Sélectionner une page


le Accès multiple par division de fréquence , aussi connu sous le nom FDMA (Acronyme en anglais pour Accès multiple par division de fréquence) est une technique de multiplexación tous deux utilisés dans plusieurs protocoles de communication Numérique Quoi analogue, principalement des radiofréquences, et entre autres dans les téléphones mobiles des réseaux GSM.

Au FDMA, le Accès aux médias Cela se fait en divisant le spectre disponible en canaux correspondant à différentes gammes de fréquences et en attribuant ces canaux aux différents utilisateurs et à la communication à effectuer sans interférer les uns avec les autres.[1]Les utilisateurs peuvent accéder à ces différents canaux en utilisant différentes méthodes telles que: TDMA, CDMA Ö SDMACes protocoles sont utilisés de manière interchangeable aux différents niveaux du modèle OSI.

Dans certains systèmes comme GSMLe FDMA est complété par un mécanisme de commutation de canal qui répond aux exigences du réseau et est connu comme en anglais Saut de fréquence ou « sauts de fréquence ».

La première apparition dans la téléphonie mobile a été avec les appareils de télécommunication de première génération (Années 80) de mauvaise qualité de transmission et de mauvaise sécurité.[cita requerida] La vitesse maximale de transfert de données était de 240 baud.

Propriétés[editar]

  • Technologie très expérimentée et facile à mettre en œuvre.
  • Gestion des ressources rigide et inadaptée aux flux de trafic variables.
  • Nécessite un duplexeur d’antenne pour la transmission Duplex.
  • Chaque utilisateur se voit attribuer des canaux individuels.
  • Les canaux sont attribués selon les besoins.
  • Le FDMA est généralement combiné avec le multiplexage FDD
  • Je perds la capacité

Multiplexage par répartition en fréquence[editar]

le Multiplexage par répartition en fréquence ((MDF) Ö (FDM), En anglais Multiplexage par répartition en fréquenceest en quelque sorte multiplexación généralement utilisé dans les systèmes de transmission analogue. Son fonctionnement est le suivant: Chacune de plusieurs sources, qui occupaient à l’origine le même spectre de fréquences, est convertie en une bande de fréquences différente et transmise simultanément par un seul support de transmission. Ainsi, de nombreux canaux à bande relativement étroite peuvent être transmis sur un seul système de transmission à large bande.

FDM est un schéma de multiplexage analogique; Les informations qui entrent dans un système FDM sont analogiques et restent analogiques tout au long de la transmission. Un exemple de FDM est la bande AM commerciale, qui occupe un spectre de fréquences de 535 à 1605 kHz. Si l’audio de chaque station était transmis au spectre de fréquences d’origine, il serait impossible de séparer une station des autres. Au lieu de cela, chaque amplitude de station module une fréquence porteuse différente et génère un signal à double bande latérale de 10 kHz.

Il existe de nombreuses utilisations pour FDM, y compris la radiodiffusion FM commerciale et télévisuelle, et les systèmes de télécommunications à haut volume. Dans toutes les bandes de transmission commerciales, les émissions de chaque station sont indépendantes des autres.

Une variante de MDF est utilisée dans fibres de verreoù les signaux sont multiplexés, qui peuvent être analogiques ou Numériqueet sont transmis par des porteurs optiques de différentes longueurs d’onde, créant le soi-disant Multiplexage par division de longueur d’onde, Ö WDM En anglais Multiplexage par division de longueur d’onde.

La figure 1 ci-dessous en montre beaucoup de manière très schématique multiplexeur– –Démultiplexeur par division de fréquence pour trois canaux, chacun avec la bande passante typique du canal téléphonique analogique (0,3 à 3,4) kHz).

Muxanalog.png

Figure 1. – Circuit simplifié de l’ensemble multiplexeur-démultiplexeur analogique

Dans cette figure, vous pouvez voir à quoi ressemble le signal de chaque canal module à un transporteur différent, généré par son correspondant oscillateur (O-1 à O-3). Les produits de modulation sont ensuite filtrés à travers Filtre passe-bandepour sélectionner la bande latérale appropriée. Dans le cas de la figure, la bande latérale inférieure est sélectionnée. Enfin, les sorties des trois filtres (F-1 à F-3) sont combinées et envoyées au support de transmission, qui dans cet exemple doit avoir une bande passante comprise entre au moins 8,6 et 19,7 kHz.

A l’autre extrémité, le démultiplexeur exécute la fonction inverse. Ainsi, à travers les filtres F-4 à F-6, le Démoduladeurs D-1 à D-3 (dont la porteuse est obtenue à partir des oscillateurs O-4 à O-6) et enfin par le Filtre passe bas F-7 à F-9, qui sélectionnent la bande latérale inférieure, nous revenons pour obtenir les canaux dans leur bande de fréquences de 0,3 à 3,4 kHz.

Les références[editar]

Voir également[editar]




Source link

Recent Posts