jen décembre362 cetteJulien l’Apôtre a écrit une courte satire à l’occasion des Bacchanales. Il a pris la forme d’un commentaire chuchoté à Bacchus par l’ancien satyre Silène lorsque chaque ancien César venait à un banquet des dieux. Après Auguste, Tibère, Néron et César lui-même, Hadrian apparut, « un homme à l’air sévère avec une longue barbe, un connaisseur de tous les arts … toujours regardant le ciel et curieux des choses cachées ». Quand Silène le vit, il dit: «Que pensez-vous de ce sophiste? Peut-il chercher Antinous ici? L’un de vous devrait lui dire que les jeunes ne sont pas là. ‘

Buste syrien d'Antinous (vers 130-138)

Buste syrien d’Antinous (vers 130-138)

Hadrian aurait grandement amélioré la probabilité de rencontrer Antinous s’il avait baissé le regard. Il y avait de nombreuses photos de son préféré sur terre. Partout dans l’Empire romain, les contemporains auraient pu répéter les paroles de Pausanias le Pérégète: « Je ne l’ai jamais vu quand il était parmi les gens, mais je l’ai vu dans des statues et des peintures. » On sait peu de choses sur Antinous au-delà de son lieu de naissance Bithynium en Bithynie. Dans sa jeunesse, il rejoint l’entourage d’Hadrien et voyage avec lui en Égypte. Les écrivains ultérieurs ont supposé qu’ils étaient amoureux. Après la mort prématurée d’Antinous, un temple a été construit pour lui à Mantineia, dont les citoyens se sont souvenus qu’ils étaient censés avoir été les fondateurs de la ville natale de l’amant impérial. Il y avait une salle de gym pleine de marbre et de peinture antinouses. L’Antinoeion, un sanctuaire construit par Hadrien à Tivoli, était moins public. L’Égypte avait donné son nom à une ville entière, Antinoupolis, avec un cirque, un théâtre, un hippodrome et des rues bordées de longues colonnades encore fermement verticales à l’époque de l’année. Description de l’Egyptee (1809), mais peu de temps après, il a été recyclé pour construire les murs d’une sucrerie.

Hadrian a vu Antinous pour la dernière fois ici sur le Nil en octobre 130. L’historien Cassius Dio a affirmé qu’Hadrien avait écrit sur la mort d’Antinous dans son souvenirs: Il s’est noyé; c’était un accident. «La vérité», écrivit Dio, était qu’Antinous «s’offrait» pour atteindre un but mystique pour Hadrian. Une «nouvelle» étoile dans la constellation, Aquila, a été découverte comme un esprit antineux, et un culte est né qui s’est répandu à travers la Méditerranée, avec Antinous Osiris assimilé en Egypte et Dionysos ailleurs. Il a été célébré dans les temples et les jeux, et son portrait a été reproduit sur des pierres précieuses, des pièces de monnaie, des bols en argent, ainsi que sur des peintures et des statues.

Beaucoup de ces statues et toutes les peintures ont été perdues, mais il y a encore 88 Antinouses sculptées dans les musées du monde entier. Son visage familier vous surprendra dans les recoins non visités des salles de sculptures romaines du Danemark au Brésil. Parfois de nouveaux apparaissent, et le sol révèle progressivement sa beauté diagnostique. Les statues d’Antinous parviennent à être générales, classiquement belles et parfaitement indubitables en même temps, principalement parce que les détails de son idéalisation sont toujours reproduits avec autant de précision: l’angle spécial du cou quand il regarde par-dessus son épaule gauche, l’exact dessiner certaines mèches en cheveux, dans un style naturel et ébouriffé qui couvre la moitié de ses oreilles.

Une minuscule exposition personnelle à l’Ashmolean (jusqu’au 24 février) se concentre sur l’un des meilleurs d’entre eux, un buste d’Antinous de Syrie, qu’un Marcus Lucceius Flaccus a dédié à «  Antinous Hērōs  » («  Antinous le demi-dieu  ») et récemment restauré. Il est accompagné de plusieurs autres Antinouses, principalement des moulages en plâtre et des pièces de monnaie commémoratives. La ressemblance extrême de ces Antinouses originales et copiées rend un seul point très efficace; Il devait y avoir un modèle officiel de Rome, suivi par des artistes plus ou moins qualifiés à travers l’Italie et en Méditerranée orientale.

La transmogrification des empereurs et des personnes proches de l’empereur en personnalités divines ou deuxAu deuxième siècle, ce n’était pas une nouveauté d’être vénéré comme des dieux cette. Caligula avait adoré sa sœur Drusilla, Néron sa seconde épouse Poppée et Trajan sa nièce Matidia, entre autres. Cette deux et suffire étaient officiellement sanctionnés par le Sénat et étaient étroitement liés au culte des empereurs auxquels ils devaient leur ascension. Mais pour autant que nous puissions en juger, il n’y avait pas de sanctuaires majeurs dédiés à Matidia. aucune sculpture identique n’a honoré Drusilla; Aucune ville nouvellement établie de Poppéopolis n’a marqué l’endroit où Nero aurait donné un coup de pied à sa reine enceinte. Antinous était différent.

