Je souhaite obtenir des informations sur une formation complète concernant le thème DIVI dispensé
par un organisme de formation certifié par l’état.
Que la formation soit finançable par mon CPF (idéalement) ou autre


Si vous installez WordPress sur votre propre serveur Web, suivez les instructions ci-dessous si nécessaire pour créer votre base de données WordPress et votre compte utilisateur.

Si votre hébergeur met le panneau de contrôle à votre disposition Plesk Si vous souhaitez installer WordPress manuellement, suivez les instructions ci-dessous pour créer votre base de données:

  1. Connectez-vous à Plesk.
  2. Sur la page Sites Web & Domaines / Sites Web & Domaines, cliquez sur Bases de données / bases de données dans la section Créer un site Web personnalisé / site Web personnalisé de votre site Web:
Zone Plesk avec le champ Site Web personnalisé mis en surbrillance avec le bouton Bases de données
Plesk: bases de données de site personnalisées

3. Cliquez sur Ajouter une base de données / Ajouter une nouvelle base de donnéesModifiez le nom de la base de données si nécessaire, créez un utilisateur en sélectionnant ses identifiants (nom et mot de passe) et cliquez sur d’accord. C’est fait !

Au-dessus de ↑

Si votre hébergeur met le panneau de contrôle à votre disposition cPanelSuivez ces instructions pour créer facilement votre base de données et votre compte utilisateur. Pour des instructions plus détaillées, consultez l’article Utilisation de cPanel.

  1. Connectez-vous avec votre cPanel.
  2. Cliquez sur l’icône Assistant de base de données MySQL dans la section Bases de données / Bases de données.
  3. Sur l’écran Étape 1 Créer une base de données / Étape 1. Créer une base de données Entrez le nom de la base de données et cliquez sur Suivant.
  4. Sur l’écran Étape 2 Créer un utilisateur / Étape 2. Créer un utilisateur de base de données Saisissez le nom d’utilisateur et le mot de passe souhaités. Assurez-vous de choisir un mot de passe fort. Cliquez sur Créer un utilisateur / Créer un utilisateur.
  5. Sur l’écran Étape non3 Ajoutez l’utilisateur à la base de données / étape 3. Ajoutez l’utilisateur à la base de données Cochez la case Toutes les autorisations / Toutes les autorisations et cliquez sur Étape suivante.
  6. Sur l’écran unesinge n ° 4 Fin de la tâche / étape 4. Fin de la tâche Notez les noms de la base de données et de l’utilisateur que vous venez de créer et le mot de passe que vous avez choisi.

Au-dessus de ↑

Si votre serveur dispose de l’outil phpMyAdminSuivez les instructions ci-dessous pour créer votre base de données et votre utilisateur. Si vous travaillez sur votre propre ordinateur, vous pouvez installer PhpMyAdmin sur la plupart des distributions Linux.

Noter : Ces instructions ont été écrites pour la version 4.4 de phpMyAdmin. L’interface utilisateur de phpMyAdmin peut varier légèrement entre les versions.

  1. Si vous ne disposez pas déjà d’une base de données pour WordPress dans la liste déroulante de gauche, créez-en une:
    1. Choisissez un nom pour votre base de données: « WordPress » ou « Blog » sont de bonnes idées, mais la plupart des hébergeurs Web (surtout si vous utilisez un hébergement partagé) vous attribueront un nom commençant par votre nom d’utilisateur et un trait de soulignement si vous êtes sur place , nous vous recommandons de vérifier ce que votre hébergeur vous demande d’utiliser pour que vous utilisiez le même nom sur le site, ce qui facilitera la diffusion par la suite.
      Entrez le nom de la base de données que vous avez choisi dans le champ Création de base de données / création de base de données et choisissez la meilleure interclasse / classement qui convient à votre langue et à votre codage. La plupart du temps, il est préférable de choisir « utf8_ ». Si vous ne trouvez pas votre langue, utilisez « utf8mb4_general_ci » (référence: [1]).
Liste déroulante pour coder le langage phpMyAdmin avec utf8mb4_general_ci sélectionné
Liste déroulante d’encodage de langue PhpMyAdmin

