Sélectionner une page


L’artiste Dina Kalahar accrochera son installation en verre soufflé à la bouche intitulée «Blowing Kisses» dans une vitrine le vendredi 8 février 2019 en préparation du 8e spectacle annuel Loveland Love + Light au Loveland Aleworks au centre-ville de Loveland. Felicia Harmon, l’une des organisatrices, a déclaré: « L’exposition est une installation contemporaine qui met l’accent sur la lumière et l’amour. » Les quatre premières années des expositions Love + Light se sont déroulées dans le bâtiment Feed and Grain. Une bourse ArtPlace America et une bourse nationale de dotation pour l’art Notre ville ont financé quatre expositions dans le passé. «Nous faisons cela sans argent. C’est un travail d’amour », a déclaré l’organisatrice Olivia Lowe. Loveland Aleworks accueille l’exposition de cette année, qui commence le vendredi de 17h à 22h et se poursuit le samedi de 17h à 22h. (Photo du dossier du reporter Herald)

A Loveland Aleworks ce vendredi et samedi, en l’honneur de la Saint Valentin, se déroule l’exposition d’art « Love + Light », qui transforme le taproom, les terrasses et l’arrière de la maison en une effusion lumineuse de l’esprit romantique. Olivia Lowe et d’autres bénévoles travaillent pour amener cette exposition non commerciale au centre-ville de la ville depuis plus de neuf ans. C’est sa deuxième année à la brasserie.

L’événement a commencé avec Felicia Harmon et Megan Tracy envisageant de reprendre le bâtiment Feed and Grain avec un art contemporain sur le thème de l’amour qui éclairerait la nuit pendant deux soirs de février. Après cela, le spectacle a passé plusieurs années en tant que défilé populaire dans les rues de Loveland avant de trouver sa nouvelle maison.

L’une des sculptures exposées à la 8e exposition annuelle Love + Light à Loveland Aleworks l’année dernière. Cette année, 12 artistes présentent leurs sculptures enluminées et autres œuvres du vendredi au samedi à l’arrière de la brasserie. (Avec l’aimable autorisation de Josie Bjorkland / Photo.)

« Il n’y a rien de tel dans la région », a déclaré Kari Klapper, copropriétaire de Loveland Aleworks. «L’année dernière, je suis entré après avoir été informé, et ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. Pour voir toutes les pièces prendre vie après en avoir entendu parler et avoir pensé que vous saviez, puis vous voyez tout se rassembler et c’était tellement plus. « 

Les artistes, qui sont au nombre de 12 cette année, ne seront pas rémunérés pour leur participation à l’exposition et leurs œuvres ne seront pas à vendre. Il n’y a pas de frais de billets, tous les organisateurs sont des bénévoles et Aleworks a fait don de l’utilisation gratuite de leur espace. Ce ne sont pas les finances, mais l’amour, du moins selon Lowe, ce qui fait avancer ce spectacle.

L’une des sculptures exposées à la 8e exposition annuelle Love + Light à Loveland Aleworks l’année dernière. Cette année, 12 artistes présentent leurs sculptures enluminées et autres œuvres du vendredi au samedi à l’arrière de la brasserie. (Avec l’aimable autorisation de Josie Bjorkland / Photo.)

«C’est un travail d’amour pour tout le monde. La première année où nous l’avons fait, environ 4 000 personnes étaient passées par le fourrage et le grain, se tenant sous la pluie verglaçante et verglaçante, attendant d’entrer parce qu’on ne pouvait laisser entrer que 75 personnes à la fois. L’idée même que de nombreuses personnes se tiendraient dehors dans des températures glaciales pour regarder cette émission parlait d’elle-même. C’était incroyable », a déclaré Lowe. « Je pense juste que l’esprit dans lequel » Love + Light « a été créé (est quelque chose de spécial) et aucun artiste ne veut que la lumière s’éteigne. »

Une autre particularité de cette exposition est que les pièces ont été spécialement créées pour la région dans laquelle elles vivront. L’un d’eux, « Theatre der Schatten », une grande projection kaléidoscope avec des marionnettes d’ombre de Kendra Fleischman. Ce travail invite le public à participer de première main avec les marionnettes ou leurs mains pour créer des personnages pour leur propre histoire qui, espérons-le, leur rappelleront de faire la même chose que les enfants et leur permettront de libérer leurs inhibitions.

Fleischman n’a jamais exploré ce type d’art auparavant qui permet au public d’être l’artiste. C’est donc un travail qui invite le créateur et le participant à sortir de leur zone de confort et à simplement jouer.

« Theatre of Shadows » de Kendra Fleischman, une pièce qui invite le public à jouer avec la lumière, sera présentée ce vendredi et samedi dans le cadre de l’exposition annuelle « Love + Light » de Loveland Aleworks. (Avec l’aimable autorisation de Kendra Fleischman / Photo.)

«J’espère que les gens entrent et s’amusent, et je sais que c’est beaucoup d’amener le public à prendre un risque et à monter son propre spectacle, mais nous verrons ce qui se passe et je serai ravi de voir comment cela se passe, « dit Fleischman. «J’espère que les gens pourront participer au match pour mon jeu. C’est mon gros truc, laisser tomber quelques inhibitions et jouer, retrouver ou retrouver le sentiment d’être un enfant. « 

Ce sentiment de jouer avec la forme et l’amour de l’artisanat se reflètent dans de nombreuses pièces présentées dans l’exposition «Love + Light». Les lettres «d’amour» de Dina Kalahar en sont un bon exemple. Ils utilisent des «plis» dans du verre de 8 mm pour épeler le mot «amour» dans les fenêtres Aleworks.

Une «griffonneuse de serviettes» autoproclamée, elle s’est souvent retrouvée dans la brasserie ou dans d’autres entreprises de Loveland à rêver de ce qu’elle pourrait créer pour l’espace et cela a été une excellente occasion de jouer avec la forme dans un espace familier.

‘Lobo’ de Jeffrey Lowe et David Young, un loup éclairé de 8 pieds de long exposé ce vendredi et samedi dans le cadre de l’exposition ‘Love + Light’ au Loveland Aleworks. (Olivia Lowe / avec la permission de la photo)

«J’espère que les gens sont simplement inspirés pour trouver leur propre processus créatif. Il y a tellement de médias différents exposés et tellement de talents que j’espère qu’ils seront inspirés pour créer leurs propres médias et en profiter vraiment comme une expérience. Appréciez les artistes, appréciez le travail juste pour vous amuser vraiment », a déclaré Kalahar.

Pour voir une toute nouvelle facette de Loveland Aleworks et la lumière de l’amour à temps pour la Saint-Valentin, arrêtez-vous à «Love + Light» ce vendredi et samedi.

Comme Lowe l’a dit: «Faites partie de l’amour, faites partie de la lumière. Telle est notre mission. « 


Quand tu vas:

Quoi: ‘Amour + lumière’

Lorsque: Vendredi et samedi, 14-15. Février, 17 h

Où: Loveland Aleworks, 118 W, 4e rue.

Frais: Entrée libre

Plus d’informations: lovelandaleworks.com ou facebook.com/LovelandLoveLight/



Source link

Recent Posts