BesAC – Boulogne-sur-Mer: 92-86

Six mois après l’ouverture à Boulogne-sur-Mer (58-76) , une saison sous le sceau de Covid et à huis clos, BesAC l’a clôturée face à la même équipe boulonnaise. Avec un résultat inversé cette fois et une neuvième victoire. Tom Foucault (pied) et Kevin Lavieille (cheville) en civil sur le banc bisontin, Davis et Njiba absents dans les rangs adverses.

Les bons débuts de Knezevic

Après cinq premières minutes ennuyeuses au cours desquelles on a surtout vu l’intérieur du Var derrière l’arche à 6,75 m (5-8,5)e pire 10-10, 6e), BesAC a fait mieux en développant des jeux rapides et de transition avec Nikola Knezevic et Glenn Duro à l’arrivée. Les deux hommes, auteurs de 16 points en 10 minutes (10 pour Duro, 6 pour Knezevic), ont été les instigateurs d’un 13-0 (23-10, 8e). Besançon est sorti vainqueur malgré les efforts de Boundy (12 points à la pause) et est passé par le centre de formation BBCD à un autre point (26-21, 12e). L’ailier boulonnais a trouvé que Boyer (7 points et 6 rebonds à la mi-temps) était un relais efficace près du cercle (35-27, 15e), mais Biog a fait de son mieux en couleur pour tenir le meilleur nordiste américain pour ralentir la saison (17,3 points). ). BesAC a gardé le contrôle pendant la pause, mais Knezevic a dû faire face à des erreurs (4 après 15 minutes).

Duro (27 points) correspond à son record de carrière

Après la pause, Nicolas Faure a relancé un Major Five 100% français en début de partie, et cela a eu les mêmes conséquences: l’écart est revenu au-dessus de la barre des dix points (56-44, 23e, puis 62-49, 26e .)), toujours avec un gala Glenn Duro. Le capitaine de BesAC, incandescent, a signé sa plus grosse carte de la saison et atteint l’un de ses meilleurs matchs en carrière à l’âge de 33 ans (27 points sur 10/11 en tirs, dont 5/6 sur trois points)!

La contribution de Duro était plus que nécessaire pour repousser une équipe boulonnaise qui a frappé la batte en bourrant Boyer de ballons. Dominant Kozan, Boulogne Pivot l’a bien utilisé, empilant des tirs près du cercle, des lancers francs et des rebonds offensifs.

BesAC a tenu bon jusqu’au bout. Anderson, qui a été précieux dans le score, a ensuite envoyé Duro dans le cercle pour un grand couloir (92-80, 40 ‘). Une belle photo pour terminer cette saison très spéciale …

BesAC – Boulogne-sur-Mer: 92-86 Trimestre: 26-14, 23-29, 25-19, 18-24. BESAC: 34/58 sur coups (dont 9/20 à trois points), 15/19 sur LF. 31 rebonds (Anderson 9), 17 passes (Anderson et Vitale-Boiteux 4), 23 erreurs personnelles. Éliminé: Biog (31e), Knezevic (38e). À partir de cinq: Biog 7, Kozan 10, Duro 27, Vitale-Boiteux 5, Knezevic 12, puis Hicks 11, Clot, Faure, Anderson 20, Labouize. BOULOGNE-SUR-MER: 31/66 en tirs (dont 8/26 à trois points), 16/22 en LF, 32 rebonds (Boyer 11), 16 passes décisives (Dumortier, Bibollet-Ruche, Durand 3), 23 erreurs personnelles. Eliminé: Durand (39e). À partir de cinq: Weber 11, Dumortier 1, Boyer 22, Var 13, Durand Puis Ngabonziza 2, Akono 13, Bibollet-Ruche 4, Boundy 12, Der 8.



Source link

Recent Posts