La Bank of Mum & Dad & Friends est fermement établie lorsqu’il s’agit de monter sur l’échelle de l’immobilier, mais les entrepreneurs en herbe l’utilisent également pour créer des entreprises.

De nombreux propriétaires de petites entreprises contournent les frais élevés et les processus de demande onéreux des prêts bancaires traditionnels ou des découverts et comptent plutôt sur la générosité de leurs amis et de leur famille.

Nous avons parlé à quelques entreprises qui ont fait de leur entreprise un succès avec un peu d’aide de leurs amis pour savoir comment elles l’ont fait.

Réseautage: de nombreuses petites entreprises contournent les frais élevés des prêts bancaires traditionnels - au lieu de cela, les propriétaires comptent sur la générosité de leurs amis et de leur famille.

Réseautage: de nombreuses petites entreprises contournent les frais élevés des prêts bancaires traditionnels – au lieu de cela, les propriétaires comptent sur la générosité de leurs amis et de leur famille.

L’accès au financement est un problème régulier pour les petites entreprises, en particulier lorsqu’elles ont besoin de crédit pour démarrer mais ont du mal à être approuvées en raison d’un manque d’historique commercial, de flux de trésorerie médiocres et d’un manque de sources de revenus établies.

Selon la British Business Bank du gouvernement, les prêteurs refusent chaque année 100 000 petites entreprises, ce qui se traduit par un déficit de financement estimé à 4 milliards de livres sterling.

Les banques doivent désormais renvoyer les candidats rejetés vers un autre fournisseur de services financiers dans le cadre du programme de virement bancaire.

Au lieu de cela, les startups empruntent déjà en moyenne 4479 £ à leurs amis et à leur famille et, dans de nombreux cas, ne prennent même pas la peine d’essayer la banque, selon le prêteur peer-to-peer ThinCats.

Un prêt bancaire semblait trop compliqué

Nancy Guo a lancé son entreprise de conseils beauté avec un prêt de 50000 £ de sa famille

Nancy Guo a lancé son entreprise de conseils beauté avec un prêt de 50000 £ de sa famille

Nancy Guo a lancé son entreprise de conseils beauté en se concentrant sur les produits japonais et coréens en 2012 avec un prêt de 50 000 £ de sa famille.

Quatre ans plus tard, le joueur de 29 ans a déclaré que l’accord valait 2 millions de livres sterling sans jamais déranger une banque pour de l’argent.

Elle dit: «Je voulais créer une communauté pour les femmes où elles peuvent partager des conseils de beauté et des tutoriels et les aider à gagner leur confiance.

«En quelques mois, nous avions une communauté de plus de 100 000 femmes, dont de nombreux blogueurs beauté.

Le site Web a été un énorme succès et s’est développé rapidement. Il y a deux ans, nous avons fondé Baobella Boutique, un détaillant en ligne.

Nous sommes spécialisés dans la vente de produits de beauté coréens et japonais – il s’agit d’un marché de niche très excitant avec de grandes opportunités de croissance sur les marchés occidentaux, car l’accent est mis sur la qualité, les produits naturels et l’innovation.

«Je n’ai pas essayé de contracter des prêts auprès d’une banque car je sais que le processus peut être très lent et qu’aucun prêt ne peut être obtenu sans vente. Nous avons effectué un travail initial pour trouver des investisseurs en capital d’amorçage, mais comme nous n’étions pas une start-up technologique, l’intérêt était limité. Nous avons rejeté certaines offres parce qu’elles étaient trop restrictives et ne comprenaient pas l’opportunité du marché.

«Ma famille m’avait initialement prêté 50 000 £ à long terme et ils m’ont prêté 50 000 £ supplémentaires à court terme pour aider les flux de trésorerie, car nous avons commencé à vendre des produits que nous leur avons déjà rendus. Le taux de croissance de Baobella est de 200 pour cent par an.

«Aujourd’hui, nous sommes la première destination de produits de beauté coréens et japonais au Royaume-Uni. Nous commençons bientôt nos ventes sur les marchés européens et avons de nombreux projets passionnants. ‘

Ce dont vous devez tenir compte pour puiser dans vos amis et votre famille

Une étude de la plate-forme peer-to-peer ThinCats a révélé que plus de 1,6 million de personnes au Royaume-Uni ont prêté un ami ou un membre de leur famille pour les aider à démarrer une entreprise.

Cela signifie que sur la base des 1,6 million de personnes qui, d’après l’enquête, ont déjà prêté de l’argent à leurs amis et à leur famille, au moins 7,2 milliards de livres sterling ont changé de main sur les réseaux sociaux du Royaume-Uni pour combler le déficit de crédit.

Kevin Caley, fondateur et président de ThinCats, a déclaré: «Depuis la crise financière de 2008, les PME ont eu du mal à trouver des financements via les canaux traditionnels. Par conséquent, il est inévitable que certains propriétaires d’entreprise se tournent vers leurs amis et leur famille pour obtenir de l’aide.

«Cependant, ce type de prêt s’accompagne de toutes sortes de bagages personnels et émotionnels, et il est important que chacun dans cette position sache qu’il existe un marché de financement alternatif sain qui offre une plus grande flexibilité dans les prêts, si les banques ne le font pas. .