Lorsque j’ai visité l’exposition l’année dernière, elle a partagé la salle avec un autre spectacle, No Offense: Explorer les histoires LGBTQ +, mais les organisateurs de l’exposition et certainement Roland Smith, l’auteur principal du très utile petit catalogue, Antinous: Dieu fait garçon (Ashmolean, 15 £) suggèrent que la relation entre Antinous et Hadrian était moins centrale que prévu dans son culte: le culte d’Antinous semble avoir été largement un phénomène à part entière … [Flaccus’] Le buste était dédié au garçon en lui-même. Il suggère même que c’est la propagation de monuments qui a déclenché des rumeurs de relation.

Caché dans le catalogue se trouve une affirmation encore plus déconcertante, qui ressort d’un examen approfondi de la région pubienne de certains Antinous nus: Antinous n’avait pas atteint la puberté à sa mort. « Il y a des implications évidentes pour sa relation avec Hadrian », suggère mystérieusement Smith, « et la question fâchée de la date à laquelle il a rejoint l’entourage impérial – certainement pas longtemps avant cela. » affichage 130. «Il veut dire par là que chaque relation était courte et loin d’être aussi intime qu’on le supposait auparavant. Plutarque se réfère à la coutume romaine de garder les petits garçons appelés luxe comme « jouet »; Il y a les tristement célèbres cas de «Minnows» de Tibère, de Sporus de Néron et de Philocommodus de Commodus, qui auraient erré nus dans le palais, mais pour des bijoux et des chaînes en or. Le terme est souvent traduit par «katamit», cependant luxe ne doit pas être abusé. Plutarque faisait référence à un garçon tenu par le moraliste Auguste; Il est hautement improbable que leur relation soit sexuelle. Néron et Commodus étaient peu d’exemples de normes de comportement acceptables, tandis que Suétone décrit les histoires de «Minnows» qui grignotent les organes génitaux de Tibère comme «une dépravation plus grossière qu’il est difficile de dire ou d’entendre, encore moins de croire».

Une pièce de monnaie Antinous en bronze de Smyrne

Une pièce de monnaie Antinous en bronze de Smyrne

Mais Antinous était-il vraiment si jeune? Smith insiste assez, suggérant qu’il doit y avoir eu un ensemble officiel de parties génitales à imiter avec précision, ainsi que le buste officiel des trois quarts. Je ne suis pas sûr. Antinous, avec sa large poitrine et sa mâchoire anguleuse, ne ressemble pas à un petit garçon pour moi, ni pour Julian, qui l’appelle un, probablement en réponse aux images qu’il a vues Meirakion, un jeune citoyen, âgé de 18 ou 19 ans. De plus, les premiers historiens chrétiens hostiles à Hadrien ne mentionnent jamais qu’Antinous était si jeune, même si cela aurait certainement contribué à la contumace qu’ils avaient dirigée contre lui. Smith est (trop) intéressé à prouver un point sur les secrets perdus dans l’histoire écrite qui ne peuvent être révélés que par un examen attentif des pierres, mais ce que les anciens téléspectateurs nous disent qu’ils ont vu dans ces pierres a une forte signification.

Les poils pubiens restent un problème. Peut-être que les poils pubiens officiels devraient souligner la chasteté de l’intérêt d’Hadrien. Peut-être la renaissance philhellénique d’Hadrien des normes classiques vieilles de 500 ans, telles que l’amour grec et le non-rasage, le système de signes sexuels qui n’avait jamais été mappé avec un degré de réalisme à la gamme de choses que les vieillards et les garçons portaient entre eux, les jambes en désordre . Et pourquoi Antinous devrait par Dieu, être limité à son âge au moment de la mort? Ganymède glisse de haut en bas du petit garçon au bord de la virilité. Hermès et Dionysos ont été représentés à tous les stades de maturité. Il y a un Apollon barbu et un garçon Zeus. Même les mortels étaient systématiquement jeunes après la mort.

L’idée que le culte d’Antinous est «indépendant» d’Hadrien rencontre des objections similaires. Les auteurs du catalogue ne réclament aucune date ultérieure pour les images, ils semblent donc convenir qu’ils n’ont plus été produits immédiatement après la mort de l’empereur en 138; Bien qu’Antinoupolis continue de prospérer, la production exceptionnelle de peintures, de pièces de monnaie et de statues est, dans l’ensemble, limitée à huit ans seulement. La connexion d’Antinous avec Hadrien était centrale – quand les Athéniens en ont ajouté un nouveau ne dis pasou la paroisse d’Antinoeis a été ajoutée à son ancienne liste, elle a été incluse dans le groupe d’Hadrien, et une image particulièrement suggestive a la tête d’Antinous sur la poitrine d’Hadrien, comme la tête de la Gorgone sous l’égide d’Athéna. Dans le même temps, cependant, le culte était quelque peu différent du culte impérial parrainé par l’État de la famille royale. C’était peut-être la source de l’attraction d’Antinous pour ses disciples: un lien plus étroit et plus spécifique avec le pouvoir impérial que celui offert par la religion d’État.

Les générations suivantes ont vu le phénomène Antinous généralement comme une réflexion sur Hadrian, sa convoitise ou ses inclinations mystiques ou, selon les mots de Julien, sa «folie et sa folie». Il semble assez injuste que le constructeur du Panthéon, le temple de Zeus olympien, l’homme dont on pourrait dire qu’il préside l’Empire romain à son apogée de paix et de prospérité, est maintenant pour sa passion pour un garçon de l’époque devrait être rappelé pour Bithynia, mais cela ne signifie pas que sa passion a été inventée. Après tout, Antinous avait l’air très beau à tous points de vue.



Source link

Recent Posts