Sélectionner une page


Œuvre littéraire de Sénèque

le Apocolocyntose (St.), Claudiusau sens propre La formation de citrouille de ((le divin) Claudiusest une satire sur l’empereur romain Claudius, l’après Dio, a été écrit par Sénèque le plus jeune. Un partiellement existant Satire menippée, une œuvre anonyme appelée Jeu de la mort de saint Claude (« Pièce de théâtre sur la mort du divin Claudius ») dans ses manuscrits survivants peuvent ou non être identiques au texte mentionné par Cassius Dio. « Apocolocyntosis » est un jeu de mots sur « apothéose« , le processus par lequel les empereurs romains morts étaient reconnus comme des dieux.

Paternité[edit]

le Jeu de la mort de saint Claude est l’un des deux seuls exemples d’une satire de Menippi de l’époque classique qui ait survécu, l’autre est Satyriconqui a probablement été écrit par Pétrone. Gilbert Bagnani fait partie des savants qui attribuent cela aussi Ludus Texte à Petronius.[1]

«Apocolocyntosis» est le grec latinisé et peut également être traduit par translittération Apokolokyntose ((Grec attique Ἀποκολοκύντωσις: « Formation de citrouille », également « Formation de citrouille »). Le titre Apokolokyntose vient de l’historien romain Dioqui a écrit en grec. Cassius Dio a attribué la paternité d’un texte satirique sur la mort de Claudius, appelé Apokolokyntoseà Sénèque le plus jeune.[2] Ce n’est que bien plus tard que l’œuvre mentionnée par Cassius Dio a été identifiée (avec un certain degré d’incertitude) avec le Ludus Texte.[3] La plupart des chercheurs acceptent cette attribution, mais une minorité pense que les deux œuvres ne sont pas les mêmes et que le texte qui subsiste n’est pas nécessairement de Sénèque.[4]

Sénèque avait une raison personnelle de se moquer de Claudius pour avoir été exilé par l’empereur la Corse. De plus, le climat politique après la mort de l’empereur a peut-être rendu les attaques contre lui acceptables. En plus de ces considérations personnelles, cependant, Sénèque semble également avoir abordé ce qu’il considérait comme une surutilisation apothéose comme instrument politique. Si un empereur aussi imparfait que Claudius pouvait recevoir un tel traitement, il soutenait ailleurs:[where?] alors les gens ne croiraient plus du tout aux dieux. Une lecture du Ludus Le texte montre que son auteur n’était pas sur la flatterie du nouvel empereur Néron – comme écrire qu’il vivrait plus longtemps et serait plus intelligent que le légendaire Nestor.[citation needed]

L’œuvre retrace la mort de Claudius, son ascension au ciel et son jugement par les dieux et sa descente ultérieure au ciel Enfers. Bien sûr, Sénèque se moquait des erreurs personnelles de l’empereur défunt à chaque tournant, en particulier de sa cruauté arrogante et de son inarticulabilité. Après ça Mercure convaincu Clotho Pour tuer l’empereur, Claudius va à Mont Olympeoù il convainc Hercule de laisser les dieux entendre son costume de déification dans une session du divin sénat. Le processus est à la faveur de Claudius Auguste donne un discours long et franc énumérant certains des crimes les plus notoires de Claudius. La plupart des discours des dieux sont perdus en raison d’un grand vide dans le texte. Mercure l’accompagne à Hadès. En chemin, ils assistent au cortège funèbre de l’empereur, au cours duquel un équipage de personnages vénaux pleure la perte de l’Éternel saturnales le gouvernement précédent. Dans Hadès, Claudius est accueilli par les fantômes de tous les amis qu’il a assassinés. Ces ombres l’emportent pour être puni, et le sort des dieux est qu’il doit toujours secouer les dés dans une boîte sans fond (le jeu était l’un des vices de Claudius): chaque fois qu’il essaie de fermer les dés, lancez-les, ils tombent et il doit chercher le terrain pour eux. Soudainement Caligula se présente, affirme que Claudius est un de ses anciens esclaves et le remet comme commis à la cour des enfers.

Voir également[edit]

  1. ^ Gilbert Bagnani. Arbitre de l’élégance: une étude de la vie et de l’œuvre de C. Petronius (1954)
  2. ^ « Sénèque lui-même avait composé une œuvre qu’il appelait Gourdification – un mot qui a été fait par analogie avec la ‘déification' » Livre 61, n ° 35 – Traduction par Herbert Baldwin Foster, 1905, du projet Gutenberg)
  3. ^ Voir l’introduction de Traduction de WHD Rouse: « Cette pièce est attribuée à Sénèque dans la tradition ancienne; il est impossible de prouver qu’elle est la sienne et il est impossible de prouver que ce n’est pas le cas. La question est susceptible de continuer par quiconque à son avis sur le caractère et les capacités de Sénèque: En termes de style et de sentiment, on peut en dire beaucoup des deux côtés: Dion Cassius (lx, 35) dit que Sénèque a composé un « apocolokintose » ou gourdification de Claudius après sa mort, le titre étant une parodie de l ‘ »apothéose » habituelle .; mais ce titre n’est pas donné dans le MSS de Ludus de Morte Claudii, et la pièce ne contient rien qui va très bien avec le titre. « 
  4. ^ Clausen, WV; Kenney, EJ L’histoire de Cambridge de la littérature classique. 2. p. 137. ISBN 0521273722.

Références[edit]

  • Altman, Marion (1938). « Culte des dirigeants de Sénèque. » Philologie classique 33: 198 à 204 (1938).
  • Astbury, Raymond (1988). «L’Apocolocyntose». La revue classique 38: 44 à 50 (1988).
  • COLISH, Marcia (1976). « L’apocolocyntose de Sénèque comme source possible de l’extrémisme cinématographique d’Erasmus. » Renaissance Quarterly 29: 361 à 368 (1976).
  • Relihan, Joel (1984). « Sur l’origine de la« Satire de Menippée »comme nom d’un genre littéraire. » Philologie classique 79: 226-9 (1984).
Traductions




Source link

Recent Posts