rogers se sont échangées jeudi dans le géant de la publicité, se négociant à son plus haut niveau en un an.

Son seul autre achat précédent d’actions WPP a déjà généré plus de 250 000 £ sur papier après que l’action est passée de 588 pence en septembre à 930 pence au début de la négociation d’aujourd’hui.

Rogers, qui a rejoint WPP en mai après avoir précédemment occupé le poste de directeur financier puis de directeur général d’Argos pour Sainsbury’s, a acheté sa dernière action WPP pour 925p. Il doit détenir des actions égales à 300% de son salaire de base de 740 000 £.

Les actions ont progressé régulièrement depuis qu’elles ont atteint leur plus bas niveau pandémique il y a un an demain. Les derniers résultats annuels soulignent l’espoir que 2021 sera une année de solide reprise.

La dette à son plus bas niveau depuis 16 ans a contribué au redressement, à la suite d’un changement de stratégie avec lequel WPP a levé 3,5 milliards de livres sterling grâce aux ventes de plus de 60 entreprises et aux investissements.

Elle a également bénéficié d’un virage spectaculaire vers les médias numériques et le commerce électronique après «cinq ans d’innovation en cinq semaines» au plus fort de la pandémie.



Source link

Recent Posts