Les équipes de conception Brewdog et Aldi se sont apparemment arrachées la marque de l’autre cette semaine.

Les fondateurs de Brewdog, James Watt et Martin Dickie, ne recevront aucun salaire cette année.

Le fondateur de Brewdog, James Watt, a publié des détails sur une nouvelle «Ald IPA» après que quelqu’un ait souligné que le supermarché avait créé sa propre bière qui ressemble remarquablement à la Punk IPA, le produit phare du brasseur.

Surnommée «l’IPA anti-établissement», la bière d’Aldi a obtenu une note de 3,2 sur le site d’examen Untappd et a attiré l’attention du patron de la brasserie artisanale lorsqu’un acheteur a tweeté la canette en affirmant qu’elle était «légendaire».

Watt est revenu des heures plus tard avec un modèle de canette de bière «Yaldi IPA».

Plus tard, il a laissé tomber le «Y» après que quelqu’un ait souligné qu’un petit brasseur indépendant fabriquait déjà une bière appelée Yaldi.

Ensuite, les choses ont pris une tournure différente lorsque la personne qui dirigeait le compte Twitter d’Aldi a suggéré que le supermarché Brewdogs liste Aldi IPA.

Watt affirme que le directeur des achats d’Aldi a contacté la liste alors que le supermarché concurrent Tesco envisage également de mettre la bière en rayon.

Alors que la réaction de Watt à la vision initiale d’Aldi sur l’IPA punk s’est avérée mutuellement bénéfique pour les deux sociétés, John Coldham, partenaire de propriété intellectuelle chez Gowling WLG, a déclaré qu’il pourrait y avoir une autre raison pour laquelle Brewdog n’utilise pas l’épicerie remet en question son produit.

« Brewdog et Aldi sont tous deux très expérimentés dans l’utilisation des médias sociaux pour maximiser leur sensibilisation », a-t-il déclaré.

«C’est typique du style de Brewdog de traiter un produit copieur avec humour plutôt qu’avec des lettres légales, surtout lorsque son cas n’a peut-être pas été aussi fort.

Il convient de noter que le brasseur n’a pas toujours traité les problèmes de droits d’auteur avec une telle facilité. Brewdog rapidement a annulé une décision d’intenter une action en justice contre The Wolf Pub à Birmingham Suite au contrecoup sur les réseaux sociaux en 2017. Initialement appelé The Lone Wolf, le pub a dû changer de nom après que les conseillers juridiques de la brasserie ont pris contact alors que Brewdog voulait lancer un gin du même nom.

Après que les propriétaires ont contacté Facebook pour expliquer la situation, Watt s’est excusé et a proposé de rembourser tous les frais de changement de marque.





Source link

Recent Posts