2. Cliquez sur le logo phpMyAdmin Cliquez sur la page principale en haut à gauche de l’écran, puis cliquez sur l’onglet Utilisateur / utilisateur. Si vous n’avez pas encore d’utilisateur WordPress, créez-en un:

Onglet Utilisateurs PhpMyAdmin sélectionné
Onglet Utilisateurs / Utilisateurs de phpMyAdmin
  1. Cliquer sur Ajouter un nouvel utilisateur / ajouter un utilisateur.
  2. Choisissez un nom d’utilisateur pour WordPress (« WordPress » est une bonne idée) et saisissez-le dans le champ Nom d’utilisateur / nom d’utilisateur.
  3. Choisissez un mot de passe fort (idéalement avec une combinaison de lettres minuscules et majuscules, de chiffres et de symboles) et saisissez-le dans le champ Mot de passe / mot de passe. Entrez-le à nouveau dans le champ Re-entrer / re-entrer.
  4. Notez le nom et le mot de passe que vous venez de choisir.
  5. Laissez les valeurs par défaut suggérées pour Autorisations globales / autorisations globales.
  6. Cliquer sur Ok vas-y.
  7. Revenir à l’écran Utilisateur / utilisateur et cliquez sur l’icône Modifier les autorisations / modifier les autorisations de l’utilisateur que vous venez de créer pour WordPress.
  8. Dans la zone Autorisations spécifiques à la base de donnéesSélectionnez la base de données que vous avez créée pour WordPress dans la liste déroulante et cliquez sur Ok vas-y.
  9. La page est mise à jour avec la liste des autorisations pour cette base de données. Cliquer sur Tout sélectionner / Tout vérifier Pour vérifier toutes les autorisations, cliquez sur Ok vas-y.
  10. Sur la page de résultats, notez le nom du serveur ci-dessous Serveur / Serveur: en haut de la page. (Ce sera généralement sur place localhost.)
Le serveur de base de données sélectionné affiche «localhost».

Au-dessus de ↑

Vous pouvez créer rapidement des bases de données et des utilisateurs MySQL avec des commandes MySQL à partir du shell. La syntaxe est indiquée ci-dessous (le signe dollar est l’invite):

$ mysql -u adminusername -p
Enter password:
Welcome to the MySQL monitor. Commands end with ; or g.
Your MySQL connection id is 5340 to server version: 3.23.54

Type 'help;' or 'h' for help. Type 'c' to clear the buffer.

mysql> CREATE DATABASE databasename;
Query OK, 1 row affected (0.00 sec)

mysql> GRANT ALL PRIVILEGES ON databasename.* TO "wordpressusername"@"hostname"
-> IDENTIFIED BY "password";
Query OK, 0 rows affected (0.00 sec)

mysql> FLUSH PRIVILEGES;
Query OK, 0 rows affected (0.01 sec)

mysql> EXIT
Bye
$

Dans cet exemple:

  • La racine est aussi que Nom de l’administrateur. Il est plus sûr de choisir un autre compte, par exemple B. Votre administrateur MySQL pour ne pas exécuter la commande MySQL en tant que root sur votre système. Le nom du compte dépend du nom que vous avez donné à l’administrateur de la base de données dans mysqladmin.
  • WordPress ou Blog sont d’excellentes idées pour Nom de la base de données.
  • WordPress est une bonne idée pour wordpressusername Mais comme nous le conseillons ici, gardez à l’esprit que le monde entier est sur le point de le découvrir.
  • Nom d’hôte sera généralement localhost.
  • le mot de passe devrait être un mot de passe fort difficile à deviner et contenant idéalement une combinaison de lettres minuscules et majuscules, de chiffres et de symboles. Par exemple, pour éviter d’utiliser un mot du dictionnaire, vous pouvez utiliser les initiales de mots dans une phrase dont vous pouvez facilement vous souvenir.

Si vous souhaitez écrire ces valeurs n’importe où, vous devez noter les valeurs de Nom de la base de données, wordpressusername, Nom d’hôte, et le mot de passe. Comme ils sont ou seront notés dans votre fichier wp-config.php, vous n’aurez peut-être pas besoin de les noter ailleurs.

Traduit par Sylvie Clément
Relecture par Jenny Dupuy & Sébastien SERRE
Dernière mise à jour le 1er avril 2020 sans blague!



Source link

Recent Posts