Intime

Putain de poussins

Par Benjamin Montel et Antonin Boutinard Rouelle

france.tv (mot clé: nanas)

Le rugby, le sport d’un homme? Ne dis pas ça à ces Putain de poussins, les joueuses du LMRCV, le club de rugby féminin de Villeneuve-d’Ascq (Nord). Ils sont impressionnants, intimidants, émouvants, et cette émission avec un certain format (les épisodes sont très brefs) leur donne plus qu’une reconnaissance bien méritée. Les athlètes de haut niveau ne sont pas des professionnels et doivent combiner leur carrière ou leurs études avec l’exigence d’un entraînement quotidien et de matchs hebdomadaires.

→ ANALYSE. Le sport féminin au niveau des conventions collectives

La caméra très stylisée filme de près, mais toujours avec modestie, les corps blessés de ces combattants invincibles. Pas de voix off, c’est aux joueurs de parler. Pour les discours enflammés de la capitaine Laura Di Muzio avant chaque match. Sur l’histoire émouvante d’Alice Dallery, victime d’un choc qui l’a laissée paraplégique, mais dont elle a fini par se remettre du sacrifice. Dans les moments de joie et de tristesse que cette équipe vit dans le sens le plus fin du terme.

Avec ferveur

Sunderland. Contre toute attente

Par Leo Pearlman et Ben Turner

Netflix

Une imposante silhouette blanche domine les quais de la Wear, la rivière qui traverse Sunderland. Il est impossible de le rater. Le stade de la lumière est situé au cœur de la ville. Et ce n’est pas une coïncidence. Dans cette ville ouvrière du nord-est deAngleterreLe club de football Sunderland AFC, autrefois prospère grâce à ses mines et ses chantiers navals, est roi.

→ LIRE. Super League: la nuit la plus folle du football européen

Néanmoins, c’est un club de pilotage qui a à peine relégué au championnat, la deuxième division anglaise, dès la première saison Sunderland. Contre toute attente. Et si la série raconte le rachat de ce club historique et sa lutte pour revenir en Premier League, c’est finalement l’histoire d’une descente aux enfers qui raconte entre blessures, problèmes financiers, transferts manqués et résultats désastreux que le parquet raconte. Avec une constante: la passion des adeptes, ballottée entre colère, désespoir et joies éphémères incommensurables, filmée au plus près dans les tribunes et qui ne cessera de chanter son hymne. « Sunderland jusqu’à ce que je meure » (« Sunderland aux morts »).

► Précurseur

A un puits clair

De Bruno Sevaistre

Ils n’avaient que 13 ans et leurs esprits étaient pleins de rêves lorsqu’ils sont entrés pour la première fois au Centre technique national de Fernand-Sastre, mieux connu sous le nom de Clairefontaine. Ce sont les meilleurs jeunes footballeurs français venus ici pour devenir professionnels et pourquoi pas rejoindre les grands bleus un jour. Entre 1999 et 2002, le directeur Bruno Sevaistre a poursuivi un doctorat « Grande école de football », leurs joies, leurs peines, leurs sacrifices et leurs efforts pour correspondre à ceux qu’ils rencontrent régulièrement sur le terrain d’entraînement, les champions du monde de Zidane, Henry ou Barthez.

→ ANALYSE. De plus en plus de champions sportifs dans le domaine de l’engagement civique

Sous le regard strict, exigeant et protecteur de leur entraîneur «Monsieur Dusseau», ils grandissent en footballeurs et en hommes devant les caméras. Et si tout le monde n’a pas le sort d’Hatem Ben Arfa et d’Abou Diaby, les deux enfants deA un puits clair Quiconque portera le maillot bleu quelques années plus tard s’amusera toujours à suivre leur histoire, près de vingt ans plus tard.

Passionnant

Formule 1. Pilotes de leur destin

De Sophie Todd

Netflix

Un vrai thriller. Formule 1. Pilotes de leur destin est un saut dans les compétitions automobiles les plus prestigieuses, au plus près des 20 trompe-la-mort, qui partent parfois à plus de 300 km / h dans des voitures aussi avancées technologiquement que fragiles et capricieuses. Aussi au plus près des armadas d’ingénieurs, de mécaniciens, d’analystes et de formateurs travaillant dans les coulisses pour que chacun puisse chercher le plus petit centième voire millième de seconde qui fasse la différence.

→ ANALYSE. Grand Prix de Bahreïn: la Formule 1 veut arrêter de tourner en rond

Qu’ils se battent pour la tête ou qu’ils espèrent simplement ne pas finir derniers, les coureurs impressionnent par leur clarté, leur esprit de compétition accru (les rivalités et les disputes sont à l’ordre du jour) et leur capacité à se surpasser constamment. Un rejet d’autant plus spectaculaire qu’en Formule 1 le moindre écart, la moindre erreur, peut avoir des conséquences dramatiques. L’épisode de la dernière saison 3, dédié au terrible accident de Romain Grosjean en novembre 2020, nous le rappelle de manière envoûtante.

Inspirant

perdant

Par Mickey Duzyj

Netflix

Le pari est audacieux: ne pas raconter les triomphes des athlètes, mais plutôt leurs échecs. Pourtant, c’est celui qui relève de la série et avec un certain succès perdantpas si juste à la fin. Car lorsque les athlètes dont les histoires sont racontées ici ont subi des défaites importantes, ils ont tous la force de se remettre, que ce soit dans leur carrière sportive ou en dehors de celle-ci.

→ ENQUÊTE. Faire du vélo d’en bas inquiet pour son avenir

On suit Michael Bentt, devenu champion du monde de boxe en 1993 sans jamais vouloir devenir boxeur, victime d’un KO violent. tout en défendant son titre, qui sera à la fois son dernier match et le début d’une transition réussie vers le cinéma. La patineuse Surya Bonaly partage comment son style inhabituel, et sans doute sa couleur de peau, l’ont empêchée de remporter un titre mondial, mais lui a ouvert les portes d’une riche carrière professionnelle et d’admiration. Beaucoup de fans. On croise également la route des bigoudis (un épisode surprenant sur un sport méconnu), un golfeur ou un spécialiste de la course extrême dans ce documentaire, mêlé de séquences animées, véritable hommage à la résilience.

Légendaire

La dernière dance

Par Jason Hehir

Netflix

C’est l’histoire de l’un des plus grands champions de tous les temps dans tous les sports. D’un athlète qui a dominé et redéfini sa discipline. C’est l’histoire du grand Michael Jordan, de ses débuts à l’université à ses six titres NBA avec les Chicago Bulls et son titre olympique en 1992 avec la Dream Team. Les dix épisodes de La dernière dance Suivez l’incroyable carrière de ce géant du sport américain en regardant la saison 1997-1998 des Chicago Bulls mois après mois. Une saison tendue qui sera la dernière que Michael Jordan et son équipe aient jamais vue.

→ HISTOIRE. Albert Corey, le mystérieux champion olympique de 1904

Ce documentaire primé aux Emmy Awards présente la participation des plus grandes stars de la NBA des années 1990, ainsi que des images époustouflantes de matchs. Quand on le voit pratiqué avec tant de maîtrise et de grâce, on comprend pourquoi il est d’usage de dire que « Le basketball est une poésie mise en mouvement ».



Source link

Recent Posts