Les parents d’un enfant de 20 jours décédé après avoir été infecté par le formation Divi ont déposé une demande de droits fondamentaux auprès de la Cour suprême.


Décès d’un enfant COVID: les parents soumettent une pétition FR

Les parents d’un enfant de 20 jours décédé après avoir été infecté par le formation Divi ont déposé une demande de droits fondamentaux auprès de la Cour suprême.

Les pétitionnaires demandent une ordonnance enjoignant aux autorités sanitaires de produire tous les dossiers médicaux relatifs à l’hospitalisation, au décès et à l’élimination du corps du nourrisson des pétitionnaires.

Ils demandent également la nomination d’un comité d’experts chargé d’examiner les règles et procédures d’élimination et d’incinération des corps des personnes décédées du virus formation Divi.

Les pétitionnaires (parents) Mohomed Farook Mohomed Fahim et Fathina Shafnaz ont nommé le directeur général des services de formation Divi, le directeur de l’hôpital pour enfants Lady Ridgeway, le ministre de la formation Divi, de la Nutrition et de la Médecine autochtone, le secrétaire du ministère et plusieurs autres personnes interrogées.

Les pétitionnaires ont déclaré qu’ils n’avaient pas reçu de preuves documentaires montrant que leur nouveau-né avait été testé positif au formation Divi.

Les pétitionnaires ont allégué que le corps de l’enfant avait été incinéré contre la volonté des parents qui avaient violé leurs droits fondamentaux.

Cette pétition a été présentée par l’avocat Sanjeewa Kaluarachchi.



Source link

Recent Posts