« La bonne nouvelle est que ce resserrement des prêts bancaires nous a encouragés à devenir une nation de prêteurs peer-to-peer, offrant aux investisseurs quotidiens la possibilité de générer des rendements sains grâce au secteur financier alternatif émergent.

Lorsque vous empruntez de l’argent à des amis et à votre famille ou que vous leur donnez un intérêt dans votre entreprise, il est important de bien comprendre les conditions dès le départ.

Les deux parties doivent savoir exactement où elles se situent en ce qui concerne les remboursements ou les capitaux propres dans l’entreprise et, idéalement, cela devrait être mis sur papier et signé.

Aussi tentant que cela puisse être d’éviter de faire cela dans l’espoir que les problèmes puissent être résolus au fil du temps, cela peut souvent s’avérer être une erreur et entraîner des problèmes sur toute la ligne.

Si vous souhaitez collecter des fonds auprès de votre famille, de vos amis ou d’un cercle social, voici quelques conseils:

1) Décidez à qui vous voulez vous adresser: s’agit-il simplement de la famille et des amis proches ou d’un groupe plus large? Ensuite, faites-le de manière appropriée, la famille proche et les amis doivent être directs, un cercle social plus large peut se faire par la communication de groupe.

2) Assurez-vous de comprendre ce que vous faites et pourquoi vous avez besoin de cet argent. Soyez toujours prêt à parler personnellement aux gens et à vous expliquer, de préférence face à face

3) Offrez-leur votre business plan et vos projections pour qu’ils les lisent

4) Comprendre les termes et conditions de tout argent donné: est-ce un cadeau, un prêt ou une action?

5) Décrivez exactement comment l’argent sera remboursé

Pourquoi devriez-vous encore parler à la banque?

Malgré la tendance des gens à éviter les banques, il vaut toujours la peine d’essayer la voie financière traditionnelle.

Les banques sont disposées à prêter aux petites entreprises et peuvent offrir des taux d’intérêt identiques ou meilleurs que les fournisseurs alternatifs.

Lorsque vous décidez où collecter des fonds, il est important que vous compariez vos options entre les sources.

Vous devriez également envisager des programmes tels que les prêts de démarrage soutenus par le gouvernement, qui ont financé plus de 40000 idées commerciales avec des prêts évalués à plus de 250 millions de livres sterling.

Il permet aux gens d’emprunter jusqu’à 25 000 £ à un taux fixe de 6% grâce à un plan de remboursement d’un à cinq ans.

Les banques et autres organisations peuvent également proposer des programmes de financement spéciaux pour démarrer, se développer ou à des fins telles que l’exportation.

J’ai loué ma chambre d’hôtes sur Airbnb pour démarrer une entreprise de pop-corn

Les partenaires commerciaux Sam Feller et Laura Jackson ont abandonné des emplois de haut vol dans la ville pour réaliser leur rêve de gérer leur propre épicerie.

À l’été 2016, ils ont lancé une entreprise de pop-corn gastronomique spécialisée dans les collations sans gluten dans des emballages entièrement recyclables, ainsi que des saveurs intéressantes comme la tarte aux pacanes et le caramel salé.

Le couple a pu lever 60000 £ pour démarrer l’entreprise sans l’aide d’un prêt bancaire.

Feller, qui avait auparavant travaillé dans l’immobilier commercial, a loué sa chambre d’hôtes chez Airbnb, et Jackson, un ancien consultant en affaires, est retournée vivre avec ses parents pour profiter des économies qu’elle avait réalisées en ne payant pas le loyer.

Les partenaires commerciaux Sam Feller et Laura Jackson ont abandonné des emplois de haut vol dans la ville pour réaliser leur rêve de gérer leur propre épicerie

Les partenaires commerciaux Sam Feller et Laura Jackson ont abandonné des emplois de haut vol dans la ville pour réaliser leur rêve de gérer leur propre épicerie

Ils ont testé des centaines de saveurs à partir d’une base dans l’abri de jardin de leurs parents, ce qui a inspiré le nom de l’entreprise.

Ils ont déjà remporté un prix de producteur artisanal, un Great Taste Award pour la saveur de caramel salé et une liste chez Harrods trois mois seulement après son lancement sur le BBC Good Food Show.

Feller a déclaré: «Nous ne voulions pas démarrer l’entreprise avec de la dette, et si nous pouvions la financer nous-mêmes, nous le ferions.

« Bien que notre famille n’ait pas investi directement dans l’entreprise, elle était impliquée dans les ventes, la photographie, la comptabilité et la production au début et a été une source de soutien inestimable tout au long. »

Certains des liens de cet article peuvent être des liens d’affiliation. Si vous cliquez dessus, nous pouvons recevoir une petite commission. Cela nous aide à financer This Is Money et à l’utiliser gratuitement. Nous n’écrivons pas d’articles pour promouvoir les produits. Nous n’autorisons aucune relation commerciale qui compromettrait notre indépendance éditoriale.



Source link

Recent Posts