Publié le lundi 29 mars 2021

Cell-Easy renforce son équipe de direction avec l'arrivée de deux nouveaux membres expérimentésCell-Easy, une organisation de développement et de fabrication sous contrat (CDMO) qui fournit un accès rapide et facile aux cellules souches allogéniques injectables, a annoncé deux nominations à son équipe de direction. Jérôme Bedier a été nommé Chief Operating Officer (COO) et Guilaume Lay Director for Global Business Development.

Ces nominations permettront à Cell-Easy de renforcer son modèle économique en ligne avec la levée de fonds de 7 millions d’euros réalisée en décembre 2020 avec Mérieux Equity Partners comme principal investisseur. Les fonds permettent la mise en œuvre du procédé allogénique de Cell-Easy pour la production de cellules souches mésenchymateuses à partir de tissu adipeux (ASC – cellules souches mésenchymateuses à partir de tissu adipeux) à l’échelle industrielle et conformément aux normes GMP (Good Manufacturing Practices). Vous aiderez également à développer une activité CDMO axée sur la thérapie cellulaire.

Pour soutenir les projections de croissance de l’entreprise, Cell-Easy a pratiquement doublé ses effectifs au premier trimestre 2021. Cette augmentation des effectifs contribuera à renforcer les opérations de l’entreprise. Les nouveaux venus travailleront pour offrir aux cliniciens des produits ASC abordables et de qualité GMP et aux nouveaux clients pour la fabrication sous contrat de toutes les thérapies d’adhésion cellulaire (CDMO).

Jérôme Bedier, le nouveau COO, associe une vision stratégique et opérationnelle de la médecine du futur (thérapies géniques ou cellulaires et anticorps) à une solide expérience en gestion de l’efficacité chez Novasep. La principale priorité de Jérôme Bedier dans ce poste nouvellement créé sera de mettre en place des procédures pour renforcer l’organisation opérationnelle de l’entreprise. Il sera responsable de la mise à l’échelle du processus de production BPF de cellules souches mésenchymateuses à partir de tissu adipeux pour les études cliniques ainsi que de la mise en œuvre de l’activité CDMO. Il a plus de 18 ans d’expérience en CDMO, principalement chez Novasep, où il a été successivement directeur des ventes, directeur des opérations, directeur du marketing, président des opérations biopharmaceutiques et enfin vice-président des opérations biopharmaceutiques.

«Il est rare de trouver un candidat aussi parfait pour une start-up. Auparavant, Jérôme a accompagné et promu le développement de Novasep de la chimie aux produits biologiques. Nous prévoyons de faire progresser rapidement l’activité de Cell-Easy sous sa direction », a déclaré Pierre Monsan, PDG de Cell-Easy.

«J’ai été impressionné par l’esprit d’entreprise et la vision du directeur fondateur Guillaume Costecalde et Pierre Monsan alors qu’ils se préparent à l’avenir de la thérapie cellulaire. Je suis très heureux de rejoindre l’équipe Cell-Easy et ses partenaires pour rendre la thérapie cellulaire accessible à tous. Les perspectives de croissance nécessitent la poursuite du développement des outils de production. Les experts existants travaillent sur des solutions innovantes et productives pour y parvenir », explique Jérôme Bedier.

Guillaume Lay, qui a rejoint l’équipe en tant que Head of Global Business Development, possède une solide expérience de travail avec des acteurs européens de la thérapie cellulaire et génique. Il a travaillé chez Miltenyi pendant plus de 13 ans, où il a occupé le poste de directeur régional des ventes. Ses succès incluent la transformation de Miltenyi en une marque reconnue dans le domaine de la thérapie génique et cellulaire. Son expérience dans la vente d’équipements techniques spéciaux lui a permis de construire un important réseau de contacts dans des laboratoires académiques et des entreprises privées. A son poste, la principale priorité de Guillaume Lay est d’étendre le réseau de collaboration de Cell-Easy aux niveaux français et européen. Les groupes cibles sont les cliniciens qui évaluent l’efficacité des ASC de qualité GMP de l’entreprise dans autant d’applications thérapeutiques que possible, ainsi que les entreprises qui souhaitent produire des cellules souches adhérentes de qualité GMP pour leurs propres études. Cliniques.

«Guillaume est dynamique et motivé. Cela accélérera le développement commercial de Cell-Easy. Il apporte à l’équipe les valeurs du rugby, sport qu’il pratique, qui contribuera à renforcer la communication Cell-Easy tant en interne qu’en externe », déclare Pierre Monsan.

«Je suis très fier et motivé à rejoindre cette start-up biotechnologique et à prendre une position stratégique pour le développement commercial de cette entreprise en pleine croissance. C’est un défi très intéressant et passionnant. Cell-Easy est au bon endroit au bon moment. Il offre la possibilité d’améliorer l’accès aux produits de thérapie cellulaire. C’est aussi une belle opportunité de développer de nombreux autres produits cellulaires innovants dans un environnement de qualité pharmaceutique », ajoute Guillaume Lay.

Cell-Easy a transformé un procédé autologue développé à l’origine par l’Etablissement Français du Sang (EFS) pour la fabrication à grande échelle d’ASC afin de produire des thérapies allogéniques à un prix abordable. Ce processus de production unique, allogénique et évolutif aide des milliers de patients à partir de matériel biologique provenant d’un seul donneur volontaire sain. D’ici la fin du quatrième trimestre 2021, Cell-Easy devrait livrer ses premiers produits ASC en qualité BPF pour les études cliniques au CHU de Toulouse (France). Les deux premières études portent sur la maladie d’Alzheimer (Pr J. Delrieu) et la fistule anale associée à la maladie de Crohn (Pr L. Buscail).

Cell-Easy est également en négociations avancées avec des sociétés pharmaceutiques non européennes pour fabriquer leurs cellules souches adhérentes sous contrat. La société prévoit de démarrer cette activité CDMO plus tard cette année.

Le marché mondial des cellules souches mésenchymateuses issues du tissu adipeux est passé de 8,8 milliards de dollars américains (environ 7,5 milliards d’euros) en 2016 à 12,3 milliards de dollars américains (environ 10,4 milliards d’euros) en 2021.

La source : Cell-Easy



Source link

Recent Posts