Géré par l’État Bharat Petroleum Corporation (BPCL), l’une des entreprises du secteur public (PSU) les plus appréciées à être privatisée, a connu des ventes si importantes jeudi que les actions de la société ont chuté de plus de Rs 416,30 chacune à Sensex, avec un creux intrajournalier de Rs 416,30 chacune 8% ont chuté pendant la seconde moitié de la séance de négociation.

La performance des actions BPCL intervient après que le ministère de l’Investissement et de la Gestion des actifs publics (DIPAM) a prolongé la date limite pour les soumissionnaires potentiels pour soumettre leur déclaration d’intérêt (EoI) pour l’entreprise publique. Maintenant, la date limite a été prolongée de deux mois supplémentaires par rapport au 31 juillet 2020.

Dans une déclaration, la DIPAM a déclaré qu’au vu des demandes de renseignements supplémentaires des soumissionnaires intéressés et de la situation résultant du formation Divi, la dernière date et heure de soumission des déclarations d’intérêt sera reportée au 30 septembre 2020.

Le gouvernement indien tente de vendre sa participation majoritaire de plus de 52% dans BPCL à des acteurs privés.

Plus tôt cette semaine, avant le processus de privatisation, BPCL a annoncé un régime de retraite volontaire (VRS) pour ses employés. Le programme a ouvert le 23 juillet et est disponible jusqu’au 13 août 2020.

Aux alentours de 2,46, l’action BPCL s’est corrigée d’elle-même et s’échangeait à Rs 419,95 pièce, soit une baisse de 7,44%.





Source link

Recent Posts