Divi Gopalacharlu (1872-1920)

Divi Gopalacharlu (10 octobre 1872-29 septembre 1920) était un scientifique médical hindou Chercheur orthodoxe, érudit ayurvédique et président de All India Ayurvedic Vidyapeeth. En médecine, il a reçu les titres Vaidyaratna et Ayurveda Marthanda Bhishmagrani. Il était connu pour Médecine ayurvédique et aussi occupé avec la multiplication Ayurveda partout au pays et s’efforcer d’assurer une surveillance complète. Il a pris la parole lors de diverses conférences et activités nationales.[1]

C’était un Vaishnava Brahmane issu d’une vieille famille de médecins très prospère, tant du côté maternel que paternel. Il est né en 1872 Machilipatnam dans le Andhra Pradesh. Dans les années 1890, il a étudié dans le Maharajah École orientale ayurvédique au Mysore. Peu de temps après sa formation, il est nommé médecin responsable à l’université Vaidyasala de la Société Théosophique au Bangalore. Gopalacharulu a été le pionnier de la modernisation de l’Ayurveda dans le sud de l’Inde en se concentrant sur la systématisation des connaissances contenues dans les ouvrages anciens sur l’Ayurveda et aussi sur l’institutionnalisation de cette ancienne pratique médicale. Parmi ses principales réalisations, il y a la création et la fabrication de deux remèdes botaniques: Haaimadi Panakam et Satadhouta Ghritam ‘ – le remède contre la peste à Mysore.[2]

Il a commencé sa carrière en tant que médecin-chef à la pharmacie gratuite Kanyaka Parameswari Charities et a joué un rôle déterminant dans la fondation des laboratoires Madras Ayurveda et du Collège ayurvédique à Madras. Malgré la haine profondément enracinée des Britanniques contre les systèmes médicaux orientaux, Gopalcharlu a pratiqué l’Ayurveda. Il a reçu des lauriers du pays et de l’étranger pour ses contributions exceptionnelles à la médecine ayurvédique.[3]

Goplacharlu a fait don de grosses sommes d’argent pour promouvoir l’Ayurveda dans les collèges ayurvédiques d’État de Mysore et de Madras.

Il a remporté des médailles d’or et des certificats de première classe lors d’expositions en Bombay, Calcutta, Madras et plusieurs autres endroits. Le titre « Bhishangmani » lui a été décerné en 1907 par une assemblée de médecins ayurvédiques à Calcutta. le titre «Ayurveda Marthanda» de la Vidya Bitta ayurvédique par Nasik de Skhila Bharata Varshiva Sri Savaji, 1907; est membre de l’Université Ayurveda de Nasik; Examinateur des examens ayurvédiques Vidwat de Mysore, commentateur de Susrutha Samhita et Madhana Nihana. adresse: N ° 44, rue Acharappan, Georgetown, Madras, Inde.[4]

  • Médicaments ayurvédiques fabriqués par l’Ayurveda Marthanda Bhishangmani Pandit D. Gopalacharlu dans le laboratoire ayurvédique de Madras, avec une esquisse historique de l’Ayurveda.[5][6]
  • Ayurvedanga Salya Tantramu (1914).[7]
  • HINDU MEDICINE ONE ADRESSE Lors de la cérémonie de fondation de l’Université Hindoue de Bénarès. (Traduction en télougou) – 1916[8]
  • Traité de BESHAJAKALPA sur la technologie de la science ayurvédique PAR VENKATACHARYULU – Traduction en télougou.[9]

Les références[edit]

Liens externes[edit]




Source link

Recent Posts