Un article de Wikipédia, l’encyclopédie gratuite.

Betula alleghaniensis

le bouleau jaune ((Betula alleghaniensis Britton, synonymes :: Betula lutea) est une espèce d’arbre de la famille des Bétulacées. Celles-ci bouleau est l’arbre emblématique de Québec depuis le 17 novembre 1993[1]. Le terme mériter est un canadien ce qui signifie parfois le bouleau jaune, parfois le Cerisier de Pennsylvanie[1]. Dans la langue innue, on l’appelle Vins.

Les premiers colons l’ont appelé cerise et l’ont confondu avec ça Cerise sauvage européenne à quoi il ressemble dans le grain du bois et les feuilles. Les indigènes l’utilisaient comme tisane anti-inflammatoire et utilisaient le bois pour fabriquer des ustensiles et des objets rituels.

Ce grand arbre d’une hauteur allant jusqu’à 30 m et d’un diamètre de 60 cm provient du nord-est de l’Amérique du Nord[2]. C’est le plus gros bouleau de l’est du Canada. Il peut vivre jusqu’à 150 ans, parfois plus. Les branches ont une saveur de menthe et les bourgeons sont caractérisés par deux nuances de brun et de jaune foncé. Le bois est dense et lourd, facile à teindre et à polir, et dans l’est du Canada, il est de couleur brun rougeâtre.

L’écorce des jeunes arbres est brun rougeâtre et avec l’âge, elle s’effiloche pour former des filaments argentés et cuivrés.

C’est très proche de ça bouleau flexible avec lequel il partage de nombreuses propriétés. La principale différence est que l’écorce du bouleau jaune pèle naturellement.

Le bois de bouleau jaune est très demandé en tant que bois de sciage dans l’est du Canada, où il est également utilisé dans la construction de meubles et pour la production de placages et de contreplaqués. Son bois dur à grain fin en fait un excellent bois de chauffage[1].

Au Québec, particulièrement en Gaspésie, l’exploitation du bouleau jaune pour la fabrication de sirop selon un procédé similaire à celui du sirop d’érable a explosé ces dernières années.[3]. Le produit est connu sous le nom de «sirop de bouleau». Le jus moins sucré nécessite une évaporation plus longue. Ça prend à peu près 130 Litres de sève de bouleau (bouleau jaune) pour faire un litre de sirop contre environ 35 au 40 Litres pour l’érable.[4].

le chaga est un ravageur des bouleaux jaunes et blancs. Il contient plusieurs éléments antioxydants, minéraux et Phytostérols. Ce champignon est comestible et est commercialisé en l’incorporant comme ingrédient dans plusieurs recettes.

  • Anny Schneider, Herbes médicinales originaires du Québec et du sud-est du Canada, Montréal, Les dépenses de l’homme, 270 p. ((ISBN 978-2-7619-5256-9), p. 91-93.

Vers d’autres projets Wikimedia:



Source link

Recent Posts