Je souhaite obtenir des informations sur une formation complète concernant le thème DIVI dispensé
par un organisme de formation certifié par l’état.
Que la formation soit finançable par mon CPF (idéalement) ou autre


NANTES (France) – Abdel Kader Sylla veut contribuer à changer l’histoire du basket-ball dans ses Seychelles natales.

Le joueur de 30 ans joue actuellement en français pour Hermione Nantes Basket PRO B espère être entendu car il veut redonner à la communauté par le biais du basket-ball.

Parlez aux Seychelles Dans les médias, Sylla a avoué être préoccupé par l’avenir du basket-ball dans l’archipel.

« IL Y A DES TALENTS AUX SEYCHELLES. IL FAUT JUSTE ÊTRE VU ET JE PEUX ALLUMER L’AMOUR DU JEU EN VOUS. »
Abdel Kader Sylla

Mais au lieu de rester assis et de ne rien faire, il veut faire une différence.

«Je veux utiliser mon histoire pour inciter les adolescents à jouer au basket», a déclaré le centre de 2,05 m de haut.

Et c’est toute une histoire pour le joueur né et élevé aux Seychelles qui a réussi à devenir anonymement un favori des fans dans son pays natal.

Il ne savait pas qu’il trouverait gloire et fortune en Europe lorsqu’il a commencé sa carrière en 2007 avec les Premium Cobras, un club local aux Seychelles.

La même année, sa course avec l’équipe nationale des Seychelles aux Jeux des îles de l’océan Indien à Madagascar n’est pas passée inaperçue. « J’ai été contacté par Daniel Martinou (un officiel français qui travaillait pour la Fédération réunionnaise de basket à l’époque) et l’aventure a commencé », se souvient-il.

A tel point qu’il était dans un avion pour la France et de 2007 à 2013 SLUC Nancy par PRO A, un uniforme qu’il a porté pendant six ans.

Il s’est ensuite qualifié pour une autre équipe PRO A, Pau-Lacq-Orthez, avant de s’installer à Orléans en 2015.

Sylla y est resté deux ans avant de signer pour PRO A-Teams Monaco puis Bourg-en-Bresse lors de sa saison 2017/18.

Abdel Sylla a joué pour Monaco en Ligue des champions de basket-ball 2018

Il remonte le temps pour la FIBA.basketball: « J’ai commencé ma carrière aux Seychelles. J’ai été remarqué et j’ai joué dans certains des plus grands clubs de France et dans les plus grands tournois d’Europe. J’aimerais voir plus de joueurs. » des Seychelles pour obtenir la visibilité et les chances que j’avais », a-t-il déclaré.

Il est retourné sur son île il y a trois ans et a accueilli une clinique de basket-ball pour enfants.

Ce jour-là, Sylla a interagi avec les jeunes et leur a donné des trucs et astuces sur le jeu. « J’avais avec moi d’autres joueurs professionnels de la NBA. Nous n’avons pas fait beaucoup de bruit et c’était facile », se souvient-il.

Il poursuit: « Je voudrais utiliser mon nom et ma situation comme exemple. Ce dont j’ai besoin, c’est l’opportunité et le lieu. Il y a des talents aux Seychelles. Ils ont juste besoin d’être vus et je peux susciter l’amour du jeu en eux. » Toi. »

Sylla veut revenir à l’essentiel: « Le basketball est un jeu. Je veux donc essayer de leur apprendre pourquoi c’est amusant et comment il peut aider les enfants à prendre confiance dans ce qu’ils font dans leur vie quotidienne. J’ai beaucoup d’expérience. et peut utiliser mon expérience au profit du jeu. « 

En fait, l’objectif est de redonner le plus possible. «Quand j’ai commencé à jouer, j’avais des gens qui croyaient en moi. Et c’est exactement ce que je veux que les enfants croient en eux», ajoute-t-il.

A ses yeux, les Seychelles doivent s’améliorer pour se démarquer. « Le basketball se joue aux Seychelles. Mais surtout pendant leur temps libre. Vous ne voyez pas le sport comme un travail. Je veux aider à changer cet état d’esprit. »

Et en tant que joueur vedette de l’île, il sait qu’il peut avoir un impact positif. « Je sais que je peux faire une différence, alors j’y vais et j’aide chaque fois que je le peux », a-t-il conclu.

FIBA





Source link

Recent Posts