Sélectionner une page


Un article de Wikipédia, l’encyclopédie gratuite.

UNE abréviation (de Latin Brevis, en français: «court», abrégé en «abr.» ou «abréviation».) Est l’abréviation d’un contre ou un groupe de mots qui sont alors représentés par un caractère ou un groupe de caractères de ce mot. L’abréviation consiste donc toujours en une suppression plus ou moins importante. Par exemple, « dh » peut être abrégé en « dh ». Il existe plusieurs façons d’abréger des groupes de mots, dont les plus courants sont Siglaison et leAcronyme. le Indiquer l’index d’une abréviation est souvent différent de la fin d’une phrase. Il est utilisé lorsque la dernière lettre du mot abrégé est également supprimée: « Monsieur » est abrégé par «  » M. « Et » maître « dans » M.e « ( » E « est la dernière lettre du mot). Lorsque l’abréviation termine la phrase, le point d’abréviation et le point final sont fusionnés.

Abréviations romaines[modifier | modifier le code]

La phrase SPQR signifie « Le Sénat et le peuple romain ». Ce terme est abrégé en acronyme SPQR. C’était le symbole de la République romaine. Sur les emblèmes romains, les quatre lettres représentaient le pouvoir politique des Romains.

Ces lettres symbolisaient l’union du Sénat et du peuple romain. Cette devise a été trouvée sous la forme d’un acronyme pour les monuments publics tels que les pignons de temple ou les arcs de triomphe. Il a probablement également été utilisé sur des bannières militaires. En général, il était probable que chaque réalisation impériale était couverte par cette devise.[1][réf. non conforme].

Abréviations médiévales[modifier | modifier le code]

Parmi les nombreux symboles Ligatures ou personnages Diacres qui ont été utilisés dans les manuscrits, certains sont restés dans les scripts modernes. Le plus important, qui est désormais intégré à presque tous les langues et ton Polices sont les Point d’exclamation! « , Abréviation de Interjection) et le Point d’interrogation? « , Abréviation de la question). On peut aussi compter comme telEsperluette& « , Ligature de et) aussi bien que Support# « , Abréviation de Le nombre de, « Number » ou N. surmonté d’un Titre).

Typologie des systèmes d’abréviation[modifier | modifier le code]

  • Abréviation: raccourcissement des mots et suppression facultative des voyelles. Exemple: ma. à la Ambassade.
  • Contraction: Réduction du mot en supprimant les lettres qui contiennent une ou plusieurs lettres initiales et finales, parfois avec les lettres de fin en lettres plus hautes. Exemple: M.ll à la jeune femme.
  • Abréviations : Mettez les initiales de plusieurs mots ensemble. Le groupe de lettres ainsi formé est écrit en entier.[2]. On peut les écrire avec (forme dite «ancienne», mais toujours correcte) ou sans périodes abrégées (forme dite «moderne», qui devient la norme).[2], par example : Gaz de France → GDF ou GDF, Société nationale des chemins de fer français → SNCF ou SNCF (selon la charte éditoriale du support).
  • acronyme : Abréviation qui produit un mot prononcé sans l’épeler. Dans le cas d’un acronyme, vous ne devez jamais utiliser de points abrégés, mais toujours des lettres majuscules[3]. Exemples: PAGE ou alors CAF.
  • Initiales: processus qui correspond aux initiales, mais est limité aux noms propres. Exemples: PPDA pour Patrick Poivre d’Arvor, JJSS pour Jean-Jacques Servan-Schreiber ou DSK pour Dominique Strauss-Kahn, JFK pour John Fitzgerald Kennedy , Jean-François Kahn et FDR pour Franklin Delano Roosevelt.
  • Troncation : Mot tronqué à la fin et se terminant éventuellement par la voyelle o. C’est la forme la plus courante de construction du diminutif. Exemples: prolo pour prolétarien, Canto pour Eric Cantona.
  • Valise : Faire correspondre une syllabe ou une lettre qui commence un mot avec la fin d’un autre mot. Exemples: Aldol à la Aldéhyde + alcool ou alors Bollywood à la Bombay + Hollywood.
  • La contrainte de plume: consiste à masquer les lettres d’un mot généralement sale avec un signe de ponctuation, ce qui est souvent ce qui compte. Exemple: M …. pour Merde.
  • Forme du mot: La forme caractéristique de l’objet qui décrit le mot est intégrée au mot et évite l’utilisation d’une syllabe (surtout en anglais). Exemples: T-shirt pour T-shirt (Chemise en forme de T) ou col en V pour ça Chou dans V..
  • Phonétique: largement utilisée en téléphonie mobile (SMS) Il consiste à remplacer des syllabes ou des mots par des caractères ayant le même son. Exemples: C pour C’est, 2 pour de ou un + pour à plus tard).

Il existe également de nombreuses abréviations utilisées pour raccourcir un mot ou une phrase. De nos jours, l’utilisation du téléphone portable est répandue et il est courant d’abréger les termes. Par exemple, «rire aux éclats» est simplifié en «lol».

Typographie et abréviations[modifier | modifier le code]

Les abréviations doivent être définies avant utilisation, soit comme note de bas de page lors de la première occurrence, soit comme avant-propos ou postface.

Les abréviations se composent généralement de l’initiale du mot abrégé (et éventuellement d’une ou deux lettres suivantes) suivie d’un point.

  • Naissance: après la naissance
  • Mariage: mar.
  • Divorce: div.
  • Monsieur: M.

Il peut également s’agir de la première et de la dernière lettre du mot ou des deux dernières lettres:

  • Docteur: Dr.
  • Femme femme
  • Maître: I.
  • Enseignant: Pr

Ce type d’abréviation, qui utilise le début et la fin du mot abrégé, n’utilise pas le point d’abréviation car il indique la présence de lettres manquantes.

Dans ces cas, nous pouvons également utiliser que Lettre capitale (ou exposants) comme dernière lettre du mot:

  • Docteur: RÉ.r
  • Madame: M.moi
  • Maître : M.e
  • Prof: P.r

Les abréviations des mots composés doivent prendre en compte les tirets et les espaces entre ces mots. Les déterminants ne peuvent pas être abrégés. Le trait d’union et l’espace ne doivent pas être interrompus afin de ne pas risquer une nouvelle ligne dans une abréviation.

  • Jésus-Christ: J.-C.
  • Jules César: JC
  • sans objet: n / a
  • Notre-Dame de Paris: N.-D. par P.
  • Président-directeur général: P.-DG

Si une phrase se termine par une abréviation, le point ne doit pas être répété.

  • Nous prendrons les frais, quantités, mesures, etc.
  • Il est né en 845 après J.-C.

Les abréviations ne doivent pas être séparées par le séparateur.

  • n’est pas applicable :: N / A est inapproprié dans la typographie française. Nous utiliserons de préférence n / a ou mieux, alors à la inapplicable.

Abréviations standard[modifier | modifier le code]

Il existe des abréviations standard dans de nombreux domaines, par exemple:

  1. Manuel du latin *
  2. une et bJean-Pierre Lacroux, « Abréviations », avec certitude orthotypographie.fr (consulté le 2 octobre 2020)
  3. Jean-Pierre Lacroux, « acronyme », avec certitude orthotypographie.fr (consulté le 2 octobre 2020)

Vers d’autres projets Wikimedia:

Articles Liés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Source link

Recent Posts